Aude Picault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picault.

Aude Picault, née le 21 juin 1979, est une dessinatrice et une scénariste de bande dessinée française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aude Picault publie d'abord Moi je et Josée à compte d'auteur, l'année précédant son diplôme en graphisme/multimédia de l’École nationale supérieure des arts décoratifs en 2005.

Joueuse de trombone, elle a fait partie du groupe les Ouiches Lorènes, auquel son livre Fanfare est dédié.

Elle a travaillé pour une agence de communication tout en publiant chez l'éditeur Warum[1] Moi je. Délaissant le graphisme, elle se consacre ensuite à la bande dessinée.

Elle a également cofondé le blog collectif Chicou-Chicou en 2006 avec Domitille Collardey, Olivier Tallec et Boulet. Elle y incarnait Claude, une jeune femme un peu taciturne et un peu brutale, dont on suivait les aventures dans la ville de Château-Gontier. Ont rejoint le groupe par la suite Lisa Mandel, Erwann Surcouf et Ohm. Le blog s'est achevé en 2008 et a été suivi d'une publication en album aux éditions Delcourt, collection Shampooing.

En 2017, son travail est exposé à la médiathèque de Douarnenez[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le crocovoleur de doudous, éditions Kaléidoscope, février 2006
  • L'ours et les souris, éditions Kaléidoscope, octobre 2007
  • Trop loin !, éditions Kaléidoscope, octobre 2011

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Moi je, septembre 2005
  2. Moi je et cætera, octobre 2007
  • Papa, octobre 2006, L'Association
  • Eva – JF se cherche désespérément, mars 2008, Glénat – prépublié dans l'hebdomadaire Voici
  1. Les Mélomaniaks, juin 2008
  2. Les Mélomaniaks 2, mars 2010

Presse[modifier | modifier le code]

Elle a tenu une chronique, L'air du rien, dans le supplément Week-end de Libération de 2013 à 2015.

Scénario[modifier | modifier le code]

  1. Les Naufragés, septembre 2012
  2. L'imposteur, mai 2014

Illustration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Boileau, « Aude Picault : "Pouvoir s’offrir des tranches de vie différentes, (...) - ActuaBD », sur www.actuabd.com (consulté le 15 novembre 2017).
  2. « Médiathèque. La sensation Aude Picault », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]