Florence Porcel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Florence Porcel
Image illustrative de l’article Florence Porcel
Florence Porcel aux Utopiales 2014 à Nantes.

Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Vitry-le-François
Nationalité Drapeau de la France Française
Langue Français
Émissions Le Grand Webze
Le Vinvinteur
La Tête au carré
Radio France Inter
Chaîne France 5
Site internet florenceporcel.com

Florence Porcel, née le à Vitry-le-François (Marne), est une écrivaine, actrice, chroniqueuse de radio et animatrice audiovisuelle française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Fille aînée d’un couple d’instituteurs[1], Florence Porcel a grandi à Châlons-sur-Marne (Marne). Après son baccalauréat décroché au lycée Pierre-Bayen, elle intègre l'École de comédie musicale de Paris[2] pour y suivre une formation professionnelle de chanteuse, de danseuse et de comédienne pendant trois ans. Titulaire d’un DEUG d’anglais à l'Université Paris Sorbonne-Paris IV, elle poursuit ensuite des études d’information et communication à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et sort diplômée d’un Master 2 professionnel de journalisme culturel en 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Très présente sur Internet et les réseaux sociaux, Florence Porcel se fait connaître sur le web puis dans les médias en quand elle met en ligne un CV-vidéo sous forme de court-métrage pour trouver un contrat d’apprentissage[1]. Inspiré du film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet[3], il raconte de façon humoristique et décalée son parcours et ses compétences. Elle en est l’autrice, la réalisatrice, la metteur en scène, la voix off et la monteuse, avec l’aide de Virginie Sarrazin au cadre, à la réalisation et à la mise en scène[4].

Le résultat n’est pas à la hauteur du succès médiatique. Malgré les dizaines de milliers de vues et les différents reportages à son sujet (notamment dans Combien ça coûte ? sur TF1[5] ou encore dans un journal télévisé québécois[6]), elle ne trouve pas de contrat d’apprentissage mais un stage à mi-temps à Planète Campus grâce à une étudiante démissionnaire[7].

Cependant, c’est grâce à ce CV-vidéo que Cyrille de Lasteyrie, alias Vinvin, la recrute[8] en pour l’émission Le Grand Webze (présenté par François Rollin et lui-même en direct sur France 5), où elle est à la fois community manager et animatrice[9]. En tant que comédienne, elle joue également son propre rôle dans la web-série de fiction qui raconte le quotidien de la société de production qui prépare l'émission[10].

En , elle est à nouveau community manager de l’émission Le Vinvinteur[11], présentée par Vinvin et diffusée le dimanche à 20 heures sur France 5 jusqu’en . En tant que comédienne, elle joue également son propre rôle au sein de ce programme hybride magazine/fiction[12].

Passionnée de sciences et d’exploration spatiale, elle crée un podcast vidéo hebdomadaire intitulé La folle histoire de l’Univers en . Elle crée également l'Univers sur Twitter en 30 comptes[13].

En , elle rejoint l’équipe de La Tête au carré, le magazine scientifique de France Inter animé par Mathieu Vidard, en tant que chroniqueuse, chaque lundi et jeudi. D'août à , elle co-anime le « quiz scientifique » à la fin de l'émission.

En plus de La folle histoire de l'Univers, elle développe sur sa chaîne Youtube à partir de des vidéos de vulgarisation scientifique portant sur le spatial et les sciences de l'Univers[14].

En /, elle participe à une mission de simulation de séjour sur Mars au sein de la Mars Desert Research Station de la Mars Society en tant que Crew Journalist. Elle tient notamment un journal de bord dans le quotidien régional L'Union[15]. À son retour, elle apprend qu'elle ne fait pas partie des candidats retenus pour le troisième tour du projet Mars One[16]. En , elle met en ligne sur sa chaîne Youtube un documentaire de 90 minutes sur L'Exoconférence, le spectacle d'Alexandre Astier sur la vie extraterrestre. Intitulé La folle histoire de l'Exoconférence, elle s'y entretient avec Alexandre Astier qui lui répond sur sa vision du théâtre et de la culture, le partage des connaissances auprès du grand public, son rapport aux réseaux sociaux et sur les thématiques scientifiques et philosophiques abordées dans le spectacle - le tout illustré par les propos d'experts comme le comédien François Rollin, le philosophe des sciences Etienne Klein ou encore l'astronaute Michel Tognini.

En , la société de production Effervescence lance String Theory, une chaîne Youtube de vulgarisation scientifique[17] - Florence Porcel est l'autrice et l'interprète de Spatialiste, l'un des programmes de la chaîne, en partenariat avec le CNES. Le , elle publie L'Espace sans gravité aux éditions Marabout, qui regroupe une trentaine d'anecdotes véridiques sur l'histoire du spatial et des sciences de l'Univers[18].

Elle signe le scénario et les dialogues de Mars Horizon, une bande dessinée parue le aux éditions Delcourt et dessinée par Erwann Surcouf[19]. Qualifiée de « vulgarifiction », c'est la première publication d'une nouvelle collection nommée Octopus qui mêle narration et savoirs, co-éditée par l'auteur et dessinateur Boulet[20]. Le , cinq ans après la publication sur sa chaîne Youtube du premier épisode de La folle histoire de l'Univers, Florence Porcel publie La Folle Histoire du Système solaire aux Éditions Dunod, une vulgarisation scientifique présentée avec humour, adaptation littéraire de son podcast vidéo[21],[22].

À partir du , elle apparaît dans une publicité pour l'assistant Google dans le rôle de l'astronaute. Le spot est diffusé à la télévision, sur le web, et dans les salles de cinéma[23].

En , Florence Porcel exprime dans les médias son expérience dans le cadre de l'affaire de la Ligue du LOL[24]. Un an plus tard, elle publie un post sur Medium[25] pour apporter un témoignage direct, avec toutes les preuves de ce qu'elle avance et qui n'étaient jamais parues dans la presse.

Le , elle publie son troisième livre de vulgarisation scientifique intitulé Les big secrets de l'Univers aux Éditions Dunod, préfacé par l'astrophysicien Hubert Reeves. Le 22 novembre 2019, à l'occasion du dixième anniversaire de son CV-vidéo, elle annonce sur Twitter qu'elle arrête sa chaîne YouTube[26].

Présence médiatique résumée[modifier | modifier le code]

Parcours à la radio[modifier | modifier le code]

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Émissions web[modifier | modifier le code]

  • 2011-2012 : websérie Le DailyDoc du Grand Webze (comédienne)
  • Depuis 2012 : podcast vidéo La folle histoire de l'Univers (autrice, animatrice)
  • Depuis 2016 : Spatialiste sur la chaîne Youtube « String Theory » (autrice, comédienne)
  • 2018-2019 : Mars, le 8ème continent (comédienne, co-autrice), mini-série sur Youtube, co-écrite et réalisée par Quentin Lazzarotto, produite par NextOriginals / Bonne Pioche Télévision.

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Collectif[modifier | modifier le code]

Préfaces[modifier | modifier le code]

Conférences TEDx[modifier | modifier le code]

  • « Aller sur Mars, même si ça ne se fait pas… » - TEDxVaugirardRoad du à Bobino (Paris)[28]
  • « Explorer Mars pour s’émerveiller et s’émouvoir » - TEDxReims du [29]
  • « Un aller simple pour Mars » - TEDxMinesNancy du , avec Lucie Poulet[30]

Récompenses[modifier | modifier le code]

En 2008, Florence Porcel est lauréate du concours « Vol de nuit – Spéciale 20 ans » organisé par Patrick Poivre d'Arvor pour l'anniversaire de son émission littéraire sur TF1. Son texte gagnant narre en alexandrins sa fascination pour le personnage du Vicomte de Valmont dans Les Liaisons dangereuses[31]. Elle s’exprime à ce sujet dans l’émission Vol de nuit du [2].

En 2012, elle gagne le troisième prix d’un concours de nouvelles de science-fiction organisé par la Cité de l'espace de Toulouse avec un texte sur les exoplanètes intitulé (m)Ondes[32].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Olivier Zilbertin, « S'afficher sur le web pour trouver du travail », sur Le Monde, .
  2. a et b Marie Blanchardon, « Une Châlonnaise primée chez PPDA », sur lunion.presse.fr, .
  3. Audrey Joly, « Le CV vidéo de Florence Porcel », sur lunion.presse.fr, .
  4. Florence Porcel, « Mon CV vidéo est un court-métrage : réponse à deux commentaires », sur Rue89, .
  5. « Vue à la télé TF1 s'intéresse à Florence Porcel », sur lunion.presse.fr, .
  6. « CV virtuel : entrevue avec Florence Porcel », sur TVA Nouvelles, .
  7. « Avis aux intéressés : Florence Porcel veut être chroniqueuse pour la TV », sur doppelganger.name, .
  8. David Abiker, « Vinvin (Le Vinvinteur) : changer de carrière comme de chemise », sur Le Figaro, .
  9. Vincent Glad, « Le Grand Webze, ou plutôt le Grand Ze », sur culturevisuelle.org, .
  10. « Daily Doc #5 : Bref », sur Dailymotion, (consulté le 28 février 2015).
  11. Hélène Reitzaum et Philippe Larroque, « Lasteyrie : « Le Vinvinteur est un gros pari pour France 5 » », sur Le Figaro, .
  12. Isabelle Ducrocq, « Le Vinvinteur », sur France 5.
  13. Florence Porcel, « L'Univers, la Voie lactée, Twitter, et moi », (consulté le 6 octobre 2020)
  14. Nadine Bayle, « Sur Youtube, la science se déchaîne », sur Le Parisien, .
  15. « Carnet de bord d'une candidate à la vie sur Mars », sur lunion.com, (consulté le 28 février 2015).
  16. « Habiter sur Mars : un Français, 50 hommes, 50 femmes… et un Martien ? », sur tf1.fr, (consulté le 28 février 2015).
  17. AFP, « String Theory : quand la science se fait sexy sur YouTube », sur Sciences et Avenir, .
  18. Mathilde Rochefort, « Florence Porcel vous fait découvrir l’histoire de la conquête spatiale de façon ludique et amusante », .
  19. a et b Hervé Ratel, « Mars Horizon: la planète rouge comme si vous y étiez », sur Science et avenir, .
  20. Jérôme Lachasse, « Boulet présente Octopus, sa nouvelle collection savante », sur BFM TV, .
  21. « La Folle Histoire du Système solaire », sur www.larecherche.fr, (consulté le 17 juillet 2019).
  22. « Cap sur le système solaire avec le nouveau livre de Florence Porcel », sur madmoiZelle.com, (consulté le 17 juillet 2019).
  23. gensdinternet, « Plusieurs YouTubeurs apparaissent dans la nouvelle publicité de l’Assistant Google », sur Les Gens d'Internet, (consulté le 25 avril 2019).
  24. « Pour une youtubeuse victime de la « Ligue du LOL », « voir qu'il y a des sanctions, c'est un signal pour dire qu'il n'y a plus d'impunité » », sur Franceinfo, (consulté le 4 mars 2019). Un an plus tard, elle publie sur le site Medium un long post dans lequel elle décrit son expérience, en fournissant des preuves de ce qu'elle avance qui n'étaient jamais paru dans la presse.
  25. Florence Porcel, « L'affaire de la Ligue LOL, ou la fabrique de l'oubli », sur medium.com, (consulté le 6 octobre 2020)
  26. « La Châlonnaise Florence Porcel va fermer sa chaîne Youtube », sur lunion.fr, (consulté le 13 février 2020)
  27. Sylvain Trinel, « Mars Horizon : voyage interminable - Critique BD », sur IGN, .
  28. « Aller sur Mars, même si ça ne se fait pas… », sur chaîne YouTube officielle TEDx Talks, .
  29. « Explorer Mars pour s’émerveiller et s’émouvoir », sur chaîne YouTube officielle TEDx Talks, .
  30. « Un aller simple pour Mars, avec Lucie Poulet », sur chaîne YouTube officielle TEDx Talks, .
  31. « Le Vicomte de Valmont (Concours Vol de Nuit 2008) » http://www.florenceporcel.com/poesie-le-vicomte-de-valmont-concours-vol-de-nuit-2008/
  32. Jack Muller, « Concours littéraire : La nouvelle de l'espace », sur amis-cite-espace.org.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]