Culture du Niger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wodaabes à la fête de la geerewol

La culture du Niger, vaste pays enclavé d'Afrique de l'Ouest, désigne d'abord les pratiques culturelles observables de ses 20 000 000 d'habitants.

Langues, peuples, cultures[modifier | modifier le code]

Langues[modifier | modifier le code]

La langue officielle du Niger est le français[1], parlé par 12,70 % des Nigériens en 2012 en tant que langue seconde et non native (c'est la langue de l'enseignement)[2]. Les dix « langues des communautés constituant la nation nigérienne »[3], et donc natives, sont le haoussa (49,6 %), le zarma-songhaï (20,8 %) et (4,7 %), le tamasheq (8,4 %), le peul (8,3 %) ou fulfulde, le kanouri (4,8 %), l'arabe dialectal (1,2 %), le buduma, le gulmancema, le tassawaq et le toubou. Il existe aussi le gourma (0,5 %).

Le français est la seule langue d'enseignement de la quatrième année du primaire jusqu'à l'université.

Peuples[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

Religion(s)[modifier | modifier le code]

Symboles[modifier | modifier le code]

Folklore et Mythologie[modifier | modifier le code]

Croyances[modifier | modifier le code]

Pratiques[modifier | modifier le code]

Les pratiques sociales, rituels et événements festifs relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Fêtes[modifier | modifier le code]

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Groupes humains[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Étiquette(s)[modifier | modifier le code]

Droit[modifier | modifier le code]

État[modifier | modifier le code]


Stéréotypes[modifier | modifier le code]

Arts de la table[modifier | modifier le code]

Riz jollof

Cuisine[modifier | modifier le code]

Boisson[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Activités physiques[modifier | modifier le code]

Jeux populaires[modifier | modifier le code]

  • Divertissement au Niger
  • Jeux traditionnels : Mancala (Awélé)
  • Sports populaires
    • Football, Basket-ball, Volley-ball
    • Plongée, pêche,
    • Athlétisme
    • Cyclisme
  • Krur (en)

Sports[modifier | modifier le code]

Arts martiaux[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

En 2016, le classement mondial sur la liberté de la presse établi chaque année par Reporters sans frontières situe le Niger au 52e rang sur 180 pays[5]. En lien avec la lutte contre le terrorisme, la liberté de l'information s'est dégradée depuis 2015[6].

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Les publications les plus importantes sont le quotidien La Nouvelle Tribune du Peuple, les hebdomadaires Le Républicain, Le Canard Déchaîné, Infos de l'Air, les bimensuels l'Événement, L'Observateur et Haské[7],[8].

Radio[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Internet (.ne)[modifier | modifier le code]

  • Débuts en 2000[11].
  • Presse en ligne
  • Sites web d'information
  • Blogueurs nigériens

Littérature[modifier | modifier le code]

Artisanats[modifier | modifier le code]

Les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel relèvent (pour partie) du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Arts graphiques[modifier | modifier le code]

Design[modifier | modifier le code]

Textiles[modifier | modifier le code]

Cuir[modifier | modifier le code]

Papier[modifier | modifier le code]

Bois[modifier | modifier le code]

Métal[modifier | modifier le code]

Poterie, céramique, faïence[modifier | modifier le code]

Verrerie d'art[modifier | modifier le code]

Joaillerie, bijouterie, orfèvrerie[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]

Arts visuels[modifier | modifier le code]

Dessin[modifier | modifier le code]

Girafes de Dabous, 1991
Pétroglyphes plus restreints à Dabous

Peinture[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Photographie[modifier | modifier le code]

Arts du spectacle[modifier | modifier le code]

Musique et danse[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Sylvie Ndomé Ngilla fait un diagnostic positif pour tout le théâtre africain francophone dans son ouvrage Nouvelles dramaturgies africaines francophones du chaos (2014)[20].

Autres : marionnettes, mime, pantomime, prestidigitation[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) n'a rien inscrit pour ce pays dans son registre international Mémoire du monde (au 15/01/2016).

Musées et autres institutions[modifier | modifier le code]

Liste du Patrimoine mondial[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du Patrimoine mondial (au 12/01/2016) : Liste du patrimoine mondial au Niger.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité[modifier | modifier le code]

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (au 15/01/2016) :

  • 2013 : pratiques de la vielle monocorde traditionnelle imzad chez les Touaregs (Algérie - Mali - Niger)
  • 2014 : pratiques de la plaisanterie

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Seidik Abba, La presse au Niger : état des lieux et perspectives, L'Harmattan, Paris, 2009, 146 p. (ISBN 978-2-296-08125-3)
  • Aboubacar Yenikoye Ismaël,Ethnicité, citoyenneté et culture de la paix en Afrique : l'exemple du Niger, L'Harmattan, Paris, 2007, 176 p. (ISBN 978-2-296-03495-2)
  • Audrey Boucksom, Arts « touristiques » en Afrique et consommateurs occidentaux : le cas de l'artisanat d'art au Niger, Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1, 2009, 559 p. + 1CD (thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Histoire des arts d'Afrique)
  • Culture et civilisations islamiques : Le Niger, ISESCO, Casablanca, 1988

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Niger : NyZik offre à tout utilisateur un service d'écoute à la demande et à titre gratuit la musique du Niger (NyZik.com). Partagez les Musiques que vous avez dans votre Playlist du moment, une qui vous tient à cœur ou encore votre propre musique afin d'avoir un avis, explorer de nouveaux contenus. Copyright © 2014 NyZik.
  • Niger : musique dendi, Radio-France, Paris ; Harmonia mundi, Arles, 1999
  • Niger : Haoussa, Songhay, Zarma (collec. Charles Duvelle), Universal Division Mercury, Antony, 1999
  • Niger : musique des Touaregs, 2 vol., Archives internationales de musique populaire, Musée d'ethnographie, Genève ; VDE-Gallo, Lausanne, 2002
  • Niger : chasseurs du Dallol Mawri, Radio-France, distrib. Harmonia mundi, 2005

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Série de films ethnographiques de Jean Rouch sur le Niger
  • La solitude de la coépouse, film documentaire de Bernard Debord, Mat films, Paris, 2006, 52' (VHS)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Constitution du Niger de 2010 », sur le site ConstituteProject.Org (2013). Selon l'article 5 de la constitution « La langue officielle est le français. ».
  2. « La langue française dans le monde, Édition 2014. », pp. 9 et 17.
  3. Au terme de la Loi 2001-0037 du 31 décembre 2001
  4. http://nigerdiaspora.net/culture/item/75389-cure-salee-2016-le-tende-de-la-tinekert-resonne-dans-la-palmeraie-d-in-gall
  5. Reporters sans frontières : Les données du classement de la liberté de la presse 2016 [1]
  6. Reporters sans frontières : Niger [2]
  7. Media in Niger: the African Development Information Database.
  8. Medias Status Report:Niger. Summary document written for the African Media Partners Network. Guy-Michel Boluvi, Les Echos du Sahel Niamey. (January 2001).
  9. http://www.ortn.ne/
  10. http://www.fao.org/docrep/006/Y4957F/y4957f07.htm
  11. http://www.journaldunet.com/web-tech/chiffres-internet/niger/pays-ner
  12. http://www.archambault.ca/jeandominique-penel-litterature-du-niger-JLI4413643-fr-pr
  13. http://www.nigerdiaspora.net/les-nouvelles-du-pays/environnement-niger/itemlist/tag/La%20litt%C3%A9rature%20Niger
  14. http://traversees-mauritanides.com/articles/afficher/144
  15. http://www.bradshawfoundation.com/giraffe/index.php
  16. http://www.club-des-voyages.com/niger/rissa-ixa-peintre-touareg-du-niger-12204.html
  17. http://touaregsmirages.canalblog.com/archives/2012/06/26/24567491.html
  18. http://nigerdiaspora.net/culture/item/66228-deces-de-lankonde-issoufou-le-niger-perd-un-grand-maitre-de-la-sculpture
  19. http://nigerdiaspora.net/culture/item/75091-commemoration-du-deces-d-elhadj-taya-et-bapteme-du-musee-des-instruments-de-musique-traditionnelle-du-nom-de-dr-mahaman-garba-hommage-a-deux-grandes-figures-de-la-musique-moderne-nigerienne
  20. http://conservancy.umn.edu/bitstream/handle/11299/171460/NdomeNgilla_umn_0130E_15693.pdf;sequence=1
  21. http://www.institutfrancais.com/fr/actualites/hommage-jean-rouch-au-niger-et-au-mali
  22. http://nigerdiaspora.net/culture/item/75861-cinema-nigerien-oumarou-ganda-cet-immortel
  23. http://www.ccfnjeanrouch.org/
  24. https://ne.usembassy.gov/fr/communique-de-presse-du-centre-culturel-americain/
  25. http://www.institutfrancais.com/fr/organigramme-0