Răstolița

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Răstolița
ROU MS Rastolita CoA.jpg
Biserica de lemn din Rastolita1.jpg
Nom local
(ro) RăstolițaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Răstolița (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
260 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Rastolita jud Mures.jpg
Démographie
Population
2 073 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
8 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Marius Ioan Lirca (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Răstolița (d), Andreneasa (d), Borzia (d), Gălăoaia (d), Iod (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
547480Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Răstolița (Ratosnya en hongrois) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Răstolița, une des plus étendues du județ, est située dans le nord-est du județ, à la limite avec le județ de Bistrița-Năsăud et celui de Suceava. Răstolița se trouve dans la haute vallée du Mureș, entre les Monts Calimani au nord et les Monts Gurghiu au sud ; le point culminant de la commune est le Mont Bistricior (Vf. Bistricior) à 1 990 m d'altitude dans les Monts Calimani. Răstolița est situé à 34 km au nord-est de Reghin, à 38 km de Toplița et à 70 km de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des cinq villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Andreneasa (95) ;
  • Borzia (91) ;
  • Gălăoaia (326) ;
  • Iod (376) ;
  • Răstolița (1 342), siège de la municipalité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Rastolița a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle a été rattachée au comitat de Maros-Torda.

La commune de Răstolița a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Après le Deuxième arbitrage de Vienne, elle a été occupée par la Hongrie de 1940 à 1944, période durant laquelle sa communauté juive fut exterminée par les Nazis. Elle est redevenue roumaine en 1945.

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 4
Parti national libéral (PNL) 2
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 2
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 1
Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR) 1
Parti Mouvement populaire (PMP) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, la commune comptait 390 Roumains (43 %), 464 Hongrois (51,16 %), 23 Allemands (2,54 %) et 21 Ukrainiens (2,32 %)[4].

En 1930, on recensait 442 Roumains (53,90 %), 197 Hongrois (24,02 %), 16 Allemands (5,61 %), 86 Juifs (10,49 %) et 58 Tsiganes (7,07 %).

En 2002, 1 833 Roumains (82,19 %) côtoient 385 Hongrois (17,26 %) et 10 Tsiganes (0,44 %)[3]. On comptait à cette date 678 ménages et 613 logements[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
3644295609078201 6141 8622 3252 230
2007 - - - - - - - -
2 131[6]--------

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage et surtout l'exploitation des immenses forêts (26 000 ha) et la transformation du bois. La commune possède un fort potentiel touristique de par sa situation dans les montagnes des Carpates.

Un barrage hydro-électrique est en construction dans une vallée adjacente du Mureș.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Răstolița se trouve sur la route nationale DN15 qui relie Târgu Mureș et Reghin avec le județ de Harghita.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne de chemin de fer Deda-Toplița qui la met en relation avec Târgu Mureș et Miercurea-Ciuc.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Răstolița, église en bois du XVIIIe siècle.

Lien externe[modifier | modifier le code]

(ro) Site officiel de la commune

Notes et références[modifier | modifier le code]