René Dreyfus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dreyfus.
René Dreyfus
{{{alternative}}}

René Dreyfus au Grand Prix de Monaco 1930.

Date de naissance
Lieu de naissance Nice, France
Date de décès (à 88 ans)
Lieu de décès New York, États-Unis
Nationalité Drapeau de France Français
Qualité Pilote automobile
Équipe Maserati, Ferrari, Delahaye, et Bugatti
Nombre de courses 43
Victoires 9
René Dreyfus au Grand Prix de Nîmes 1932.
Une Delahaye Type 145 « Grand Prix » de 1937.

René Dreyfus (né le à Nice - mort le lors d'une intervention chirurgicale à New York) est un pilote automobile français, sur circuits et en courses de côte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa carrière en compétition s'est étalée de 1924 à 1938, avant qu'il n'émigre aux États-Unis juste avant la Seconde Guerre mondiale pour ouvrir alors un restaurant new-yorkais.

Le 27 août 1937, il bat dès sa première tentative le record de vitesse du circuit de Montlhéry au volant de la sa Delahaye Type 145 « Grand Prix » avec une moyenne de 146,654 km/h sur 200 km, et gagne ainsi le million de francs offert par le Front populaire et l’Automobile Club de France pour aider les constructeurs automobiles nationaux à financer le développement de voitures de Grand Prix performantes pour les saisons 1938, 1939 et 1940. En 1938 il est champion de France des circuits.

Après un bref passage dans les rangs de l'armée française en 1939, il peut ainsi partir disputer avec l'écurie franco-américaine Lucy O'Reilly Schell les 500 miles d'Indianapolis en 1940, associé à René Le Bègue: les deux hommes terminent dixièmes sur Maserati (Le Bègue 100 tours, Dreyfus 92, car contraint à l'abandon et ne pouvant achever les 8 dernières boucles sous la pluie alors que la course est neutralisée). À l'arrivée des troupe allemandes dans Paris, il rejoint cette fois l'armée américaine.

De 1945 à 1952 il tient son premier restaurant avant un retour en France durant un an, puis il revient à New York pour inaugurer "Le Chanteclair", implanté au 18 East 49th street de Madison Avenue (Manhattan - NY).

Après son décès en 1993 à 88 ans au New York Hospital, lui survivent son frère Maurice et sa sœur Suzanne.

Dreyfus ne doit pas être confondu avec Pierre Louis-Dreyfus (dit "Heldé" en course), autre pilote automobile des années 1930.

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Résultats au Championnat d'Europe des pilotes[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés des saisons de René Dreyfus en Championnat d'Europe des pilotes
Saison Écurie Voiture Course Classement Points inscrits
1 2 3 4 5 6 7
1931 Écurie privée Maserati ITA
Np
FRA
8e
BEL
Np
15e 20
1932 Écurie privée Bugatti ITA
5e
FRA
5e
ALL
4e
4e 14
1935 Scuderia Ferrari Alfa Romeo MON
2e
FRA
Np
BEL
4e
ALL
Np
SUI
7e
ITA
2e
ESP
Np
5e 36
1936 Scuderia Ferrari Alfa Romeo MON
Np
ALL
Abd
SUI
Abd
ITA
4e
10e ex-æquo 24
1938 Écurie Bleue Delahaye FRA
Np
ALL
5e
SUI
8e
ITA
Np
9e ex-æquo 24
1939 Écurie Lucy O'Reilly Schell Delahaye BEL
Np
FRA
7e
ALL
4e
6e ex-æquo 20
Maserati SUI
8e

Légende (1931 / 1935-1939)

  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième ou complété à plus de 75 % : 4 points
  •      Complété entre 50 et 75 % : 5 points
  •      Complété 25 et 50 % : 6 points
  •      Complété à moins de 25 % : 7 points
  •      N'a pas participé (np) : 8 points
  •      Disqualifié (dsq) : 8 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée

Légende (1932)

  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième : 4 points
  •      Cinquième : 5 points
  •      Autre partant : 6 points
  •      Disqualifié (dsq) : 6 points
  •      N'a pas participé (np) : 7 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée


Galerie photos[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Épreuves de montagne, 1927-1930 (LaBerezina - et côtes suivantes).
  2. Rene Dreyfus, Auto Racer, 88 (New York Times, 19 août 1993)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :