Aude Picault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aude Picault
Portrait Aude Picault 2019.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
Aude Picault (en Patagonie) en 2013.

Aude Picault, née le 21 juin 1979, est une dessinatrice et une scénariste de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aude Picault publie d'abord Moi je et Josée à compte d'auteur, l'année précédant son diplôme en graphisme/multimédia de l’École nationale supérieure des arts décoratifs en 2005.

Joueuse de trombone, elle fait partie du groupe les Ouiches Lorènes, auquel son livre Fanfare est dédié.

Elle a travaillé pour une agence de communication tout en publiant chez l'éditeur Warum[1] Moi je. Délaissant le graphisme, elle se consacre ensuite à la bande dessinée et elle se fait remarquer en publiant chaque semaine dans Voici, la chronique d'Eva de 2006 à 2008[2] et également avec plusieurs albums jeunesse qui sortent dans la même période: Le crocovoleur de doudous, L'ours et les souris, Trop loin![2]...

Elle cofonde également le blog collectif Chicou-Chicou en 2006 avec Domitille Collardey, Olivier Tallec et Boulet. Elle y incarne Claude, une jeune femme un peu taciturne et un peu brutale, dont les aventures ont lieu dans la ville de Château-Gontier. Ont rejoint le groupe par la suite Lisa Mandel, Erwann Surcouf et Ohm. Le blog s'achève en 2008 et est suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing. En 2010, elle sort l'album érotique Comtesse, le premier album de la collection BD Cul chez Les Requins Marteaux[3].

En 2017, elle publie chez Dargaud l'album Idéal Standard, remarqué par la critique [4],[5],[6]. La même année, son travail est exposé à la médiathèque de Douarnenez[7].

En 2019, sort le film Premières vacances dans lequel elle est l'autrice des dessins de l'héroine, dessinatrice de bande dessinée interprétée par Camille Chamoux[8]. Toujours en 2019, elle publie un second ouvrage érotique intitulé Déesse, toujours chez l'éditeur Les Requins Marteaux[9].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le crocovoleur de doudous, éditions Kaléidoscope, février 2006
  • L'ours et les souris, éditions Kaléidoscope, octobre 2007
  • Trop loin !, éditions Kaléidoscope, octobre 2011

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Moi je, septembre 2005
  2. Moi je et cætera, octobre 2007
  • Les Mélomaniaks, aux éditions Glénat.
  1. Les Mélomaniaks, juin 2008
  2. Les Mélomaniaks 2, mars 2010

Presse[modifier | modifier le code]

Elle a tenu une chronique, L'air du rien, dans le supplément Week-end de Libération de 2013 à 2015.

Scénario[modifier | modifier le code]

  1. Les Naufragés, septembre 2012
  2. L'imposteur, mai 2014

Illustration[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ronan Lancelot, « Lilith : choisir », dBD, no 137,‎ , p. 81.

Liens externes[modifier | modifier le code]