Lur Berri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lur Berri
Création 1936
Dates clés 1965 : partenariat Pioneer, 2001 : partenariat Labeyrie
Forme juridique Coopérative
Siège social Aïcirits-Camou-Suhast
Drapeau de France France
Direction Eric Narbais-Jauréguy (Président), Olivier Gémin (Directeur Général)
Activité Pôle végétal, pôle animal, pôle distribution, pôle agroalimentaire
Produits Productions végétales et animales en démarches qualité
Filiales Lurali et Pédefer (nutrition animale), SAS LB, Cornélis, Saga Bouet, Ax’el, Arcadie Sud-Ouest et Labeyrie Fine Foods
Effectif 450 salariés Coopérative

6400 salariés Groupe Consolidé

Site web www.lurberri.fr

Chiffre d'affaires 1,459 milliard d’euros (2018/2019)

Lur Berri (terre nouvelle en basque) est une coopérative du secteur agroalimentaire installée dans le Sud-Ouest de la France, fondée en 1936 au Pays basque. Le siège social du groupe Lur Berri est domicilié à Aïcirits-Camou-Suhast. Le groupe Lur Berri est présent dans les départements des Pyrénées-Atlantiques, des Landes, des Hautes-Pyrénées et en Haute-Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1971, la coopérative agricole Lur Berri naît de la fusion entre la coopérative de céréales du Pays basque fondée en 1936 et celle de Basse-Navarre créée en 1947[1].

La coopérative se développe d'abord sur ses métiers de bases, céréales et productions animales (bovins, ovins, porcs). Puis elle se diversifie peu à peu dans les semences, engrais, palmipèdes, en passant des accords ou en rachetant des sociétés[2].

En 1996, la société Arcadie Sud-Ouest, spécialisée dans l’abattage et la découpe de viande, dont Lur Berri est actionnaire à 48,2 % et le premier fournisseur, est fondée. Cette diversification dans la viande se poursuit en 2009 avec la prise du contrôle à 90% de la société Spanghero SA[3].

En 2001, Lur Berri signe un partenariat commercial avec le groupe Labeyrie en devenant le fournisseur exclusif en canards à foie gras[4]. En 2009, Lur Berri devient actionnaire à 32 % de Labeyrie[4]. En 2012, Lur Berri détient 61 % du capital de Labeyrie. En 2014, pour favoriser le développement de Labeyrie, Lur Berri devient actionnaire à parité avec le fonds d'investissement français PAI de la holding détenant Labeyrie à 84%[5].

En 2015, Lur Berri adhère à Actura (fusion d’Agridis et D’clic), seconde centrale d’achats de produits phytosanitaires et de semences en France.

En 2017, le rachat des négoces TS AGRI et Cornélis permettent à Lur Berri d'étendre sa zone d'action dans les départements non couverts de l'Occitanie[6].

Organisation[modifier | modifier le code]

Données économiques[modifier | modifier le code]

Le chiffre d'affaires consolidé de Lur Berri a augmenté au fil des acquisitions : 0,412 milliard d'euros en 2007-2008[3] avant les prises de participation dans Spanghero et Labeyrie, 1,335 milliards d'euros en 2015-2016[7], 1,459 en 2018-2019[8].

Direction[modifier | modifier le code]

La coopérative est présidée par Éric Narbais-Jauréguy depuis 2020, ayant succédé à Sauveur Urrutiaguer, président pendant quinze ans[8]. La direction générale est assurée par Olivier Gémin.

Organisation interne[modifier | modifier le code]

5000 agriculteurs sont adhérents à la coopérative Lur Berri, qui compte un peu plus de 400 salariés[7].

Les activités du groupe coopératif Lur Berri s'articulent autour de quatre pôles : végétal, animal, agroalimentaire, distribution.

Au sein des productions végétales, Lur Berri a un partenariat avec le semencier Corteva Agriscience pour produire et mettre sur le marché des semences de maïs[9].

Au niveau des productions animales, la commercialisation des productions se fait au sein de quatre groupements de producteurs : bovins, ovins, porcs et palmipèdes. Ces groupements valorisent des certifications et labels pour la reconnaissance de la qualité des productions, comme par exemple les labels rouges « Bœuf Excellence » ou « Bœuf Majesté » pour la viande Blonde d'Aquitaine[10].

Au niveau de la distribution, Lur Berri a des partenariats avec deux enseignes Gamm Vert pour le jardinage et Mr Bricolage pour le bricolage[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'expansion spectaculaire et polémique de Lur Berri, maison mère de Spanghero », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2020)
  2. « Lur Berri renforce son pôle salaison », sur Les Echos, (consulté le 17 août 2020)
  3. a et b « Castelnaudary. Les Basques font main basse sur Spanghero SA », sur ladepeche.fr, (consulté le 17 août 2020)
  4. a et b « Lur Berri accroît son emprise dans l'alimentaire », sur Les Echos, (consulté le 17 août 2020)
  5. « PAI au capital de Labeyrie », sur Les Echos, (consulté le 17 août 2020)
  6. « Lur Berri étend sa zone d'activité », sur Agrodistribution, (consulté le 17 août 2020)
  7. a et b « Pyrénées-Atlantiques : les chiffres clés du groupe Lur Berri », sur SudOuest.fr, (consulté le 18 août 2020)
  8. a et b « Eric Narbais-Jaureguy, nouveau président de la coopérative basque Lur Berri », sur La République des Pyrénées, (consulté le 18 août 2020)
  9. « Le groupe poursuit son adaptation et consolide ses filières », sur Circuits Culture, (consulté le 18 août 2020)
  10. « Crise agricole : la blonde d’Aquitaine charme les grandes surfaces locales », sur La République des Pyrénées, (consulté le 18 août 2020)
  11. « La coopérative agricole Lur Berri se diversifie dans le bricolage », sur Les Echos, (consulté le 18 août 2020)

Lien externe[modifier | modifier le code]