Charles Oulmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles Oulmont est un homme de lettres, né le à Mulhouse et mort le à Saint-Cloud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Oulmont est le petit-fils de Lazare Lantz, notable, industriel et homme politique mulhousien, fondateur de l'entreprise Lantz Frères, spécialisée dans l'impression sur tissus et le neveu du docteur Paul Oulmont, qu'il a aidé à constituer sa collection d'œuvres du XVIIIe siècle français. Les œuvres de cette collection constituent le fond du Musée départemental d'art ancien et contemporain d'Epinal[1].

Écrivain, dramaturge, musicien et érudit, il a animé la scène littéraire de l'entre-deux-guerres.

Collectionneur d'art, il a contribué par ses donations à enrichir les collections de plusieurs musées dont le musée des Avelines à Saint-Cloud[2] auquel il fait don[3] d'œuvres du peintre Eugène Carrière.

Il a créé le Centre d’aide aux artistes qui devint la Fondation Charles Oulmont[4]. Celle-ci, gérée sous l'égide de la Fondation de France, décerne chaque année des prix destinés à soutenir des artistes en : arts du spectacle, musique, arts plastiques et littérature.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pierre Gringore : la poésie morale, politique et dramatique à la veille de la Renaissance, Honoré champion, 1911 [lire en ligne] ; réédition Slatkine, 1976
  • Les Débats du clerc et du chevalier : dans la littérature poétique du Moyen âge : étude historique et littéraire suivie de l'édition critique des textes, Slatkine, 1974
  • Œuvres complètes de Charles Oulmont, Istra, 1969-1971, 37 vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]