Jean Condom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Condom.
Jean Condom

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (55 ans)
à Saint-André-de-Seignanx (France)
Taille 1,97 m (6 6)
Surnom Jeannot, La poutre
Position deuxième ligne
Carrière en junior
Période Équipe  
????-???? Boucau stade
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)a
1980-1986
1986-1996
1996-1997
Boucau
Biarritz olympique
Aviron bayonnais
116 (8)
 ? (?)
 ? (?)
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)b
1982-1990 Drapeau : France France 62 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean Condom, né le à Saint-André-de-Seignanx, est un joueur français de rugby à XV, formé au Boucau Tarnos stade, et ayant longtemps occupé le poste de deuxième ligne en sélection nationale, poste où il a été longtemps le plus capé, avant Fabien Pelous, Abdelatif Benazzi et Olivier Brouzet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Condom est formé et joue au Boucau stade jusqu'à la saison 1985-1986. Alors qu'il est âgé de moins de 20 ans et encore junior, il dispute son premier match avec le club le à l'occasion d'un quart de finale de la coupe nationale. Sa première titularisation en championnat de France intervient la saison suivante pour un déplacement à Dax. En six saisons, le natif de Saint-André-de-Seignanx dispute un total de 116 matchs de championnat avec le club boucalais et inscrit 2 essais. Par la suite, il signe au Biarritz olympique dans l'équipe de Serge Blanco où il reste dix années, puis termine sa carrière de joueur par une dernière saison avec l'Aviron bayonnais lors de la saison 1996-1997. À sa retraite sportive, il exerce la profession de représentant de commerce[1] et devient membre du comité directeur du Boucau stade.

Il est le seul joueur formé au Boucau stade à devenir international alors qu'il y est licencié au club boucalais. Sa première sélection, dans le XV de France, est contre la Roumanie le 31 octobre 1982. La dernière a lieu le 30 juin 1990 en Australie. Il joue alors au Biarritz olympique. Entre ces deux dates, Condom connaît 61 sélections avec un bilan de 39 victoires, 3 matchs nuls et 19 défaites. Le deuxième ligne dispute également plusieurs rencontres avec les Barbarians français : d'abord en 1983 contre l'Australie, puis en 1986 contre l'Écosse, en 1992 contre l'Afrique du Sud, en 1994 lors d'une tournée en Australie et contre les Barbarians Britanniques[2].

Jean Condom est classé par le Midi olympique parmi les dix meilleurs deuxième ligne de France douze saisons de suite, de 1981 à 1992[réf. nécessaire]. Il est classé premier en 1983, 1984 et 1985 ; deuxième en 1982; quatrième en 1986; sixième en 1989; septième en 1987, 1988 et 1992; huitième en 1990 et dixième en 1981 et 1991[réf. nécessaire].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Au cours de sa carrière de rugbyman, Jean Condom s'est construit un palmarès honorable tant en club qu'en équipe nationale. En club, il remporte trois fois le Challenge de l'Espérance avec le Boucau stade en 1981, 1983 et 1984. Il dispute également avec le club boucalais une finale de coupe nationale en 1979 et quatre seizièmes de finale du championnat de France en 1980, 1981, 1982 et 1985. Lors de son passage de dix ans avec le Biarritz olympique, il ne remporte aucun titre mais est finaliste du championnat de France en 1992 et du Challenge Yves du Manoir en 1989. Lors de sa dernière année d'activité passée avec l'Avriron bayonnais, il ne récolte aucun trophée.

En équipe nationale, Condom participe à la première coupe du monde en 1987 où la France devient Vice-championne du monde. Il remporte également cinq Tournois dont quatre consécutifs en 1983 (ex æquo avec l'Irlande), 1986 (ex æquo avec l'Écosse), 1987, 1988 (ex æquo avec le pays de Galles) et 1989, réalisant le Grand chelem en 1987.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Jean Condom en Coupe du monde.
Édition Rang Résultats France Résultats J. Condom Matchs J. Condom
Nouvelle-Zélande/Australie 1987 Vice-champion du monde 4 v, 1 n, 1 d 3 v, 1 n, 1 d 5/6

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite.

Tournoi[modifier | modifier le code]

Détails du parcours de Jean Condom dans le Tournoi des Cinq Nations.
Édition Rang Résultats France Résultats J. Condom Matchs J. Condom
Tournoi des Cinq Nations 1983 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1984 2 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1985 2 2 v, 2 n, 0 d 2 v, 2 n, 0 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1986 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1987 1 4 v, 0 n, 0 d 4 v, 0 n, 0 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1988 1 3 v, 0 n, 1 d 2 v, 0 n, 1 d 3/4
Tournoi des Cinq Nations 1989 1 3 v, 0 n, 1 d 3 v, 0 n, 1 d 4/4
Tournoi des Cinq Nations 1990 3 2 v, 0 n, 2 d 1 v, 0 n, 0 d 1/4

Légende : v = victoire ; n = match nul ; d = défaite ; la ligne est en gras quand il y a grand chelem.

Statistiques en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En huit années, Jean condom dispute 61 matchs avec l'équipe de France mais ne marque aucun point[3]. Il participe notamment à huit Tournois des Cinq/Six Nations et à une coupes du monde[4],[3]. Il prend également part aux tournées en 1984, 1986 et 1989 en Nouvelle-Zélande, en 1985, 1986 et 1988 en Argentine, et en 1986 et 1990 en Australie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ph-DC, « Que sont-ils devenus? (1) », sur www.rugbyrama.fr, Midi olympique,‎ (consulté le 25 juin 2011)
  2. « Liste des joueurs du Barbarians rugby club », sur frenchbarbarian.free.fr (consulté le 23 septembre 2010)
  3. a, b et c (en) « Jean Condom », sur www.espnscrum.com, ESPN (consulté le 27 août 2010)
  4. Il dispute cinq matchs en 1987 contre l'Écosse, la Roumanie, le Zimbabwe, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Liens externes[modifier | modifier le code]