Festival d'Angoulême 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Festival d'Angoulême 2019
Image liée à la cérémonie
L'Hôtel de ville de nuit pendant le festival.
46e Festival d'Angoulême
Détails
Dates Du 24 au
Lieu Angoulême, France
Site web www.bdangouleme.com
Résumé
Grand prix Rumiko Takahashi
Fauve d'or Emil Ferris
Fauve du public non attribué
Fauve Jeunesse Jen Wang
Prix René-Goscinny Pierre Christin
Chronologie

Le 46e festival international de la bande dessinée d'Angoulême s'est tenu du 24 janvier au .

Vainqueur du grand prix en 2018, l'auteur américain Richard Corben a réalisé l'une des trois affiches mais n'était pas présent.

Affiches[modifier | modifier le code]

Dans l'optique des 50 ans et pour la première fois depuis la création du festival, trois affiches ont été créées pour cette édition par trois dessinateurs de trois nationalités. Ayant en commun le thème suivant : « un autoportrait de l'artiste en enfant, découvrant la ou les bandes dessinées fondatrices de sa passion voire de sa vocation [1]», elles sont signées par Richard Corben, Bernadette Després et Taiyō Matsumoto.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Grand prix de la ville d'Angoulême[modifier | modifier le code]

Jean Paciulli, le directeur des éditions Glénat reçoit le grand prix pour Rumiko Takahashi.

Le grand prix 2019 est la mangaka Rumiko Takahashi. Elle a obtenu le nombre de votes le plus élevé lors du second tour du 16 au 20 janvier, avec 703 voix sur 1672 votes exprimés, soit 42 %[2]. L'annonce a été faite le mercredi 23 janvier 2019 à l'occasion de l'ouverture officielle du Festival [3]. En son absence, c'est Jean Paciulli, directeur général des éditions Glénat, qui a fait le discours de remerciement.

Suite au premier tour du 8 au 13 janvier, l'ensemble des autrices et auteurs votant en ligne avaient majoritairement désigné les trois noms suivants en lice pour le grand prix[4] :

Fauve d'honneur[modifier | modifier le code]

Au début de la cérémonie d'ouverture, les organisateurs du festival ont remis un Fauve d'honneur à l'auteur américain Frank Miller, exposé dans le cadre des 80 ans de Batman[5].

Prix René-Goscinny[modifier | modifier le code]

Dévoilé le 20 novembre 2018 par Aymar du Châtenet lors de la conférence de presse de présentation, le prix a été remis à Pierre Christin en ouverture de la cérémonie de remise des prix[6].

Prix officiels[modifier | modifier le code]

Grand jury[modifier | modifier le code]

Jury du festival 2019 sur le plateau de la web TV, interrogé par Sonia Déchamps.

Présidé par l'autrice Dominique Goblet, le jury comprend également l'autrice Pénélope Bagieu, le délégué artistique de l'Orchestre de Paris Édouard Fouré Caul-Futy, l'animateur Augustin Trapenard, la journaliste Pauline Croquet et le libraire Jérôme Briot. Charlotte Le Bon, initialement annoncée, s'est ensuite désistée.

Palmarès officiel (Fauves d'Angoulême)[modifier | modifier le code]


Compétition officielle[modifier | modifier le code]

Sélection officielle[modifier | modifier le code]

La sélection officielle compte 45 albums :

Sélection Patrimoine[modifier | modifier le code]
Les éditeurs de 2024 avec le Fauve Patrimoine.
Sélection Jeunesse[modifier | modifier le code]
L'éditeur français de Jen Wang reçoit le Fauve pour Le Prince et la Couturière.
Sélection Polar SNCF[modifier | modifier le code]
Julien Lambert avec le Fauve Polar SNCF.
Sélection Prix du public Cultura[modifier | modifier le code]

Fin 2018, l'attribution du prix est « suspendue » faute de sponsor[7].

Prix découvertes[modifier | modifier le code]

Les lauréats sont[8] :

Concours de la BD scolaire[modifier | modifier le code]

  • Prix d'Angoulême : Jap vu par Jap de Julien Auclair
  • Prix Espoir : Le fruit du hasard de Thomas Ouedraogo
  • Prix Scénario : C’était une blague de Fela Maazou
  • Prix Graphisme : Skate or Die (and swallow your pride) de Louise Moitessier

Autres prix[modifier | modifier le code]

Laurent Houssin, Prix Schlingo 2019.
  • Le prix Tournesol, qui récompense un album considéré comme le plus sensible aux problématiques écologiques ou le plus porteur de valeurs comme la justice sociale, la défense des minorités et la citoyenneté, a été remis à Keko et Antonio Altarriba pour Moi, fou qui dénonce les dérives de l'industrie pharmaceutique.

Déroulement du festival[modifier | modifier le code]

Disposition[modifier | modifier le code]

L'espace Manga, situé place du Champ de Mars les années précédentes, a été transféré près du musée de la bande dessinée pour accueillir davantage d'exposants sur une plus grande superficie.

Événements[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Musée d'Angoulême
Espace Franquin
Musée de la bande dessinée
Médiathèque L'Alpha
Hôtel Saint-Simon
Musée du Papier
  • Pierre Feuille Ciseaux #6
Pavillon Jeunes talents
  • Bien, monsieur
Parvis de l'Hôtel de ville
  • 20 ans d’Hippocampe, concours de bande dessinée à destination des personnes en situation de handicap


Off of Off[modifier | modifier le code]

Autres lieux[modifier | modifier le code]

Spectacles et projections[modifier | modifier le code]

Théâtre d’Angoulême[modifier | modifier le code]

Rencontres[modifier | modifier le code]

Rencontres
Rencontres Jeunesse
Rencontres du Nouveau Monde
Rencontres internationales
Masterclasses
Rencontres Manga

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le festival s'affiche... » (consulté le 15 octobre 2018)
  2. « Vues Éphémères – Janvier 2019 », du9,‎ (lire en ligne, consulté le 31 janvier 2019)
  3. « Festival d’Angoulême : le grand prix 2019 couronne la mangaka Rumiko Takahashi », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2019)
  4. Didier Pasamonik, « Angoulême 2019 : trois finalistes pour le grand prix », sur Actua BD,
  5. « Angoulême 2019 : Frank Miller, le Wonder Boy des comics, reçoit un Fauve d’or d’honneur », ActuaBD,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2019)
  6. « Le prix René-Goscinny 2019 à Pierre Christin », sur Tout en BD,
  7. Didier Pasamonik, « Angoulême 2019 : Mais où donc est passé le Prix du Public ? », sur Actua BD,
  8. La rédaction, « Angoulême 2019 : les lauréats des Prix Découvertes », sur Tout en BD,
  9. Vincent Savi, « Angoulême 2019 : Prix "Couilles au Cul" pour Jamonyqueso et Prix Charlie Schlingo pour Laurent Houssin et Jorge Berstein. », sur Actua BD,
  10. http://www.bdangouleme.com/1388,concerts-de-dessins
  11. http://www.bdangouleme.com/1389,concert-dessine

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :