Aude Picault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aude Picault
Portrait Aude Picault 2019.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (41 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction
Aude Picault (en Patagonie) en 2013.

Aude Picault, née le 21 juin 1979, est une dessinatrice et une scénariste de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aude Picault publie d'abord Moi je et Josée à compte d'auteur, l'année précédant son diplôme en graphisme/multimédia de l’École nationale supérieure des arts décoratifs en 2005.

Joueuse de trombone, elle a fait partie du groupe les Ouiches Lorènes, auquel son livre Fanfare est dédié.

Elle a travaillé pour une agence de communication tout en publiant chez l'éditeur Warum[1] Moi je. Délaissant le graphisme, elle se consacre ensuite à la bande dessinée.

Elle a également cofondé le blog collectif Chicou-Chicou en 2006 avec Domitille Collardey, Olivier Tallec et Boulet. Elle y incarnait Claude, une jeune femme un peu taciturne et un peu brutale, dont les aventures ont lieu dans la ville de Château-Gontier. Ont rejoint le groupe par la suite Lisa Mandel, Erwann Surcouf et Ohm. Le blog s'est achevé en 2008 et a été suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

En 2017, son travail est exposé à la médiathèque de Douarnenez[2].

En 2019 sort le film Premières vacances dans lequel elle est l'autrice des dessins de l'héroine, interprétée par Camille Chamoux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le crocovoleur de doudous, éditions Kaléidoscope, février 2006
  • L'ours et les souris, éditions Kaléidoscope, octobre 2007
  • Trop loin !, éditions Kaléidoscope, octobre 2011

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Moi je, septembre 2005
  2. Moi je et cætera, octobre 2007
  • Papa, octobre 2006, L'Association
  • Eva – JF se cherche désespérément, mars 2008, Glénat – prépublié dans l'hebdomadaire Voici
  • Les Mélomaniaks, aux éditions Glénat.
  1. Les Mélomaniaks, juin 2008
  2. Les Mélomaniaks 2, mars 2010

Presse[modifier | modifier le code]

Elle a tenu une chronique, L'air du rien, dans le supplément Week-end de Libération de 2013 à 2015.

Scénario[modifier | modifier le code]

  1. Les Naufragés, septembre 2012
  2. L'imposteur, mai 2014

Illustration[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Boileau, « Aude Picault : "Pouvoir s’offrir des tranches de vie différentes, (...) - ActuaBD », sur www.actuabd.com (consulté le 15 novembre 2017).
  2. « Médiathèque. La sensation Aude Picault », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 15 novembre 2017).
  3. Jean-Laurent Truc, « Le Grand Prix Artémisia 2018 attribué à Lorena Canottiere pour Verdad », sur ligneclaire.info, .
  4. Laurent Beauvallet, « Bande dessinée. À Quai des Bulles, les séries BD font la loi », Ouest-France,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ronan Lancelot, « Lilith : choisir », dBD, no 137,‎ , p. 81.

Liens externes[modifier | modifier le code]