Boulet (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Boulet
Description de cette image, également commentée ci-après

Boulet en 2010

Nom de naissance Gilles Roussel
Naissance (42 ans)
Meaux
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Auteur de bande dessinée
Formation
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulet (homonymie) et Gilles Roussel.

Gilles Roussel, dit Boulet, né le à Meaux, est un auteur de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Boulet, après un passage aux Beaux-Arts de Dijon, fait des études graphiques aux Arts décoratifs de Strasbourg dont il est diplômé en 2000, dans l'atelier illustration fondé par Claude Lapointe. Il se trouve dans la même promotion que Erwann Surcouf, Lisa Mandel, Lucie Albon, Reno et Nicolas Wild.

Dès 1998, à la suite d'un concours de bande dessinée organisé par le festival de Sierre, il est remarqué par Zep, auteur de Titeuf, et Jean-Claude Camano, rédacteur en chef du magazine Tchô ! qui vient d'être lancé. De 1998 à 2001, il réalise donc de nombreuses pages pour ce nouveau magazine. En 2001, il publie sa première bande dessinée, Raghnarok. Suivront ensuite plusieurs séries, toutes publiées par Tchô ! : La Rubrique scientifique, Le Miya et Womoks (avec Reno au dessin). Il débute ensuite en juillet 2004 un blog dessiné, Bouletcorp.com, sur Internet, et ce média lui permet de se faire rapidement connaître. Il participe toujours régulièrement au magazine Tchô ! et a fait une ou deux apparitions dans les magazines Psikopat et Spirou.

Il a également cofondé le blog collectif chicou-chicou en 2006 avec Domitille Collardey, Olivier Tallec et Aude Picault. Ont également rejoint l'aventure par la suite Lisa Mandel, Erwann Surcouf et Ohm. Le blog s'est achevé en 2008 et a été suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing. Il incarnait dans ce blog Ella Forbin une jeune femme aux cheveux roses, petite et un peu geek, dont on suivait les aventures à Château-Gontier.

Il a aussi pris la suite de Lewis Trondheim pour le dessin de la bande dessinée Donjon Zénith, issue de la série Donjon.

La popularité de son blog sur Internet en a fait le parrain de la première édition du Festival des blogs BD à Paris, en 2005. Les dessins réalisés pour son blog ont commencé à être publiés en 2008, sous forme d'albums portant le titre Notes[1].

En 2014, il illustre Augie and the Green Knight, un ouvrage de Zach Weiner, inspiré du roman de chevalerie Sire Gauvain et le Chevalier vert[2],[3]. L'album, proposé au financement participatif sur le site Kickstarter, attire plus de 9 000 investisseurs pour plus de 380 000 dollars récoltés en un mois[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a deux jeunes frères jumeaux[5], Pierre[6] et Grégoire[7], qui tiennent chacun un blog dessiné, alimenté par leur quotidien.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées (albums)[modifier | modifier le code]

  1. Dragon Junior, 2001
  2. Fées et gestes, 2002
  3. Terreurs de la nature, 2003
  4. Légendes urbaines, 2005
  5. Tempus fugit, 2007
  6. Casus Belli, 2009
  • Womoks (scénario), avec Reno (dessin), Glénat, coll. « Tchô ! » :
  1. Mutant suspends ton vol !, 2001
  2. Le Croiseur s'amuse, 2002
  3. Albon, les brutes et les truands, 2004
  1. Tome 1, 2002
  2. Tome 2, 2004
  3. Tome 3, 2005
  1. Le Vœu de Marc, avec Nicolas Wild (scénario), 2005
  2. Le Vœu de Simon, 2007
  1. Born to be a larve (juillet 2004 – juillet 2005), 2008.
  2. Le Petit Théâtre de la rue (juillet 2005 – juillet 2006), 2009.
  3. La Viande, c'est la force (juillet 2006 – juillet 2007), 2009.
  4. Songe est Mensonge (juillet 2007 – juillet 2008), 2010.
  5. Quelques minutes avant la fin du monde (juillet 2008 – juillet 2009), 2011.
  6. Debout mes globules (juillet 2009 – juillet 2010), 2011.
  7. Formicapunk (juillet 2010 – juillet 2011), 2012.
  8. Les 24 heures (Les 24 heures de la bande dessinée), 2013.
  9. Peu d'or et moult gueule, (juillet 2011 – juillet 2013), 2014.
  10. Le pixel quantique, 2016

Illustration[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Figuration[modifier | modifier le code]

Boulet apparaît en tant que figurant multimédia dans les œuvres suivantes:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dessin du 3 septembre 2008 du blog de Boulet
  2. (en) Matt D. Wilson, « Saturday Morning Breakfast Cereal creator zachary weiner kickstarts a kid's book, Augie and the Green Knight »,‎ (consulté le 6 novembre 2014)
  3. (en) Hugh Armitage, « Boulet, Zach Weiner launch illustrated kids book Kickstarter », sur Digital Spy,‎ (consulté le 6 novembre 2014)
  4. Zachary Weiner, « Augie and the Green Knight: A Children's Adventure Book », sur AAA,‎ (consulté le 6 novembre 2014)
  5. Dessin du 13 juillet 2008 du blog de Pierre, avec la participation de Boulet
  6. Blog de Pierre Roussel
  7. Blog de Grégoire Roussel
  8. « Le Jour où ça bascule », sur www.humano.com (consulté le 12 novembre 2016)
  9. « Bouletcorp - J'ai tourné dans un seul film, mais ça a été... | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 25 décembre 2016)
  10. Version Originale, « Tournage radio pour Dead Landes avec François Descraques - 3h - La 6ème #NuitOriginale »,‎ (consulté le 25 décembre 2016)
  11. « -Boulet- on Twitter », Twitter, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]