Bugatti Type 32

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bugatti Type 32 Tank
Bugatti Type 32
Bugatti Type 32 Tank d'Ernest Friderich au Grand Prix automobile de France 1923 (Cité de l'automobile de Mulhouse)

Marque Drapeau : France Bugatti
Années de production 1923
Production 1 prototype + 4 exemplaire(s)
Classe Voiture de course
Usine(s) d’assemblage Usine Bugatti de Molsheim
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne de Bugatti Type 30
Cylindrée 1911 cm3
Puissance maximale 90 ch
Boîte de vitesses 3 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 650 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Tank (Bugatti)
Chronologie des modèles

La Bugatti Type 32 ou Bugatti Type 32 Tank est une voiture de compétition automobile de 1923 du constructeur automobile Bugatti[1], carrossée par une carrosserie de course Tank (Bugatti).

Historique[modifier | modifier le code]

Conçue spécialement pour le Grand Prix automobile de France 1923 de Tours, cette voiture originale d'Ettore Bugatti, se voulait simple et rapide à construire.

De petite taille, avec un empattement de 1,994 m comme la Type 13, un premier prototype à carrosserie aluminium aérodynamique fut construit en six mois autour du moteur de 1 991 cm3 à 8 cylindres en ligne des Bugatti Type 30, poussé à 90 ch pour la compétition, pour environ 650 kg, avec arbre à cames en-tête sur 9 paliers, course de 80 mm, et 3 soupapes par cylindre. Compte tenu de la dimension du moteur utilisé, la boîte de vitesses à 3 rapports a dû être placée juste contre l'essieu arrière[1].

4 exemplaires sont construits pour le Grand Prix de 1923, dont le pilote Ernest Friderich remporte la 3e place au volant de la no 6.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]