Cimetière des Rois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cimetière des Rois
cimetière de Plainpalais
Cimetière des Rois, allée centrale, Genève.jpg

Cimetière des Rois, allée centrale

Pays
canton
Commune
Mise en service
Coordonnées
Localisation sur la carte du canton de Genève
voir sur la carte du canton de Genève
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg
Personnalités enterrées

Le cimetière des Rois, ou cimetière de Plainpalais, est un cimetière de la ville de Genève où sont enterrés, sur 28 000 m2, certains magistrats genevois ainsi que des personnalités ayant contribué à la renommée de la ville[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1469 qu'est construit l'hôpital des pestiférés de la ville de Genève pour lutter contre les épidémies successives de peste noire dans ce qui est alors un quartier de banlieue maraîchère. Le cimetière attenant, quant à lui, est créé en 1482 pour y accueillir les victimes de la maladie[1].

Le cimetière tire son nom inofficiel de « cimetière des Rois » de la rue dans laquelle il se trouve. Celle-ci est nommée ainsi par référence au « roi » des arquebusiers de la ville, dont le terrain d'entraînement se trouvait dans le quartier ; ce titre de « roi » a été décerné entre 1509 et 1847 au concurrent ayant réussi le meilleur tir lors du concours annuel[1].

La ville de Genève entre en possession du cimetière protestant de Plainpalais en 1869. Il est alors géré par l'Hôpital général de Genève. Jusqu'en 1876, seuls les protestants y sont ensevelis. Dès 1883, le cimetière est fermé pour les inhumations ordinaires et réservé aux personnes ayant acquis une concession. Le prix de la concession y étant plus élevé que dans les autres cimetières, le nombre d'inhumations diminue et la coutume d'ensevelir à cet endroit les conseillers d'État, les conseillers administratifs ou d'autres personnalités s'installe peu à peu. Autour de 1945, des aménagements sont effectués et le lieu peut désormais être apparenté à un parc.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le droit de reposer au cimetière des Rois est strictement limité. En effet, selon l'article 30, alinéa 3, du règlement des cimetières de la Ville de Genève, seuls des « magistrats et les personnalités marquantes, ayant contribué, par leur vie et leur activité, au rayonnement de Genève »[3] peuvent prétendre à une concession dont la demande doit être faite au Conseil administratif[1].

Plus de 300 tombes sont situées dans le cimetière[4]. Parmi les personnalités enterrées, on compte entre autres[5] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Exposition OPEN END[modifier | modifier le code]

Du 16 septembre au 30 novembre 2016, à l'occasion des 150 ans du Service des pompes funèbres, le cimetière accueille une exposition d'art moderne, avec des sculptures des artistes Vincent Du Bois, l’initiateur du projet, Sibylle Pasche, Fabrice Gigi et Christian Gonzenbach, et d'autres œuvres de Jérome Leuba (Battlefield #116, Mass Memorial), Xavier Sprüngli (Respirations, œuvre sonore), Sylvie Fleury (Eternity Now), Sophie Calle (Le Tombeau des secrets), Émilie Ding (Contreventement), Alexandre Joly (The Ship), Robert Nortik (House of Love), Claudio Colucci (Temps d'interrogations), Didier Faustino (This is not a love song), Katja Schenker (Nougat), Vidya Gastaldon (Brothers Eyes) et Gianni Motti (Je vous avais dit que je n'allais pas très bien). C'est un projet de l’association DART en collaboration avec Simon Lamunière[42],[43],[44],[45]. L'exposition comprend 16 œuvres contemporaines, créées pour l’occasion ou prêtées par le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève, exposées pour une durée variable. Elles « invitent à la rêverie, à la réflexion sur notre rapport à l’au-delà, mais également à la vie ». La concession de la pseudo-tombe créée par Sophie Calle est allouée pour 20 ans. L'objectif de Vincent Du Bois est de « réactiver le regard sur les objets du deuil, l’art dit funéraire, notre rapport à la mort et à ses rites »[46].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrice Rossel, Une visite du cimetière de Plainpalais, Les Îles futures, .
  • Véronique Palfi, Le Cimetière des Rois, De l'hôpital des pestiférés au cimetière de Plainpalais, Cinq siècle d'histoire, étude historique pour la Conservation architecturale de la Ville de Genève, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Le cimetière des Rois dans tous ses états », Feuille d'avis officielle de la République et canton de Genève, vol. 254, no 91,‎ , p. 1 (lire en ligne).
  2. a et b « Cimetière de Plainpalais », sur Ville de Genève - Pompes funèbres (consulté le 19 mars 2009)
  3. [PDF] « Règlement des cimetières, du crématoire et du columbarium de la Ville de Genève », sur ville-ge.ch (consulté le 19 mars 2009), p. 6
  4. Palfi, p. 5
  5. Rossel
  6. « Angst,Carl-Albert », sur le Cimetière Rois (consulté le 5 janvier 2011)
  7. « Ansermet, Ernest », sur findagrave.com (consulté le 19 mars 2009)
  8. « Baud-Bovy, Samuel », sur le Cimetière Rois (consulté le 4 janvier 2011)
  9. « Borges, Jorge Luis », sur le Cimetière Rois (consulté le 20 octobre 2010)
  10. « Braillard, Maurice », sur le Cimetière Rois (consulté le 21 juin 2011)
  11. « Calame, Alexandre », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  12. « Candolle, Augustin Pyrame de », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  13. « Carteret, Antoine », sur le Cimetière Rois (consulté le 17 mars 2011)
  14. « Chavanne, André », sur le Cimetière Rois (consulté le 14 octobre 2013)
  15. « Courthion, Louis », sur https://androom.home (consulté le 27 décembre 2016)
  16. « Dostoïevski, Sophie », sur le Cimetière Rois (consulté le 14 octobre 2013)
  17. « Dufour, Guillaume-Henri », sur le Cimetière Rois (consulté le 20 octobre 2010)
  18. « Elzingre, Edouard », sur le Cimetière Rois (consulté le 14 octobre 2013)
  19. « Favon, Georges », sur le Cimetière Rois (consulté le 19 mai 2012)
  20. Post tenebras luxe: le luxe à Genève de la Réforme à nos jours, Genève, Éditions Labor et Fides, (ISBN 978-2-8309-1363-7, lire en ligne), p. 53
  21. « Ginastera, Alberto », sur findagrave.com (consulté le 19 mars 2009)
  22. « Hersch, Jeanne », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  23. a et b « Le cimetière des Rois », sur cimetieredesrois.ch (consulté le 19 mars 2009)
  24. « Kreutzer, Rodolphe », sur le Cimetière Rois (consulté le 22 mars 2011)
  25. « Lachenal, Adrien », sur le Cimetière Rois (consulté le 17 mars 2011)
  26. « Martin, Frank », sur findagrave.com (consulté le 19 mars 2009)
  27. « Menn,Barthélemy », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  28. « Moynier,Gustave », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  29. « "La Ville de Genève fête l'écrivain Robert Musil et expose son buste au cimetière des Rois" », sur Tribune de Genève (consulté le 7 septembre 2011)
  30. « Perret-Gentil, Paul Fabien », sur le Cimetière Rois (consulté le 14 octobre 2013)
  31. « Piaget, Jean », sur le Cimetière Rois (consulté le 20 octobre 2010)
  32. « Pictet de Rochemont,Charles », sur le Cimetière Rois (consulté le 1er décembre 2010)
  33. « Quidde, Ludwig », sur le site de l'Histoire Cimetière de Plainpalais (consulté le 20 octobre 2010)
  34. « La prostituée Grisélidis Réal a été inhumée », sur rts.ch info (consulté le 5 mars 2017)
  35. « Rougemont, Denis de », sur le site de l'Histoire Cimetière de Plainpalais (consulté le 20 octobre 2010)
  36. « Saussure, Horace-Bénédict de », sur le site de l'Histoire Cimetière de Plainpalais (consulté le 1er décembre 2010)
  37. « Simon, François », sur le Cimetière Rois (consulté le 30 novembre 2010)
  38. « Suès, Marcel-William », sur le Cimetière Rois (consulté le 21 juin 2011)
  39. « Töpffer, Rodolphe », sur ville-geneve.ch/plan-ville/centres-funeraires-cimetieres/cimetiere-rois-plainpalais (consulté le 20 août 2013)
  40. « Le docteur Paul Vidart d’après Alfred Françon », sur racontemoidivonne.com, .
  41. Sybille Eyer Degennes, « Alfred Vincent » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  42. « OPEN END », CIMETIÈRE DES ROIS GENÈVE, sur inferno-magazine.com (consulté le 22 novembre 2016)
  43. « Exposition OPEN END au cimetière des Rois », sur ville-geneve.ch, Ville de Genève (consulté le 22 novembre 2016)
  44. « "OPEN END", l'exposition qui investit le cimetière des Rois à Genève », sur rts.ch, Radio Télévision Suisse (consulté le 22 novembre 2016)
  45. « Open End au cimetière des Rois », sur tdg.ch, la Tribune de Genève (consulté le 22 novembre 2016)
  46. « Brochure de l'exposition », Ville de Genève (consulté le 24 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :