Albești (Mureș)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albești et Weisskirchen.
Albești
ROU MS Albesti CoA.jpg
Petőfi szobra-Fehéregyháza-a csata emlékművénél.jpg
Noms locaux
(ro) Albești, (hu) FehéregyházaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Albești (Mureș) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
82,7 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
368 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Albesti jud Mures.jpg
Démographie
Population
5 345 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
64,6 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Nicolae Șovrea (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient les localités
Albești (Mureș) (d), Bârlibășoaia (d), Boiu (d), Jacu (d), Șapartoc (d), Țopa (d), Valea Albeștiului (d), Valea Dăii (d), Valea Șapartocului (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
547025Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Albești (Fehéregyháza en hongrois, Weißkirch bei Schäßburg en allemand) est une commune roumaine du județ de Mureș, dans la région historique de Transylvanie et dans la région de développement du Centre.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d'Albești est située dans le sud-est du județ, dans la vallée de la Târnava Mare, à la limite avec le județ de Harghita, à 3 km à l'est de Sighișoara et à 59 km au sud-est de Târgu Mureș, le chef-lieu du județ. Au nord de la commune se trouvent les collines de Târnava Mică et au sud le Plateau Hârtibaci.

La commune est composée des neuf villages suivants (population en 2002)[1] :

  • Albești (3 064), siège de la municipalité ;
  • Bârlibășoaia (0) ;
  • Boiu (1 522) ;
  • Jacu (15) ;
  • Șapartoc (43) ;
  • Țopa (361) ;
  • Valea Albeștului (234) ;
  • Valea Dăii (4) ;
  • Valea Șapartocului (223).

Les villages d'Albești et de Valea Șapartocului sont quasiment des faubourgs de Sighișoara.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la commune date de 1231 sur un décret du roi André II de Hongrie dans lequel il est demandé au comte Nicolas de Sibiu de fortifier le village de Albae Acclesie (église blanche, traduction du nom hongrois du village).

En 1448, un monastère franciscain est créé. Ils furent remplacés par la suite par des Dominicains.

En 1710, dans le village de Boiu, la famille Haller fait édifier un château dans le style Renaissance tardive.

La commune d'Albești a appartenu au Royaume de Hongrie, puis à l'Empire d'Autriche et à l'Empire austro-hongrois.

Le , lors de la Révolution contre la monarchie autrichienne a lieu une bataille importante à Albești (connue sous le nom de bataille de Segesvar) pendant laquelle disparut Sándor Petőfi, le grand poète hongrois.

En 1876, lors de la réorganisation administrative de la Transylvanie, Albești a été rattachée au comitat de Udvarhely.

La commune d'Albești a rejoint la Roumanie en 1920, au Traité de Trianon, lors de la désagrégation de l'Autriche-Hongrie. Elle a été de nouveau occupée par la Hongrie de 1940 à 1944, période durant laquelle la petite communauté juive a été exterminée par les Nazis.

Elle est redevenue roumaine en 1945 et a rejoint le județ de Mureș en 1968 à l'occasion de la réorganisation administrative du pays.

Politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2016[2]
Parti Sièges
Parti social-démocrate (PSD) 5
Parti national libéral (PNL) 5
Union démocrate magyare de Roumanie (UDMR) 2
Alliance des libéraux et démocrates (ALDE) 2
Union nationale pour le progrès de la Roumanie (UNPR) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[3] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1900, la commune comptait 3 038 Roumains (60,36 %), 1 312 Hongrois (26,07 %) et 194 Allemands (3,85 %)[4].

En 1930, on recensait 3 451 Roumains (64,57 %), 1 264 Hongrois (23,65 %), 250 Allemands (4,68 %), 21 Juifs (0,39 %) et 358 Tsiganes (6,70 %).

En 2002, 3 588 Roumains (65,09 %) côtoient 1 174 Hongrois (21,47 %) et 712 Tsiganes (13,02 %)[3]. On comptait à cette date 1 800 ménages et 1 680 logements[5].

Évolution démographique
1850 1880 1900 1910 1930 1956 1977 1992 2002
3 1444 0294 7945 0335 3455 4026 5055 4945 466
2007 - - - - - - - -
5 696[6]--------

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture et l'exploitation des forêts (transformation du bois).

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Albești est située sur la route nationale DN13 (Route européenne 60) Târgu Mureș-Sighișoara-Brașov.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne de chemin de fer Mediaș-Sighișoara-Odorheiu Secuiesc.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Monument de la bataille contre les troupes impériales autrichiennes
  • Albești, église réformée de style gothique XVe siècle.
  • Țopa, château Bethlen (XVIIe siècle).
  • Jacu, monastère orthodoxe St Nicolas (Sf Nicolae) construit en 1977.
  • Boiu, château Haller (XVIIe siècle et XVIIIe siècle).
  • La municipalité accueille un musée consacré au poète hongrois Sándor Petőfi et à la bataille contre les troupes impériales autrichiennes en 1849 lors de laquelle il trouva la mort dans cette localité.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]