Coopérative agricole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SCA.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et nécessite une internationalisation. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les sections à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.

Coopérative agricole à Azerailles (Meurthe-et-Moselle)

En France, une société coopérative agricole (SCA) est une entreprise coopérative relevant de la loi du 10 septembre 1947 et du code rural et disposant d'un statut sui generis, c'est-à-dire qui n'est ni civil ni commercial (à ne pas confondre avec une SICA). Elle est créée par des agriculteurs afin d'assurer en commun :

Il existe des coopératives agricoles pour tout type de production : lait, céréales, vin, viande, fruits, fromages (fruitière fromagère), légumes, lin, sucre, coton, arachides... Il existe également des coopératives forestières qui gèrent, exploitent, commercialisent les bois et effectuent des travaux sylvicoles pour le compte des propriétaires forestiers adhérents. Les principales coopératives forestières sont regroupées sous l'égide de l'UCFF (Union de la Coopération Forestière Française) et de son groupe GCF (Groupe Coopération Forestière).

L'un des principes fondateurs de la coopération est "une personne, une voix". Ainsi quel que soit le nombre de parts que peut avoir un adhérent, sa voix est aussi prépondérante que celle d'un autre adhérent. Un autre principe est la participation aux excédents financiers au prorata du volume d'activité de l'exploitant avec sa coopérative (ristournes de prix).

Les coopératives sont généralement dirigées par un conseil d'administration issu de l'assemblée générale. Ce conseil élit un bureau et un président. Le conseil est renouvelable en général par tiers tous les ans. Le président du conseil d'administration est élu pour un an renouvelable. La gestion courante est généralement assurée par un directeur salarié.

Elles sont généralement fédérées par la création d'unions de coopératives agricoles (UCA) régionales ou nationales qui assurent les tâches que ne peuvent faire directement les coopératives de base au niveau local.

Les coopératives de commercialisation assurent quant à elles la collecte de productions données sur une aire géographique déterminée (zone inscrite généralement dans ses statuts). Les apports des adhérents sont en règle générale soumis à des règles d'agréages.

Les coopératives agricoles française[modifier | modifier le code]

En 2014[1], les entreprises coopératives du secteur agricole emploient plus de 160 000 salariés. Environ ¾ des agriculteurs adhèrent au moins à une coopérative. Les coopératives du secteur agricole détiennent 1 marque alimentaire sur 3 en France. Elles pèsent 40% de l’agroalimentaire français.

Depuis les années 2000, le modèle coopératif regarde avec intérêt la digitalisation du marché agricole, il permet d'être encore plus proche des exploitants agricoles et de leur offrir un service et des outils d'aide à la décision.[réf. nécessaire]

Les 9 principales coopératives française[2] classées par effectif global 2014
Effectif global CA 2013-2014 (Million €) Siège social
Terrena 12 159 4 668 (2013) Ancenis (44)
Agrial 11 000 3 901 (2013) Caen (14)
Vivescia 7 622 3 984 Reims (51)
Groupe CECAB 6 000 1 910 (2013) Theix-Noyalo (56)
Maïsadour 5 700 1 550 Haut-Mauco (40)
Euralis 5 010 1 231 Lescar (64)
Triskalia 4 800 2 200 (2013) Landerneau (29)
Axéréal 3 193 3 100 Olivet (45)
Advitam 2 275 1 270 Saint-Laurent-Blangy (62)
Top 10 Coopératives[3] de la collecte 2013 en tonnes
Collecte
Soufflet Agriculture 5 141 525
Axéréal 4 500 000
Vivescia 3 408 151
Advitam 2 342 000
Cap Seine 1 598 000
Acolyance 1 371 103
Agrial 1 330 000
Noriap 1 272 110
Terrena 1 110 000
Arterris 1 090 168

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La coopération agricole et agroalimentaire - chiffres clès 2014 », sur coopdefrance.coop,‎ (consulté le 8 mars 2015)
  2. Supplément emplois-carrières - La France Agricole - Agrodistribution - Machinisme & Réseaux publié en mars 2015 p.62 Le top 40 des coopératives
  3. « Le palmarès des coops et des négoces », Agrodistribution, no 256,‎ , p. 30

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]