Eau vive (hydrologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eau vive sur la rivière du Guil (Alpes françaises)

Une eau vive (en anglais : whitewater ou white water) désigne un écoulement d'eau très aéré qui se forme dans des rapides, lorsque la pente hydraulique d'un cours d'eau augmente suffisamment pour provoquer de fortes turbulences, mêlant ainsi l'air environnant à la masse d'eau en écoulement. Une eau mousseuse et instable à l'apparence blanche se forme[1],[2].

L'expression « eau vive » (pluriel « eaux vives ») a aussi un sens plus large, s’appliquant à toute rivière ou ruisseau comportant un nombre important de rapides. Elle s'emploie également pour qualifier la navigation sportive sur de telles rivières, comme le canoë en eau vive, le kayak en eau vive, le radeau en eau vive (rafting) ou la nage en eau vive (hydrospeed).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « white water », sur dictionary.cambridge.org (consulté le ).
  2. (en) « What does whitewater mean? », sur www.definitions.net (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]