IHI (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
IHI Corporation
株式会社IHI
Image illustrative de l'article IHI (entreprise)

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés création : 1853
(nom actuel en 2007)
Fondateurs Domaine de Mito
Forme juridique Kabushiki kaisha
(Société anonyme)
Slogan Réalisez vos rêves
Siège social Drapeau : Japon Toyosu, Kōtō, Tokyo Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité machine
Filiales IHI Marine United
IHI Aero Space
IHI Infrastructure Systems
Niigata Power Systems
IHI Transport Machinery
Effectif 26 915
(Consolidé, le )
Site web IHI Corporation

Chiffre d’affaires en augmentation 1 221 869 millions de Yen (Consolidé, le 31 mars 2012)

IHI Corporation (株式会社IHI, Kabushiki-gaisha IHI?, TSE : 7013) est une entreprise japonaise d'ingénierie dans de multiples secteurs de l'industrie (energie, espace, transports...etc). Connu initialement sous le nom Ishikawajima-Harima Heavy Industries Co., Ltd, (石川島播磨重工業株式会社) à la suite de la fusion en 1960 entre Ishikawajima et Harima Heavy Industries, IHI fait partie du très grand groupe d'entreprises (Keiretsu) DKB (en) (Dai-Ichi Kangyo) dominé par la Banque Mizuho et fait partie de l'indice boursier japonais Nikkei 225.

Historique[modifier | modifier le code]

Le domaine de Mito a été créé en 1853, commandé par le shogunat Tokugawa, à l'occasion de l'accostage de Matthew Perry. Cette entreprise a construit l'Asahi-Maru, l'un des premiers navires de guerre à voile de type occidental du Japon. Privatisée en 1876 et devenue Kabushiki kaisha en 1893.

Activité[modifier | modifier le code]

Construction d'équipements dans le domaine de l'énergie[modifier | modifier le code]

Motoriste pour l'aviation[modifier | modifier le code]

Ishikawajima Ne-20 développe en 1945 le premier turboréacteur japonais, le Ishikawajima Ne-20. IHI est de nos jours partenaire du consortium japonais fabricant de l'IAE V2500.

Chantiers navals[modifier | modifier le code]

IHI construit plusieurs types et classes de navires civils et militaires.

En 2013, IHI a fusionné sa filiale de construction, entretien et réparation navals Marine United Inc. avec Universal Shipbuilding Corp, pour former Japan Marine United Corp., le plus grand constructeur japonais de navires et un des plus grands au monde. IHI possède environ 46% du capital de Japan Marine United.

Construction de lanceurs spatiaux[modifier | modifier le code]

IHI construit les lanceurs spatiaux légers japonais. En 2014 il est le producteur de la fusée Epsilon. C'est également un motoriste spécialisé dans les étages à propergol solide. Il fournit notamment les propulseurs d'appoint des lanceurs lourds H-IIA/H-IIB et les moteurs d'apogée pour l'Atlas V et l'Antares.

Productions passées :

Notes[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]