Jean Trillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un joueur <adjectif> de rugby à XV image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un joueur français de rugby à XV.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trillo (homonymie).
Jean Trillo

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (72 ans)
à Condom (France)
Taille 1,8 m (5 11)
Position centre
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
????-????
 ????-????
SA Condom
CA Bègles-Bordeaux
? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1967-1973 Drapeau : France France 28 (19)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean Trillo, né le à Condom, est un joueur français de rugby à XV ayant occupé le poste de trois-quarts centre en équipe de France (souvent associé à Jo Maso) et dans son club du CA Bègles-Bordeaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Trillo exerce le métier de professeur d'éducation physique et sportive[1]. Il joue en club avec la SA Condom puis le CA Bègles-Bordeaux avec qui il est champion de France en 1969 après avoir été finaliste en 1967. Il marque l'unique essai des Bordelais sur une interception lors de la finale de 1969 remportée 11-9 contre le Stade toulousain[2]. Il obtient sa première sélection en équipe de France le contre l'équipe d'Afrique du Sud.

Du fait de sa parfaite maîtrise technique du jeu, il est le coentraîneur de l'équipe de France en 1991 aux côtés de Daniel Dubroca durant la coupe du monde. En 2005, il rédige l'ouvrage On refait le sport : Ou Essai de transformations avec son fils François Trillo et Didier Lamaison. Il est le père de François Trillo, journaliste sportif de Canal+, et de Philippe Trillo, joueur de l'Union Bordeaux Bègles et du Stade toulousain.

Le 24 juin 2013, il reçoit la Légion d'honneur à Bordeaux[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Trillo Jean », sur www.finalesrugby.com (consulté le 31 octobre 2011)
  2. Escot et Rivière 2009, p. 172
  3. « Jean Trillo décoré », sur www.lequipe.fr (consulté le 26 juin 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]