La Boîte à bulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Logo de la maison d'édition.
Repères historiques
Création 2003
Fondée par Vincent Henry
Fiche d’identité
Spécialités bande dessinée
Langues de publication Français
Site web www.la-boite-a-bulles.com

La Boîte à Bulles est une maison d’édition qui publie une quinzaine d’ouvrages chaque année. Elle est fondée en 2003 par Vincent Henry, alors journaliste spécialisé BD et désormais éditeur et scénariste[1].

Initialement créée pour donner leur chance à de jeunes auteurs débutants, la maison dédition a depuis développé une igne éditoriale qui tourne autour de l’intime, du témoignage, de la (auto)biographie ou du documentaire, avec parfois des pointes d’humour ou de poésie[2].

Ses publications sont principalement destinées aux ados et adultes.

Historique[modifier | modifier le code]

L'éditeur, Vincent Henry a d'abord exercé comme journaliste culturel de bande dessinée pour les périodiques, aujourd'hui disparus : Calliope, La Lettre de Dargaud, Pavillon Rouge, BDSelection.com[3] et L'Avis des Bulles.

Ayant découvert la version autoéditée de La Table de Vénus de Jose Roosevelt et la version fanzine de L'Immeuble d'en face de Vanyda (80 pages pour cette première version qui en deviendront 168 à la Boîte à Bulles), il propose à ces auteurs de devenir leur éditeur. Tous deux acceptent son offre, malgré son inexpérience. Par la suite, le catalogue se diversifiera mais certains auteurs des débuts continuent à proposer des nouveautés à l'éditeur, tels Nancy Peña, Clément Baloup, Jean-Luc Coudray, Sylvain-Moizie.

Dix-sept ans plus tard, la maison d’édition produit des ouvrages noir et blanc ou couleurs, de forte pagination, dans la mouvance de ce que l’on appelle généralement la bande dessinée indépendante et de la "BD du réel".

Collections[modifier | modifier le code]

  • Contre-cœur regroupe des livres autobiographiques ou de témoignages.
  • Hors-champ propose des romans graphiques de fiction ou de témoignage, en couleurs.
  • Contre-jour abrite des romans graphiques en noir et blanc. Elle se décline en deux formats.
  • Contre-pied regroupe des récits à l'humour noir, décalé ou absurde.
  • Clef des champs pour le fantastique.
  • La Malle aux images accueille des ouvrages estampillés jeunesse mais qui présentent un second niveau de lecture pour les plus grands (avec notamment L'Ours Barnabé de Philippe Coudray)
  • Les Carnets de La Boîte à bulles est la dernière née des collections. Elle regroupe des carnets de reportage.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Quelques œuvres qui ont rencontré leur public :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe MAGNERON, « Henry, Vincent - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur www.bedetheque.com (consulté le 14 septembre 2020)
  2. Unidivers, « BD. LA BOITE A BULLES UNE MAISON D’ÉDITION INNOVANTE », sur Unidivers.fr, (consulté le 14 septembre 2020)
  3. http://www.bdselection.com
  4. « La boîte à bulles – L’Ours Barnabé, roi des écoles à Angoulême ! », sur Sceneario.com, le blog, (consulté le 14 septembre 2020)
  5. « BEDEPOLAR: [Prix 2012] - Intrus à l'étrange, premier "Fauve Polar" d'Angoulême », sur BEDEPOLAR, (consulté le 14 septembre 2020)
  6. Centre France, « Salaam Palestine remporte le grand prix et le prix de la presse au Rendez-vous clermontois », sur www.lamontagne.fr, (consulté le 14 septembre 2020)
  7. La rédaction, « Chroniques BD : "Ainsi se tut Zarathoustra", voyage dans l’Iran d’aujourd’hui », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  8. « Prix Handi-Livres : les lauréats 2018 dévoilés ! - Fonds Handicap & Société », sur fondshs.fr (consulté le 29 avril 2020).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]