Albert Divo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Divo
Description de cette image, également commentée ci-après
Albert Divo en 1924.
Biographie
Nom de naissance Albert Eugène Diwo
Date de naissance
Lieu de naissance Paris
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès Morsang-sur-Orge
Nationalité Drapeau de France Français
Carrière
Années d'activité 1919-1939
Qualité Pilote automobile
Équipe Bugatti
Delahaye
Albert Divo en 1929 (Targa Florio).

Albert Eugène Diwo, dit Albert Divo, né à Paris le et décédé à Morsang-sur-Orge le de crise cardiaque) est un pilote automobile français, sur circuits automobiles et en courses de côte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Albert Divo au Grand Prix de France de 1924.
Albert Divo, vainqueur du Grand Prix du Salon en 1926, sur Talbot (à Montlhéry).
Albert Divo, vainqueur de la côte de Gaillon en 1926 sur Sunbeam-Talbot 4,0 l.
Albert Divo, vainqueur à la Targa Florio de 1929.
La Bugatti n°5 de Divo et Guy Bouriat aux 24 heures du Mans 1931.

Mécanicien de formation (à treize ans, pour moteurs de navires), sa carrière en sport automobile s'étale de 1919 à 1939.

Il participe à l'International Tourist Trophy (course d'endurance) sur l'île de Man en 1922.

Il remporte cinq Grands Prix au total durant sa carrière, entre 1923 et 1927.

Il devient pilote officiel pour Ettore Bugatti à l'orée des années 1930 (de 1928 à 1933, à la suite du décès de Pietro Bordino), terminant troisième du premier championnat d'Europe des pilotes (1931).

En 1931 toujours (sur Bugatti Type 50S avec Guy Bouriat) et 1938 (sur Delahaye Type 145 avec l'italien Gianfranco Comotti), il participe aux 24 Heures du Mans (abandon), mais surtout il finit troisième du Championnat d'Europe des pilotes, associé à Guy Bouriat.

Il dispute de nombreuses courses en Angleterre et en Irlande durant les années 1930, faisant de fait changer l'orthographe de son nom durant cette période pour en conserver l'exacte prononciation en terres britanniques et fait aussi partie du conseil municipal de Morsang-sur-Orge à partir de 1935.

La pilote Bugatti Janine Jennky devenue sa compagne dans l'existence, il est employé après-guerre par la société Castrol.

En 1962, il est l'un des membres fondateurs du Club International des Anciens Pilotes de Grand Prix F1, à Villars-sur-Ollon.

Il est décoré chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires sur circuit[modifier | modifier le code]

Places d'honneur sur circuit[modifier | modifier le code]

Courses de côte[modifier | modifier le code]

Course sur route[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Albert Divo » (voir la liste des auteurs).

  1. « Feuille d'Avis de Neuchâtel » [PDF], sur doc.rero.ch,
  2. Du Petit Parisien et de l'Aérauto, sur 20 km 900, le Miroir des sports, 25 juin 1929, p.413.
  3. (en) « Hill Climb winners : 1897-1949 », sur The Golden Era of Grand Prix Racing
  4. Le Miroir des sports, 22 mai 1924, p.336.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]