Bugatti Type 40

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bugatti Type 40
Bugatti Type 40

Marque Drapeau : France Bugatti
Années de production 1926 - 1930
Production 830 exemplaires
Usine(s) d’assemblage Molsheim
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres en ligne
Cylindrée 1 496 et 1 627 cm3
Puissance maximale 45 et 50 ch (33 et 37 kW)
Transmission Traction
Boîte de vitesses 4 rapports
Poids et performances
Poids à vide 900 kg
Vitesse maximale 115 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Torpédo 4 places, Fiacre, Grand Sport et Roadster
Suspensions Arbre rigide, ressort elliptique
Freins Freins à tambour avec câble de commande
Chronologie des modèles
Précédent Bugatti Type 13

La Bugatti Type 40 est un modèle d'automobile du constructeur français Bugatti, variante de la Bugatti Type 13, conçue par Ettore Bugatti et Jean Bugatti et construite de 1926 à 1930. Elle recevra plusieurs modèles de carrosserie : torpédo quatre places, fiacre et Grand Sport et le roadster de type américain construit en 1929/1930, baptisé Type 40A, dont le moteur est un 1,6 litre à double allumage de 50 ch[1].

Elle remplace la « Bugatti Brescia » avec sous le capot un moteur 4 cylindres en ligne d'une cylindrée de 1 500 cm3 à simple arbre à cames en tête et trois soupapes par cylindre des Bugatti Type 37. Étant donné que la Type 37 est une voiture de course, son moteur est dégonflé, son taux de compression et son régime moteur abaissés pour s'adapter à la Type 40. De fait, elle est « l'un des modèles les plus fiables de toutes les productions de Bugatti ». Développant 45 ch, elle atteint une vitesse de pointe de 115 km/h[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Gilles Bonnafous, « Bugatti Type 40 », sur Motorlegend,‎ 26 juin 2007 (consulté le 26 juillet 2009), p. 2

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]