Marcel Delannoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marcel Delannoy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
NantesVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Mouvement
Genre artistique
Archives conservées par
Archives départementales des Yvelines (166J, Ms 3011-3012, 2 pièces, -)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata

Marcel François Georges Delannoy, né le à La Ferté-Alais (Essonne), décédé le à Nantes (Loire-Atlantique)[2], est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Delannoy apprend la musique en autodidacte (après avoir étudié aux Beaux-Arts) et compose sa première œuvre en 1927 (Le Poirier de misère, opéra-comique). Durant ses années d'apprentissage, il se lie d'amitié avec Arthur Honegger, dont il écrira une biographie publiée en 1953[3].

Dans le domaine de la musique classique, il s'illustre dans des genres variés (symphonie, ballet, opéra-comique, opérette, concerto, chant...) - voir le catalogue sélectif ci-après -.

Dans le domaine du cinéma, il compose plusieurs musiques de films, en particulier pour le réalisateur Maurice Tourneur, entre 1927 et 1956.

Notons également une apparition comme acteur, dans un petit rôle de chef d'orchestre, à l'occasion du film La Nuit de décembre (1941), pour lequel il compose la musique originale additionnelle.

Mort le à Nantes, il est enterré au cimetière Miséricorde (carré M, rangée 8)[4]

Œuvres classiques (sélection)[modifier | modifier le code]

(l'année est celle de publication de l'œuvre)

Musiques de films[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://archives.yvelines.fr/rechercher/archives-en-ligne/correspondances-du-musee-departemental-maurice-denis/correspondances-du-musee-maurice-denis », sous le nom DELANNOY Marcel (consulté le )
  2. D'après sa fiche d'état-civil des Gens du Cinéma.
  3. Honegger, par Marcel Delannoy, 252 p., Éditions Pierre Horay, Paris, 1953.
  4. « Registre des inhumations - Mars-avril 1963 », archives municipales de Nantes (consulté le ).
  5. .D'après la fiche du film éditée en 1984 par la Cinémathèque de Toulouse