Grand Prix automobile des Frontières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Grand Prix automobile des Frontières était couru sur circuit de Chimay, organisé par l'A.M.C. de Beaumont-Chimay. Le circuit automobile de Chimay est situé en Belgique, à la frontière entre la France et la Belgique. Le tracé original (utilisé jusqu'en 1991) développait une boucle de plus de dix kilomètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1925, Jules Buisseret, Gaston Hannoteaux, Alfred Lenoble et Georges Hubert créent l'Auto Moto Club Beaumont-Chimay.

Rapidement Jules Buisseret propose d’organiser une épreuve locale. L'équipe du « Auto Moto Club Beaumont-Chimay » décide de suivre l’idée de Mr Buisseret. Ils organisent le premier Grand Prix des Frontières sur une série de petites routes à la sortie de la ville. Il aura lieu le 9 mai 1926. L'installation du circuit sera assez rudimentaire ; deux baraques en bois de part et d'autre de la route serviront de « tours » de chronométrage pendant que le public sera contenu derrière de simples barricades, ceci uniquement autour de la ligne d'arrivée. Ceci allait devenir le circuit de Chimay. Les épreuves qui s'y courent, deviendront rapidement populaires au point que même des épreuves de Formule 1 ou plutôt de leur équivalent dans l'ancien règlement d'avant-guerre s'y dérouleront. En règle générale, à partir de 1949 on ne courra plus qu'en Formule 2, Formule 3 et voitures de Sport.

Le plateau sera constitué de courses de motos le matin suivies des courses d'autos l'après-midi. Il sera plutôt fait appel à de bons amateurs pour ne pas avoir à payer trop de primes de départ.

Petit à petit les installations s'amélioreront, le public sera repoussé au-delà des talus derrière des barrières, un tableau d'affichage permettra de communiquer les classements. En 1946, on verra poindre les premiers stands en constructions éphémères. Pour son vingt-cinquième anniversaire le circuit sera doté d'une véritable tour de contrôle.

Épreuve de 1956 : le drame[modifier | modifier le code]

La Tojeiro-Bristol conduite par l’anglais Chris Threlfall et la Maserati A6GCS du Suisse Maurice Caillet se télescopent durant le premier tour du Grand-Prix de 1956 à l’approche du virage de la Cavalerie, près du village de Salles à 6 km du départ. La Maserati, chargée de carburant, a fini en flamme à l’extérieur de la courbe après avoir touché plusieurs spectateurs placés dans une zone interdite. On dénombrera cinq morts et plusieurs blessés. Maurice Caillet sera sérieusement brulé.

Épreuve de 1972 : nouveau drame[modifier | modifier le code]

La Chevrolet camaro de Yvo Grauls alors en tête de la course s'encastre dans le remblais d'une ligne de chemin de fer masquée par une haie, après être sortie de la piste à la suite de la manœuvre d'une voiture plus lente qu'elle dépassait. Cet accident sera une des causes de la limitation des courses de voiture à Chimay en 1974.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de la course
Année Vainqueur Voiture Catégories Résultats
1929 Drapeau : Italie Goffredo Zehender Alfa Romeo 6C 1750 Formule libre Résultats
1930 Drapeau : Belgique Georges de Marotte Salmson GP Grand prix Résultats
1931 Drapeau : Belgique Arthur Legat Bugatti Type 37A Formule libre Résultats
1932 Drapeau : Belgique Arthur Legat Bugatti Type 37A Voiturette Résultats
1933 Drapeau : Belgique Arthur Legat Bugatti Type 37A Voiturette Résultats
1934 Drapeau : Belgique Willy Longueville Bugatti Type 35B Voiturette Résultats
1935 Drapeau : Allemagne Rudolf Steinweg Bugatti Type 51A Grand prix Résultats
1936 Drapeau : Pays-Bas Eddie Hertzberger MG Magnette K3 Voiture de sport Résultats
1937 Drapeau : Suisse Hans Rüesch Alfa Romeo 8C-35 Formule libre Résultats
1938 Drapeau : France Maurice Trintignant Bugatti Type 51 Formule libre Résultats
1939 Drapeau : France Maurice Trintignant Bugatti Type 51 Grand prix Résultats
1940-1945 Non couru
1946 Drapeau : Royaume-Uni Leslie Brooke ERA Type B Formule libre Résultats
1947 Drapeau : Thaïlande Prince Bira Maserati 4CL Formule libre Résultats
1948 Drapeau : France Guy Mairesse Delahaye 135 Formule libre Résultats
1949 Drapeau : France Émile Cornet Veritas RS-BMW Formule 2 Résultats
Drapeau : France Guy Mairesse Talbot-Lago T26C Formule 1 Résultats
1950 Drapeau : Belgique Johnny Claes HWM-Alta Formule 2 Résultats
1951 Drapeau : Belgique Johnny Claes Simca-Gordini T11 Formule 2 Résultats
1952 Drapeau : Belgique Paul Frère HWM-Alta Formule 2 Résultats
1953 Drapeau : France Maurice Trintignant Simca-Gordini T16 Formule 2 Résultats
1954 Drapeau : Thaïlande Prince Bira Maserati 250F Formule 1 Résultats
1955 Drapeau : Suisse Benoit Musy Maserati A6GCS Voiture de sport Résultats
1956 Drapeau : Suisse Benoit Musy Maserati 300S Voiture de sport Résultats
1957 Drapeau : Italie Franco Bordoni Maserati 200SI Voiture de sport Résultats
1958 Drapeau : Royaume-Uni Brian Naylor JBW-Maserati Voiture de sport Résultats
1959 Drapeau : Royaume-Uni Mike Taylor Lotus 15 Voiture de sport Résultats
1960 Drapeau : Royaume-Uni Jack Lewis Cooper T45 Formule 2 Résultats
1961 Drapeau : Fédération de Rhodésie et du Nyassaland John Love Cooper T56 Formule Junior Résultats
1962 Drapeau : France José Rosinski Cooper T59 Formule Junior Résultats
1963 Drapeau : France Jacques Maglia Lotus 22 Formule Junior Résultats
1964 Non couru
1965 Drapeau : Royaume-Uni John Cardwell Brabham BT15 Formule 3 Résultats
1966 Drapeau : Australie Martin Davies Brabham BT10 Formule 3 Résultats
1967 Drapeau : Royaume-Uni Peter Westbury Brabham BT21 Formule 3 Résultats
1968 Drapeau : Royaume-Uni Peter Westbury Brabham BT21B Formule 3 Résultats
1969 Drapeau : Suisse Jean Blanc Tecno 69 Formule 3 Résultats
1970 Drapeau : Royaume-Uni David Purley Brabham BT28 Formule 3 Résultats
1971 Drapeau : Royaume-Uni David Purley Brabham BT28 Formule 3 Résultats
1972 Drapeau : Royaume-Uni David Purley Ensign LNF3 Formule 3 Résultats

Autres circuits automobiles historiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]