Loi de Baer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Loi de von Baer.
Diagramme qui montre comment les vents sont déviés pour donner une circulation anti-horaire dans l'hémisphère nord autour d'une dépression. La force de gradient de pression est en bleu, celle de Coriolis en rouge et le déplacement en noir

En géologie, la loi de Baer, d'après Karl Ernst von Baer (1792-1876), émet l'hypothèse que, à cause de la rotation de la Terre, dans l’hémisphère nord, l'érosion est plus active sur la rive droite des rivières et sur la rive gauche dans l'hémisphère sud. En 1926, Albert Einstein a écrit un article expliquant les causes de ce phénomène.

Bien qu'il soit possible qu'une mesure globale de toutes les rivières conduirait à une corrélation, la force de Coriolis en magnitude est bien plus faible que les forces locales dues à l'écoulement de la rivière. Par conséquent, il est peu probable que l'effet de la loi de Baer soit important pour une rivière donnée[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

http://www.bibnum.education.fr/sites/default/files/analyse-einstein-the.pdf

  1. (en) Martínez-Frías, J; Hochberg, D; Rull, F, « A review of the contributions of Albert Einstein to earth sciences—in commemoration of the World Year of Physics », Naturwissenschaften, vol. 93, no 2,‎ , p. 66–71 (PMID 16453104, DOI 10.1007/s00114-005-0076-8)
  • (de) Karl Ernst von Baer, « Über ein allgemeines Gesetz in der Gestaltung der Flußbetten », Kaspische Studien, vol. VIII,‎ , S. 1–6
  • (de) Albert Einstein, « Die Ursache der Mäanderbildung der Flußläufe und des sogenannten Baerschen Gesetzes », Naturwissenschaften,‎ , p. 11, S. 223–224.