Classe Asagiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Asagiri
Image illustrative de l'article Classe Asagiri
Le JDS Asagiri (TV-3516) à Portsmouth le 28 juillet 2008.
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 137 m
Maître-bau 14,6 m
Tirant d'eau 4,5 m
Déplacement 3 500 tonnes (standard)
Propulsion 4 turbines à gaz Kawasaki/Rolls-Royce Marine Spey
Puissance 54 000 ch
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Aéronefs 1 hélicoptère Sikorsky SH-60 Seahawk
Rayon d’action 8 000 milles nautiques à 14 nœuds
Autres caractéristiques
Électronique Radar à antenne active OPS-24 (en) à partir du DD-155
Équipage 220
Histoire
A servi dans Pavillon de la force maritime d'auto-défense Force maritime d'autodéfense japonaise
Commanditaire Force maritime d'autodéfense japonaise
Période de
construction
1986 - 1989
Période de service 1988 - en activité
Navires construits 8
Navires prévus 8

La classe Asagiri est une classe de destroyers de la Force maritime d'autodéfense japonaise construite dans les années 1980.

Huit unités furent construites dans différents chantiers navals japonais : IHI Corporation, Hitachi Zosen Corporation, Sumitomo Heavy Industries, Mitsui Engineering & Shipbuilding et Mitsubishi Heavy Industries.

Service[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Les huit destroyers lance-missiles sont essentiellement destinés à l'engagement sur des cibles de surface, mais aussi contre des attaques d'avions ou de missiles.
Ils possèdent tous une grande plateforme arrière, avec hangar, pour embarquer un hélicoptère Sikorsky SH-60 Seahawk.

A partir du DD-155, ils reçoivent le premier radar à antenne active opérationnel , le OPS-24 (en) développé par l'Institut de recherche et développement technique de l'Agence japonaise de défense et construit par Mitsubishi Electric[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • L’Asagari a été reclassifié comme navire-école à partir du 16 février 2005.
  • L’Yamagiri a été reclassifié comme navire-école le 18 mars 2004.

Le JDS Asagari (TV-3516) et le JDS Umigiri (DD-158) ont participé à l'Armada 2008 à Rouen, en compagnie du navire-école JDS Kashima (TV-3508).

Les bâtiments[modifier | modifier le code]

N° coque Nom Lancement Service effectif Chantier naval Port d'attache Photo
DD-151
TV-3516
JDS Asagiri IHI Corporation
Tokyo
Kure
Asagiri DN-SC-92-06175.jpg
DD-152
TV-3515
JDS Yamagiri Mitsui
Tamano
Kure
JS Yamagiri in Subic Bay, -1 Jul. 1990 a.jpg
DD-153
JDS Yūgiri Sumitomo
Ominato JDS Yugiri DD-153.jpg
DD-154
JDS Amagiri IHI Corporation
Maizuru JMSDF destroyer Amagiri DD-154.jpg
DD-155
JDS Hamagiri Hitachi
Maizuru
Ominato JS Hamagiri (DD-155) in the Pacific, -16 Nov. 2007 a.jpg
DD-156
JDS Setogiri 1990 Hitachi
Maizuru
Ominato DD156setogiri.jpg
DD-157
JDS Sawagiri Mitsubishi
Nagasaki
Sasebo JDS-Sawagiri-001 mod.jpg
DD-158
JDS Umigiri IHI Corporation
Kure DD 158 - JDS Umigiri BB 2.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sue Robertson, « Advantages of AESA Radar Technology », sur Mönch Verlagsgesellschaft mbH, (consulté le 6 juin 2016).
  2. (en) « Asagiri Class Destroyer, Japan », sur http://www.naval-technology.com/ (consulté le 6 juin 2016).