Cozma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cozma
ROU MS Cozma CoA.jpg
RO MS Cozma (3).jpg
Nom local
(ro) CozmaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Cozma (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
29,83 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Cozma jud Mures.png
Démographie
Population
562 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
18,8 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Petru Ormenișan (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Cozma (d), Fânațele Socolului (d), Socolu de Câmpie (d), Valea Sasului (d), Valea Ungurului (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Cozma (Kozmatelke en hongrois) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Cozma est située dans le nord du județ, dans les collines de Madaraș, à 20 km à l'ouest de Reghin et à 53 km au nord de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des cinq villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Cozma (435), siège de la municipalité ;
  • Fânațele Socolului (24) ;
  • Socolu de Câmpie (145) ;
  • Valea Sasului (31) ;
  • Valea Ungurului (9).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1315 sous le nom hongrois de Kozmateluke.

La commune de Cozma a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle a été rattachée au comitat de Kolozs (Cluj).

La commune de Cozma a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Elle a été de nouveau occupée par la Hongrie de 1940 à 1944. Elle est redevenue roumaine en 1945.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Cozma compte 9 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Petru Ormenișan (PNL) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti national libéral (PNL) 4
Parti démocrate-libéral (PD-L) 3
Parti social-démocrate (PSD) 2

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 1 896 Roumains (97,98 %) et 26 Hongrois (1,34 %)[5].

En 1930, on recensait 1 887 Roumains (98,38 %), 6 Hongrois (0,31 %) et 25 Tsiganes (1,30 %).

En 2002, 640 Roumains (99,37 %) habitent la commune[4]. On comptait à cette date 374 ménages[6].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
1 5041 5571 7451 9351 9182 2281 313759644
2007 - - - - - - - -
595[7]--------

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture (vergers) et l'élevage.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Cozma, église des Sts Archanges du XIVe siècle.
  • Socolu de Câmpie, monastère St Jean Baptiste de 1942.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Carte du județ de Mureș

Notes et références[modifier | modifier le code]