Roland Bugatti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bugatti (homonymie).
Roland Bugatti
Description de cette image, également commentée ci-après

Roland Bugatti dans les années 1960

Nom de naissance Roland Cesare Mario Carlo Bugatti
Naissance
Dorlisheim (Usine Bugatti de Molsheim)
Décès (à 54 ans)
Aix-en-Provence
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Ascendants
Ettore Bugatti (père)
Jean Bugatti (frère)
Famille

Roland Bugatti ( - ) est un industriel automobile français. Hérité de la marque automobile Bugatti en 1947 (fondée par son père Ettore Bugatti en 1909, et poursuivie par son frère Jean Bugatti entre 1936 et 1939).

Biographie[modifier | modifier le code]

Roland naît à l'Dorlisheim (Usine Bugatti de Molsheim). Plus jeune de quatre enfants d'Ettore Bugatti et de sa première épouse Barbara, second des 3 fils d'Ettore Bugatti, et frère cadet de Jean Bugatti.

Après la disparition tragique accidentelle et précoce de son frère Jean Bugatti en 1939, il hérite à l'age de 17 ans de Bugatti. Son père qui s'était totalement retiré en 1936, revient à Molsheim pour le former. A sa disparition en 1947, Roland Bugatti (âgé de 25 ans) et Pierre Marco (ancien pilote et fidèle collaborateur, promu directeur général de Bugatti) tentent de poursuivre l'aventure Bugatti sans succès.

Ils tentent sans succès de produire les Bugatti Type 101 et Bugatti Type 102 entre 1951 et 1956, sur les bases des précédentes Bugatti Type 57 (ultime victorieuse des 24 Heures du Mans 1939 avec les pilotes Pierre Veyron et Jean-Pierre Wimille, avec laquelle Jean disparaît accidentellement en 1939). Six modèles seulement sur huit fabriqués sont vendus, à cause de la grande misère économique d'après-guerre.

En 1956 une dernières tentatives de come-back en Grand Prix automobile Formule 1 échoue avec la Bugatti Type 251, avec une ultime course pour Bugatti au Grand Prix automobile de Reims, pilotée par Maurice Trintignant. La Bugatti Type 252 suivante reste au stade de prototype.

En 1963 les fortes dettes et pertes accumulées de la marque Bugatti oblige Roland à vendre la marque à la société aéronautique (et ex constructeur automobile français) Hispano-Suiza, qui réoriente la production industrielle vers le secteur aéronautique et spatial, tout en assurant une activité de maintenance des anciennes Bugatti des clients de la marque. Les Frères Schlumpf (richissimes industriels alsaciens de Mulhouse, passionnés d'automobile de collection, et de Bugatti en particulier) achètent alors tout se qu'ils peuvent de Bugatti, prototypes, moteurs, pièces, documents, pour leur collection, ainsi que contrat de droit de révision, de réparation et d'entretien des voitures de la marque, pour leur projet de musée automobile. 123 Bugatti de la Collection Schlumpf sont depuis exposées à la Cité de l'automobile de Mulhouse.

Roland Bugatti disparaît à Aix-en-Provence le 29 mars 1977 à l'age de 55 ans, et repose dans le caveau familial Bugatti de Dorlisheim.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]