Livezeni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Livezeni
ROU MS Livezeni CoA.jpg
RO MS Sanisor 16.jpg
Noms locaux
(ro) Livezeni, (hu) JeddVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Livezeni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
25,12 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Livezeni jud Mures.png
Démographie
Population
3 266 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
130 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
István Bányai (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Livezeni (d), Ivănești (d), Poienița (d), Sânișor (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Livezeni (Jedd en hongrois) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Livezeni est située dans le centre du județ, dans les collines de Niraj, à 5 km à l'est de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ, dont elle est quasiment un faubourg.

Jusqu'en 2004, la municipalité de Livezeni comptait six villages. À cette date, les deux villages de Bozeni et Corunca ont formé une commune indépendante.

La municipalité est maintenant composée des quatre villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Ivănești (306) ;
  • Livezeni (1 219); siège de la municipalité ;
  • Poienița (302) ;
  • Sânișor (196).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1505 sous le nom de Yedd.

La commune de Livezeni a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle a été rattachée au comitat de Maros-Torda.

La commune de Livezeni a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Après le Deuxième arbitrage de Vienne, elle a été occupée par la Hongrie de 1940 à 1944, période durant laquelle sa petite communauté juive fut exterminée par les Nazis. Elle est redevenue roumaine en 1945.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Livezeni compte 11 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Vasile Tătar (Indépendant) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 5
Parti civique hongrois 2
Parti national libéral (PNL) 1
Parti démocrate-libéral (PD-L) 1
Parti social-démocrate (PSD) 1
Candidat indépendant 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 645 Roumains (24,45 %), 1 819 Hongrois (68,95 %) et 166 Tsiganes (6,29 %)[5].

En 1930, on recensait 984 Roumains (33,05 %), 1 753 Hongrois (58,88 %), 5 Juifs (0,17 %) et 229 Tsiganes (7,69 %).

En 2002, 540 Roumains (14,33 %) côtoient 2 808 Hongrois (74,56 %) et 413 Tsiganes (10,96 %)[4]. On comptait à cette date 820 ménages et 878 logements[6].

Jusqu'en 2002 compris, les statistiques démographiques de la commune incluent les villages de Corunca et Bozeni qui s'en sont séparés en 2004.

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
2 2152 1682 7102 6382 9773 4474 0223 4773 766
2007 - - - - - - - -
2 255[7]--------

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture. La commune de Livezeni possède également une fabrique de menuiseries PVC et aluminium, une chocolaterie et une fabrique d'ustensiles en inox.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Livezeni se trouve sur la route régionale DJ135 qui relie Târgu Mureș et Miercurea Nirajului.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Livezeni, temple réformé de 1816.
  • Sânișor, église en bois des Sts Archanges Michel et Gabriel du XVIIIe siècle.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]