Brâncovenești

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brâncovenești
RO MS Biserica reformata din Brancovenesti (65).jpg
Noms locaux
(ro) Brâncovenești, (hu) MarosvécsVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Brâncovenești (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
87,62 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Brancovenesti jud Mures.png
Démographie
Population
3 972 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
45,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Ferencz Őrdőg (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Brâncovenești (Marosvécs en hongrois, Wetsch en allemand) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Brâncovenești est située au nord du județ, sur la rive droite du cours supérieur du Mureș, dans les collines du Mureș (Dealurile Mureșului) au pied des Monts Gurghiu, à 10 km au nord de Reghin et à 43 km au nord-est de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ.

La municipalité est composée des cinq villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Brâncovenești (1 716), siège de la municipalité ;
  • Idicel (479) ;
  • Idicel-Pădure (613) ;
  • Săcalude-Pădure (406) ;
  • Vălenii de Mureș (1 304).

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village date de 1228.

La commune de Brâncovenești a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, elle a été rattachée au comitat de Maros-Torda.

La commune de Brâncovenești a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Elle a été de nouveau occupée par la Hongrie de 1940 à 1944, période durant laquelle la petite communauté juive fut exterminée par les Nazis. Elle est redevenue roumaine en 1945.

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 8
Parti de la Grande Roumanie (PRM) 2
Parti national libéral (PNL) 1
Parti social-démocrate (PSD) 1
Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1900, la commune comptait 2 871 Roumains (54,64 %), 2 314 Hongrois (44,04 %) et 23 Allemands (0,44 %)[4].

En 1930, on recensait 2 830 Roumains (52,78 %), 2 248 Hongrois (41,92 %), 12 Allemands (0,22 %), 40 Juifs (0,75 %) et 230 Tsiganes (4,29 %).

En 2002, 2 080 Roumains (46,03 %) côtoient 2 256 Hongrois (49,93 %) et 179 Tsiganes (3,96 %)[3]. On comptait à cette date 1 855 ménages et 1 700 logements[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
3 6194 1894 8055 2545 3625 5005 5684 7764 518
2007 - - - - - - - -
4 121[6]--------

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage, l'exploitation des forêts et la transformation du bois..

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Brâncovenești est située sur la route nationale DN15 qui relie Târgu Mureș et Toplița dans le județ de Harghita.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Brâncovenești est desservie par la ligne de chemin de fer Târgu Mureș-Reghin-Deda.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Brâncovenești, château Kendy-Kemény (1557), construit par le voïvode Ferenc Kendy, sur un plan rectangulaire, dans le style de la Renaissance transylvaine, fortifié par la suite et remanié au XIXe siècle.
  • Brâncovenești, église réformée de 1727.
  • Săcalude Pădure, église en bois Inaltarea Domnului du XVIIIe siècle.
  • Vălenii de Mureș, église réformée de 1562.
  • Vălenii de Mureș, réserve naturelle Lalea pestrița (tulipes) (2,5 ha).

Personnages[modifier | modifier le code]

  • János Kemény (1903-1971), écrivain, fonde à Brâncovenești la communauté littéraire Helikon, le théâtre sicule de Târgu Mureș et publie plusieurs revues hongroises.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Hongrie Diósd (Hongrie)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]