Aller au contenu

Bugatti Type 51

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bugatti Type 51
Bugatti Type 51
Bugatti Type 51A classée monument historique[1] depuis 1978 avec 430 voitures de la collection Schlumpf de la Cité de l'automobile de Mulhouse.

Marque Bugatti
Années de production 1931 - 1934
Production 40 exemplaire(s)
Classe Voiture de sport
Usine(s) d’assemblage Usine Bugatti de Molsheim (Alsace)
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne DACT 16 soupapes
Position du moteur Longitudinal avant
Cylindrée 1991.1493.2262 cm3
Puissance maximale 130 à 180 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 4 rapports
Masse et performances
Masse à vide 780 kg
Vitesse maximale 230 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Torpédo
Suspensions Arbre rigide, ressort elliptique 1/2
Freins Frein à tambour
Dimensions
Longueur 3 700 mm
Largeur 1 500 mm
Empattement 2 400 mm
Chronologie des modèles

La Bugatti Type 51 est une voiture de sport de Grand Prix automobile du constructeur automobile Bugatti, conçue par Ettore Bugatti et Jean Bugatti (père & fils) à 40 exemplaires entre 1931 et 1934. Variante des Bugatti Type 50 routières, elle succède aux Type 35, et remporte de nombreuses compétitions avec ses variantes Type 53, 54, 59, et 57G[2].

Après avoir régné sur le monde des courses automobiles des années 1920 avec ses Bugatti Type 35 (et variantes 37 et 39) à moteurs monobloc (en) 8 cylindres en ligne 24 soupapes à arbre à cames en tête (ACT), Ettore Bugatti améliore son moteur emblématique avec son fils Jean Bugatti, avec un double arbre à cames en tête (DACT) à 16 soupapes, suralimenté par un compresseur Roots et deux carburateurs Zénith[3],[4],[5].

Motorisation

[modifier | modifier le code]

Ce nouveau moteur emblématique et ultime de la marque historique (attribué à Jean Bugatti) motorise cette Type 51 avec trois variantes de cylindrées adaptées aux réglementations de Grand Prix automobile de l'époque : 1,5 à 2,3 litres, pour 130 à 180 ch, pour des vitesses de plus de 230 km/h[6].

  • 1931-1935 : Type 51 - 2 262 cm³ de 180 ch, pour 230 km/h
  • 1932-1935 : Type 51C - 1 991 cm³ de 160 ch, pour 210 km/h
  • 1932-1935 : Type 51A - 1 493 cm³ de 130 ch.
  • 1931-1932 : Type 53, moteur 4,9 litres de 300 ch, quatre roue motrices de course de côte.
  • 1932-1934 : Type 54, moteur 4,9 litres de 300 ch, propulsion.
  • 1933-1936 : Type 59, moteur 3,2 litres de 250 ch.
  • 1937-1939 : Type 57G Tank, moteur de 3,3 à 5 litres de plus de 200 ch.

Carrosserie torpédo

[modifier | modifier le code]

La Bugatti Type 51 de Grand Prix automobile reprend le châssis-carrosserie torpédo monoplace ou biplace modifié des Bugatti Type 35 précédentes.

Bugatti Type 51 Dubos

[modifier | modifier le code]

L'homme d'affaires parisien André Bith achète la Bugatti Type 51 n°51133 de 1931, victorieuse du Grand Prix automobile de France 1931 avec le pilote Bugatti Louis Chiron. Il fait modifier sa carrosserie en 1937 en Bugatti Type 51 Dubos, modèle unique, par le carrossier parisien Louis Dubos, très inspirée de celle de la Bugatti Aérolithe, modèle unique de 1935.

Elle appartient à ce jour à la Nethercutt Collection (en) de Los Angeles en Californie.

Palmarès partiel et pilotes célèbres

[modifier | modifier le code]

Pilotée entre autres par Louis Chiron, Achille Varzi, Stanisław Czaykowski, Marcel Lehoux, René Dreyfus, Jean-Pierre Wimille, Albert Divo, Louis Trintignant, et Maurice Trintignant, cette Bugatti Type 51 s'impose dès son premier Grand Prix automobile avec une victoire de Louis Chiron au Grand Prix automobile de Monaco 1931, avec une 3e place d'Achille Varzi et 4e de Guy Bouriat, avant de s'imposer à nouveau au Grand Prix automobile de France 1931 avec Louis Chiron...

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. « Biplace sport 51 A de la collection Schlumpf », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté en )
  2. [vidéo] Bugatti Type 51 Monaco Historique 2016 sur YouTube
  3. « Saga Bugatti - Bugatti Type 51 », sur www.motorlegend.com (consulté en )
  4. « Bugatti Type 51 Grand Prix », sur blogautomobile.fr (consulté en )
  5. « A Rare 1933 Bugatti Type 51 Sells at RM Sotheby’s », sur blogautomobile.fr (consulté en )
  6. « Bugatti type 51 (1931) », sur www.guide-automobiles-anciennes.com (consulté en )

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

[modifier | modifier le code]