Bruno Denaes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bruno Denaes
Image illustrative de l’article Bruno Denaes
Bruno Denaes, médiateur des antennes.

Naissance 14 mars 1956
Calais
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession animateur de radio, journaliste
Médias
Média principal Radio
Pays France
Radio Radio France
Fonction Médiateur des antennes (retraité)

Bruno Denaes, né le à Calais, est un journaliste français, médiateur des antennes de Radio France de 2015 à 2018. Il est diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille-1979).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Bruno Denaes commence sa carrière comme pigiste en 1975, au quotidien Nord-Littoral[1] et à l’hebdomadaire régional la Croix du Nord-Magazine, puis à FR3 Nord Pas-de-Calais (1978-1979), où il présente les matinales de la radio.

Durant son service national (1979-1980), il crée un journal télévisé pour le 43e RI de Lille et réalise plusieurs magazines vidéo.

En 1980, il participe à la création de Fréquence Nord [2] (France Bleu Nord, aujourd’hui) ; d’abord reporteur, il présente les matinales à partir de 1983[3] (journal de 6h, tranche d’informations de 8h à 8h30 avec un invité quotidien[4]). Il participe également à l’émission politique « L’Invité en question » sur FR3-Nord-Pas de Calais[5]. À 29 ans (1985), il est nommé rédacteur en chef de Radio France Creuse (France Bleu Creuse)[6], puis de Radio France Bretagne Ouest (France Bleu Breizh Izel) en 1986[7]. Il présente également le journal de 12h30 et crée une grande émission hebdomadaire (« Crible ») autour d’un invité (diffusée conjointement sur Radio-France Armorique)[8]. Il prend en charge la correspondance de l’ACP (Agence Centrale de Presse) pour le Limousin, puis la Bretagne de 1985 à 1989.

Bruno Denaes rejoint l’équipe de France Info en 1989 pour assurer la rédaction en chef des matinales[9]. Parallèlement de 1997 à 2000, il est chargé du suivi des études et de la mise en place du numérique à France Info.

En 2001, il devient rédacteur en chef responsable de la journée. En 2004, il est nommé secrétaire général, un poste créé par Michel Polacco, directeur de France Info, alors que la chaîne d’information continue poursuit son développement[10]. De 2005 à 2015, il assure également la chronique hebdomadaire Savoir être, avec la psychanalyste Claude Halmos[11].

En 2008, il crée l’Atelier radio France Info, destiné à initier les enfants à la fabrication et à la réalisation d’un journal[12]. En collaboration avec le CLEMI, l’Atelier participe, entre autres, aux animations de la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École. Bruno Denaes est membre du Comité de pilotage de cette Semaine (Ministère de l’Éducation nationale).

De 2008 à 2015, il représente Radio France à la Commission Information des Radios francophones publiques (RFP). De 2013 à 2015, il copréside la CPNEF-AV Journaliste (Commission Paritaire Nationale Emploi et Formation).

Le rendez-vous du médiateur sur France Culture

En 2014, dans le cadre de la réforme de France Info, initiée par Laurent Guimier, nouvellement nommé, Bruno Denaes propose la création d’une agence interne d’information[13], inspirée en partie par la RTBF (membre des RFP). Il prépare le projet, mis en œuvre ensuite par Estelle Cognacq qui deviendra la rédactrice en chef de l’Agence France Info, opérationnelle en janvier 2016.

En août 2015, Bruno Denaes est nommé médiateur des antennes par Mathieu Gallet, PDG de Radio France[14]. À ce titre, il anime trois « Rendez-vous » sur les antennes de France Info (tous les samedis), de France Culture (un jeudi sur deux dans l’émission « La Grande Table » d'Olivia Gesbert) et de France Inter (le dernier vendredi du mois dans l’émission « L’Instant M » de Sonia Devillers). En novembre 2016, il lance une vidéo hebdomadaire « Le Sens des Mots » : des linguistes, des lexicologues, des spécialistes répondent aux remarques et aux interrogations des auditeurs sur le bon usage des mots de l’actualité. Le site du médiateur relaie les messages des auditeurs et explique le fonctionnement et les coulisses de la radio. Depuis septembre 2015, Bruno Denaes représente Radio France à l’Observatoire de la Déontologie de l’Information et entre au Conseil d’Administration de l’ODI en 2016. Il est membre du Cercle des médiateurs de presse.

En mai 2017, Bruno Denaes réunit pour la première fois les médiateurs francophones sous l’égide des MFP (Médias Francophones Publics)[15] ; les médiateurs de Radio Canada, la RTBF (Belgique), la RTS (Suisse), France Télévisions, France Médias Monde et Radio France décident de partager leurs expériences et d’échanger leurs approches de la médiation de manière permanente : Bruno Denaes devient le président de cette Commission MFP.

Par ailleurs, Bruno Denaes est formateur à l’Institut de journalisme de Bordeaux-Aquitaine (IJBA)[16], l’École de journalisme de Toulouse (EJT) et l’ESJ Lille. Il a également monté des formations ou réalisé des audits de fonctionnement ou de management pour Outremer 1re, Radio Roumanie, la Radio Suisse Romande, la radio de la MINUSMA au Mali et la Radio Algérienne. Depuis 2017, il intervient à l’Ecole de Journalisme de Sciences Po-Paris[17] 

Le , Bruno Denaes annonce, sur France Culture, son départ de Radio France, faisant valoir ses droits à la retraite[18]. Spécialiste des techniques audiovisuelles, grilles d'antenne, média global, management des équipes, "écriture" radio (journaux, reportages, interviews, improvisations...), expression orale, éthique, il continue d'assurer des formations.[non neutre][réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Reportage d’un jeune Calaisien » - Nord-Littoral 12 août 1975
  2. « Du côté de chez Fréquence Nord » - Nord-Eclair 18 mai 1981
  3. « Fréquence Nord change de visage » - Nord-Eclair 1er juin 1983
  4. « Une interview percutante » - Nord-Eclair 11 juin 1985
  5. « FR3 Lille samedi » - Nord-Eclair 20 janvier 1983
  6. « Bruno Denaes nouveau red’chef » - Le Populaire du Centre 12 septembre 1985 / « Bruno Denaes chez les Auvergnats » - La Voix du Nord 19 septembre 1985
  7. « Radio France Bretagne-Ouest - Un nouveau rédacteur en chef » - Ouest-France 29 septembre 1986
  8. « Radio France Bretagne-Ouest – « Crible » une nouvelle émission » – Le Monde 8 février 1988
  9. « Nomination de Bruno Denaes à France Info » - Télérama 22 novembre 1989
  10. « De Calais à France Info » - Nord-Littoral 26 septembre 2004
  11. « Les psy consultent sur les ondes » - Le Figaro 12 octobre 2005
  12. « Les enfants au cœur des studios » - Texto avril-mai 2010
  13. « Radio France va créer une agence d’info interne », sur lesechos.fr, (consulté le 12 juillet 2016)
  14. « Bruno Denaes médiateur de Radio France » - La Lettre Pro Radio du 19 juillet 2015
  15. « La Correspondance de la Presse » (29 mai 2017)
  16. IJBA - intervenants
  17. ROTH Marie-Laure, « Ecole de journalisme de Sciences Po - Les enseignants », sur www.journalisme.sciences-po.fr (consulté le 13 juin 2017)
  18. « Bruno Denaes va quitter Radio France », sur www.lalettre.pro, (consulté le 22 juin 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]