Association du syndrome de Benjamin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ASB et Benjamin.

L'Association du syndrome de Benjamin (ASB) est une ancienne association française d'entraide, pour la défense et la dignité des personnes transsexuelles.

Créée en 1994, entre autres par le psychologue clinicien Tom Reucher, l'Association du syndrome de Benjamin rend hommage par son nom au Dr Harry Benjamin qui fut un précurseur dans ce domaine. L'appellation fut reprise ensuite par de nombreux médecins. L'ASB considérait que, si le syndrome de Benjamin était une affection d'origine encore inconnue à l'époque, il n'était en rien une maladie mentale, mais un problème d'identité de genre. L'association a été certainement la première à demander la dépsychiatrisation de ce qui avait été maintenu sous le terme de transsexualisme, terme qu'elle considérait comme stigmatisant, car laissant entendre que le changement de sexe des personnes transsexuelles résultait d'un choix transgressif et non d'un problème d'identité. Depuis 1997, l'ASB diffusait un bulletin d'informations, L'Identitaire. Elle comptait plus de 300 membres avant le départ de Tom Reucher à la suite de dissensions internes ; c'était la plus grande association de patients en ce domaine[réf. nécessaire].

En 1994, l'ASB a rédigé une proposition de loi pour harmoniser la modification de l'état civil des transsexuels, proposition réécrite en 2002. En 1997, l'ASB crée une marche de soutien aux transsexuels, l'Existrans, qui a lieu le premier samedi d'octobre à Paris. L'association défile par ailleurs lors de la marche des fiertés.

À la suite de forts désaccords politiques au sein de l'association, l'association s'est auto-dissoute en décembre 2008. Une nouvelle association, ORTrans (Objectif respect trans), a été créée par d'anciens membres du conseil d'administration de l'ASB.

Liens externes[modifier | modifier le code]