Musée des Avelines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musée image illustrant français image illustrant les Hauts-de-Seine
Cet article est une ébauche concernant un musée français et les Hauts-de-Seine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Musée des Avelines
Le musée des Avelines.
Le musée des Avelines.
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Cloud
Adresse no 60 rue Gounod
92210 Saint-Cloud
Coordonnées 48° 50′ 33″ Nord, 2° 12′ 31″ Est
Informations générales
Date d’inauguration 1988
Collections Arts décoratifs
Beaux-arts
Histoire

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-Seine

(Voir situation sur carte : Hauts-de-Seine)
Musée des Avelines

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée des Avelines

Le musée des Avelines est un musée qui bénéficie de l'appellation musée de France, installé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

Situation[modifier | modifier le code]

Le musée est installé dans l'ancienne propriété construite en 1935 par un riche industriel pharmaceutique et collectionneur d'art, Alfred Daniel-Brunet. Il fait construire cette villa à l'antique sur le modèle de la villa Kerylos de Beaulieu-sur-Mer. Alfred Daniel-Brunet meurt en 1943 dans un accident de voiture. En 1979, sa veuve cède sa maison et la ville de Saint-Cloud exerce son droit de préemption pour acquérir la villa Brunet. Elle n'a pas encore l'idée d'y installer les collections qu'elle possède sur l'histoire de la commune. En attendant la création du musée en 1988, la maison sert de lieu de tournage à plusieurs films (Tout feu, tout flamme, 1982, film réalisé par Jean-Paul Rappeneau, La belle captive, 1983, film réalisé par Alain Robbe-Grillet et L'amour par terre, 1984, film réalisé par Jacques Rivette).

La commune de Saint-Cloud installe sa médiathèque et son conservatoire de musique et de danse dans le parc de la villa pour en faire un pôle culturel.

Le musée, dont l'entrée est libre, est ouvert les mercredi, samedi, et dimanche de 14h à 18h. Pendant la période d'une exposition temporaire, le musée est ouvert tous les jours avec le même horaire. Le musée est fermé en juillet-août.

Collections[modifier | modifier le code]

L'entrée du musée, rue Gounod à Saint-Cloud.

Le musée présente une histoire de la ville, de sa manufacture de porcelaine (1666-1766) et de son château. Il s'intéresse aussi aux artistes qui ont favorisé la renommée de la ville, comme Maurice Ravel, Charles Gounod, Édouard Joseph Dantan ou Gaston La Touche.

Le musée conserve un fonds de tableaux d'Eugène Carrière (1849-1906) offert au musée par M. et Mme Charles Oulmont. Les collections comptent aussi des pièces d'arts décoratifs, comme un secrétaire à abattants du XVIIIe siècle, ou un semainier d'époque Louis XVI.

Des œuvres du peintre clodoaldien Gaston La Touche (1854-1913) y sont conservées (Les Amoureux , Notre-Dame des Airs).

Conservateurs[modifier | modifier le code]

  • Emmanuelle Le Bail

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Du 10 octobre 2013 au 2 mars 2014 : Édouard Dantan (1848-1897), peintre des ateliers, des figures et des rivages.
  • Du 10 avril au 13 juillet 2014 : Traits d'Union (Floriane de Lassée et Nicolas Henry).
  • Du 16 octobre 2014 au 1er mars 2015 : Gaston La Touche (1854-1913), les fantaisies d'un peintre de la Belle Époque.
  • Du 16 avril au 12 juillet 2015 : 1915-1919, un Camp canadien à Saint-Cloud.
  • Du 15 octobre 2015 au 6 mars 2016 : Emile Verhaeren (1855-1916). Poète et Passeur d'Art.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :