Nicolas Wild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nicolas Wild
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Activité

Nicolas Wild est un auteur français de bande dessinée, né le en Alsace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Wild suit la formation de l’atelier d’illustration à l’École des arts décoratifs de Strasbourg[1]. En est publié son premier ouvrage : Le Bourreau. Il fait ensuite des séjours aux États-Unis, en Inde et en Afghanistan.Il co-scénarise avec Boulet Le vœu de Marc, dessiné par Lucie Albon et paru en 2005[2]. En 2007 est publié le premier volume de Kaboul Disco : Comment je ne me suis pas fait kidnapper en Afghanistan, suivi en 2008 de Comment je ne suis pas devenu opiomane en Afghanistan. Après deux séjours en Iran, il publie Ainsi se tut Zarathoustra[3], qui reçoit le Prix France Info en 2014[4]. Après avoir participé à la série Les Autres Gens, il scénarise et dessine Kaboul Requiem : un thé avec les Talibans, paru en 2018[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Wild, « Perse et fracas », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. J. Briot, « Le vœu de... 1. Le vœu de Marc », sur BD Gest,
  3. Laurence Le Saux, « Ainsi se tut Zarathoustra », BoDoï,‎ (lire en ligne)
  4. AFP, « Prix France Info 2014 de la BD à Nicolas Wild », AFP,‎
  5. J. Milette, « Kaboul requiem 1. Kaboul requiem », sur BD Gest,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Festival de la BD d'Angoulême : Chroniques BD : "Ainsi se tut Zarathoustra", voyage dans l'Iran d'aujourd'hui », Sud Ouest,‎
  • Nicolas Wild (interviewé) et Marius Jouanny, « Us et coutumes de la prise d'otage », Casemate, no 120,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]