Erwann Surcouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erwann Surcouf
Naissance (41 ans)
Laval
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession
Formation

Erwann Surcouf, né à Laval le , est un illustrateur et dessinateur de bande dessinée français. À l'issue du PPPIFBDM (« Le Plus Petit et Plus Informel Festival de BD au Monde ») en 2009, il se voit attribuer le surnom « Le Meilleur ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un bac Économique et Social au Lycée Douanier-Rousseau, suivi d’une mise à niveau en arts appliqués en Vendée, il part étudier à l'École des Arts décoratifs de Strasbourg, où il fait partie de la même promotion que Boulet, Reno, Lisa Mandel et Nicolas Wild.

Après avoir complété son cursus par une formation à l'école d'animation des Gobelins, il s'installe à Paris et commence à produire en 2002 des illustrations pour des magazines jeunesse, comme Je lis des histoires vraies chez Fleurus et pour des romans jeunesse. Il a entre autres illustré chez Gallimard les couvertures de la série des Sally Lockhart, du Britannique Philip Pullman.

Sa première bande-dessinée Erminio le Milanais, scénarisée par son ancien professeur Béhé, en collaboration avec Amandine Laprun, illustratrice, est parue en février 2006 aux éditions Vents d'Ouest. Cette œuvre de 130 pages a reçu un très bon accueil critique[1]. En 2009 est paru Le Chant du pluvier avec les mêmes scénaristes, aux éditions Delcourt.

Erwann Surcouf a aussi fait paraître plusieurs planches humoristiques dans les pages du magazine Psikopat et plus récemment dans la revue Lapin, éditée par l'Association. Il continue parallèlement de participer à quelques fanzines dont le Soupir no 1 et le Nekomix 7 du fanéditeur Nekomix, et à des manifestations comme les 24 heures de la bande dessinée.

Comme beaucoup de dessinateurs et d'illustrateurs actuels, Erwann Surcouf tient un blog où il exprime son humour dans un style graphique plus personnel.

Il a participé au blog collectif Chicou-Chicou en 2008 aux côtés de Aude Picault, Boulet, Domitille Collardey, Lisa Mandel, et Ohm, blog dans lequel il incarnait Fern, un personnage venu de Ďrzavăstaňiä (pays fictif de l'Est), qui venait passer une année à Château-Gontier (en Mayenne) à l'occasion d'un échange Erasmus.

Du à juin 2012, il participe au feuilleton en ligne Les Autres Gens scénarisé par Thomas Cadène.

En janvier 2016 il publie une bande dessinée de science-fiction, "open space opera", Pouvoirpoint, aux éditions Vide Cocagne.

Du 29 juin au 27 août 2017, il illustre quotidiennement le feuilleton dessiné Été, scénarisé par Thomas Cadène, Joseph Safieddine, avec des interactions de Camille Duvelleroy et une musique de Santoré. Conçue pour le réseau social Instagram et co-produite par Arte, cette chronique a ensuite été publiée en version papier aux Éditions Delcourt.

Depuis octobre 2017, il assure pour Arte Series une récapitulation très personnelle de chaque épisode de la saison 8 de la série The Walking Dead, mise en musique par Sentenza.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

  • « Planète Froute froute », dans Boule de neige, Delcourt, coll. « Shampooing », 2007.
  • C'est pas sorcier d'être...un GLADIATEUR, Madeleine Deny, Nathan, C'est pas sorcier d'être..., c'est-toi le héros, (ISBN 9782092515464)[2].
  • La Rumeur, autoédition, 2007.
  • « Le Diable dans le beffroi », dans Histoires fantastiques d'Edgar Allan Poe, Asteure, 2008.
  • Chicou-Chicou, Delcourt, coll. Shampooing, 2008.
  • Le Dico des blogs, Foolstrip, 2009.
  • Tribute to Popeye, Charrette, coll. 12x16, 2010.
  • XX MMX, L'Association, 2010.
  • Axolot T.1 de Patrick Baud, Delcourt, 2014 (segment Ils dansent)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir par exemple les critiques de M. Antoniutti sur bdgest.com, de Nicolas Anspach sur actuabd.com ou de Xavier d'Almeida sur du9.org.
  2. bechard stephane, « c'est pas sorcier d'etre un gladiateur », sur planete-ldvelh.com (consulté le 9 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]