Canton de Remiremont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Remiremont
Canton de Remiremont
Situation du canton de Remiremont dans le département de Vosges.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement(s) Épinal
Bureau centralisateur Remiremont
Conseillers
départementaux
Valérie Jankowski
François Vannson
2015-2021
Code canton 88 12
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification(s) 1801[2],[3]

22 mars 2015[4]

Démographie
Population 25 392 hab. (2016)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Superficie 165,44 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Remiremont est un canton français situé dans le département des Vosges et la région Grand Est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Remiremont a été créé en 1801[5].

Un nouveau découpage territorial des Vosges (département) entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[4]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[6]. Dans les Vosges, le nombre de cantons passe ainsi de 31 à 17. Le nombre de communes du canton de Remiremont passe de 16 à 9.

Le nouveau canton de Remiremont est formé de communes des anciens cantons de Remiremont (8 communes) et de Xertigny (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement d'Épinal. Le bureau centralisateur est situé à Remiremont.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Fonction Qualité
1833-1836 Hector Bresson Entrepositaire des tabacs
Maire de Remiremont (1825-1830)
Président du Conseil Général (1838-1842)
Député (1831-1843)
1836-1852 Joseph Petitmengin Médecin
Maire de Remiremont (1836-1841)
1852-1857 Félix Robillot Maître de forges
Maire deRambervillers (1830-1833)
Sous-préfet de Remiremont (1845-1848)
Maire de Remiremont (1855-1857)
1858-1867 Charles Noël Notaire
1867-1877 Auguste Krantz Droite Manufacturier, propriétaire
Maire de Saint-Nabord (1860-1881)
1877-1880
(démission)[7]
Prosper Thomas Républicain Avocat
Maire de Remiremont (1871-1874 et 1876-1878)
1881[8]-1888
(démission)[9]
Hippolyte Vuillemin Avoué
Maire de Remiremont (1881-1884)
1888[10]-1895
(décès)[11]
Charles Guyon Républicain Médecin
Maire de Remiremont (1886-1894)
1896[12]-1901 Félix Tissier Républicain Médecin
1901-1907 Jules Charles Conservateur Médecin
1907-1913 Albert Desbleumortiers Républicain Avocat
Adjoint au maire de Remiremont
1913-1919 Paul Hairaye Rad. Négociant en vins
Maire de Saint-Nabord (1906-1919 et 1935-1945)
1919 - 1934 Camille Amet AD-RG Avocat
Conseiller municipal de Remiremont (1900-1925)
Député (1924-1934)
1934-1937 Yvan Baumann URD Industriel
Maire de Saint-Nabord (1919-1935)
1937-1940 Georges Janvier PSF Notaire
Adjoint au maire de Remiremont (1935-1940)
1943-1945 Édouard Georges Conseiller d'arrondissement, maire de Remiremont (1925-1945)
Nommé conseiller départemental en 1943[13]
1945-1951 Maurice Poirot SFIO puis PSA Directeur d'école retraité
Député (1945-1951 et 1956-1958)
1951 - 1963
(démission)
Jean-Marie Grenier RS Cadre bancaire
Maire de Remiremont (1945-1963)
Sénateur (1946-1952)
Député (1958-1962)
1963 - 2015 Christian Poncelet UDR
puis RPR puis UMP
Président du
conseil général
(1976-2015)
Contrôleur des télécommunications
Député (1962-1972 et 1973)
Secrétaire d'État (1972-1977)
Maire de Remiremont (1983-2001)
Sénateur (1977-2014)
Président du Sénat (1998-2008)

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Valérie Jankowski   LR Infirmière, Remiremont
2015 en cours François Vannson   LR Opticien
Député (1993-2017)
Ancien conseiller général du Canton du Thillot (1992-1998)
Président du Conseil départemental (depuis 2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Valérie Jankowski et François Vannson (UMP, 30,67 %) et Marie-Monique Duquesne et Claude Houillon (FN, 25,13 %). Le taux de participation est de 51,15 % (9 601 votants sur 18 769 inscrits)[14] contre 52,67 % au niveau départemental[15] et 50,17 % au niveau national[16]. Au second tour, Valérie Jankowski et François Vannson (UMP) sont élus avec 67,14 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,86 % (5 644 voix pour 9 358 votants et 18 768 inscrits)[17].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Remiremont dans l'arrondissement d'Épinal avant 2015.
Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Remiremont
(chef-lieu)
88383 CC de la Porte des Vosges Méridionales 18,00 7 768 (2014) 432


Cleurie 88109 CC des Hautes Vosges 11,04 660 (2014) 60
Dommartin-lès-Remiremont 88148 CC de la Porte des Vosges Méridionales 21,08 1 875 (2014) 89
Éloyes 88158 CC de la Porte des Vosges Méridionales 12,51 3 280 (2014) 262
Faucompierre 88167 CC Bruyères - Vallons des Vosges 2,45 244 (2014) 100
La Forge 88177 CC des Hautes Vosges 4,72 543 (2014) 115
Jarménil 88250 CA d'Épinal 5,10 447 (2014) 88
Pouxeux 88358 CA d'Épinal 14,36 1 999 (2014) 139
Raon-aux-Bois 88371 CA d'Épinal 24,05 1 260 (2014) 52
Saint-Amé 88409 CC de la Porte des Vosges Méridionales 8,07 2 191 (2014) 271
Saint-Étienne-lès-Remiremont 88415 CC de la Porte des Vosges Méridionales 33,81 3 870 (2014) 114
Saint-Nabord 88429 CC de la Porte des Vosges Méridionales 38,50 4 053 (2014) 105
Le Syndicat 88462 CC des Hautes Vosges 18,29 1 930 (2014) 106
Tendon 88464 CC des Hautes Vosges 21,85 514 (2014) 24
Le Tholy 88470 CC des Hautes Vosges 30,76 1 586 (2014) 52
Vecoux 88498 CC de la Porte des Vosges Méridionales 13,60 881 (2014) 65

Composition à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Remiremont comprend désormais les neuf communes suivantes[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Remiremont
(bureau centralisateur)
88383 CC de la Porte des Vosges Méridionales 7 768 (2014)
Cleurie 88109 CC des Hautes Vosges 660 (2014)
Éloyes 88158 CC de la Porte des Vosges Méridionales 3 280 (2014)
Jarménil 88250 CA d'Épinal 447 (2014)
Pouxeux 88358 CA d'Épinal 1 999 (2014)
Raon-aux-Bois 88371 CA d'Épinal 1 260 (2014)


Saint-Amé 88409 CC de la Porte des Vosges Méridionales 2 191 (2014)
Saint-Étienne-lès-Remiremont 88415 CC de la Porte des Vosges Méridionales 3 870 (2014)
Saint-Nabord 88429 CC de la Porte des Vosges Méridionales 4 053 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
28 38829 71132 68934 29133 30833 14633 04533 20733 089
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[18] puis population municipale à partir de 2006[19])
Histogramme de l'évolution démographique

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Liens externes[modifier | modifier le code]

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 25 528 habitants[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 118
  2. Notice communale de Remiremont sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 821.
  4. a b et c Décret no 2014-268 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Vosges.
  5. Notice communale de Remiremont sur le site de l'EHESS].
  6. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6222565x/f1.item.r=canton.zoom
  8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6223022r/f3.item.r=canton.zoom
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62648574/f1.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62648789/f4.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6476438s/f2.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6413229j/f3.item.r=canton.zoom
  13. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  14. « Résultats du premier tour pour le canton de Remiremont », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  15. « Résultats du premier tour pour le département des Vosges », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 28 mars 2015)
  16. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  17. « Résultats du second tour pour le canton de Remiremont », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  18. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  19. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  20. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee