JDS Izumo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Izumo
Image illustrative de l’article JDS Izumo
Le JS Izumo à son lancement.
Type Destroyer porte-hélicoptères
Histoire
A servi dans Pavillon de la force maritime d'auto-défense Force maritime d'autodéfense japonaise
Commanditaire Force maritime d'autodéfense japonaise
Chantier naval Ishikawajima-Harima, Tokyo
Quille posée
Lancement
Armé
Caractéristiques techniques
Longueur 248 m
Maître-bau 38 m
Tirant d'eau 7,5 m
Déplacement 19 500 tonnes (lège), 27 000 tonnes à pleine charge
Propulsion COGAG (en), 2 propulseurs
Puissance 112 000 ch
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Aéronefs 14 hélicoptères
Carrière
Port d'attache Base navale de Yokosuka
Indicatif DDH183

Le JS Izumo (DDH-183) est un destroyer porte-hélicoptères (DDH dans la classification du Japon) de la Force maritime d'autodéfense japonaise, lancé le . C'est le second navire à porter le nom de la province d'Izumo, après un croiseur cuirassé (le Izumo) du début du XXe siècle et le premier de la classe Izumo.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il est construit par IHI Marine United Yokohama Shipyard pour accueillir jusqu'à officiellement 14 hélicoptères (une trentaine selon d'autres estimations) et dispose de 5 spots sur son pont d'envol. Il est destiné à la lutte anti-sous-marine, à jouer le rôle de navire-amiral et assurer un rôle de sauvetage. Il a un équipage de 470 personnes (contre 170 pour le Mistral français), peut transporter 450 passagers militaires et civils et pourra embarquer des V-22 Osprey de la force terrestre d'autodéfense japonaise. Il est équipé d'un sonar OQQ-22 et de deux lanceurs Raytheon RIM-116 Rolling Airframe Missile SeaRAM[1].

Le JS Izumo est, à son lancement, le plus grand navire militaire japonais construit depuis la Seconde Guerre mondiale. Ses essais ont commencé en et il est entré en service le [2],[3].

Ce navire attire les critiques de la Chine, qui dénonce son potentiel à recevoir d'autres types d'aéronefs et risque de changer l'équilibre militaire en Asie. Il porte le nom d'un navire japonais qui a participé à la guerre sino-japonaise des années 1930. Pour la Chine, le choix de ce nom est considéré comme malsain, voire provocateur. Le Japon répond que les traditions sont par là, respectées et que le nom est aussi celui d’une ville du Japon[réf. souhaitée].

Le deuxième navire de sa classe, le JDS Kaga (DDH-184) est lancé en 2015 avec une entrée en service prévue pour [4].

Les deux navires de la classe Izumo porteront à sept le nombre de porte-hélicoptères en service actif au sein de la marine japonaise en remplacement des deux navires de la classe Shirane. Les Izumo affichent le plus gros tonnage, suivis par deux navires de 13 900 tonnes (le JDS Hyūga et le JDS Ise) et trois navires de la classe Osumi de 8 900 tonnes.

En , le gouvernement japonais annonce qu'il veut convertir en porte-aéronefs le Izumo pour qu'il puisse recevoir des F-35B faisant ainsi de ce bâtiment le premier porte-avions japonais depuis la Seconde Guerre mondiale[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « JS Izumo » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Izumo class : Japanese helicopter carrier », Naval forces, sur le site web de Military-Today (consulté le 2 octobre 2013)
  2. (en) Ridzwan Rahmat, « Japan puts helicopter carrier Izumo on sea trials », sur Jane's Information Group, (consulté le 29 novembre 2014).
  3. « La marine japonaise prend livraison d’un grand porte-hélicoptères », sur Mer et Marine (consulté le 27 mars 2015).
  4. Philippe Chapleau, « L'Izumo, le "de facto" porte-aéronefs japonais, a été livré à la Maritime Self Defense Force », sur Ouest-France, (consulté le 30 mars 2015).
  5. (en) Franz-Stefan Gady, « Japan to Convert Izumo-Class Into F-35-Carrying Aircraft Carrier », sur thediplomat.com, (consulté le 20 décembre 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :