Blandine Brocard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brocard.

Blandine Brocard
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(1 an, 7 mois et 2 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription 5e du Rhône
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Philippe Cochet
Biographie
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Strasbourg (France)
Nationalité Française
Parti politique MoDem
LREM
Diplômée de Université Lyon-II
Université Lyon-III
Profession Juriste

Blandine Brocard, née le [1] à Strasbourg, est une juriste et femme politique française. Depuis juin 2017, elle est députée pour la cinquième circonscription du Rhône.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Blandine Brocard a travaillé comme juriste pour l'association des maires ruraux de France pendant dix ans[2].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Blandine Brocard est adjointe au maire de Saint-Germain-au-Mont-d'Or, déléguée aux sports, associations et loisirs[2] depuis 2014 jusqu'au 17 juillet 2017, date à laquelle elle démissionne conformément à la loi sur le cumul de mandat. Elle reste toutefois conseillère municipale.

Elle remporte les élections législatives de 2017 dans la cinquième circonscription du Rhône avec 58,19 % des voix contre 41,81 % pour le député sortant Les Républicains, Philippe Cochet[3],[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Blandine Brocard est mariée et mère de trois enfants[2].

Travaux parlementaires[modifier | modifier le code]

Blandine Brocard est membre de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale.

En 2018, elle participe aux groupes d'études sur la vie associative et le bénévolat, dont elle est vice-présidente[5], et la santé à l'école. Elle est également secrétaire de la commission d'enquête parlementaire sur l’alimentation industrielle[6].

Polémiques[modifier | modifier le code]

En septembre 2017, son absence sur le terrain de sa circonscription (pas de collaborateur, pas de permanence), sa non apparition à l'Assemblée nationale ainsi que son absence de réponse aux messages envoyés par ses électeurs sont critiquées, premièrement par le magazine Lyon Mag, puis repris par la presse nationale. Un militant marcheur anonyme a ainsi écrit sur Lyon Mag[7],[8] : « Personne n'a vu Blandine [Brocard] depuis trois mois ; elle ne répond pas aux mails, elle n'a ni collaborateur ni permanence sur le terrain ».

Entre son élection en juin et septembre 2017, Blandine Brocard ne se serait rendue que quatre fois à l'hémicycle[9]. Dans une réponse rédigée sur sa page Facebook, elle explique que « beaucoup de choses sont en préparation » et qu'elle y travaille « avec [s]on équipe ». Elle ajoute que « quand il faudra mordre, [elle] mordra »[10].

En octobre 2017, elle prend part à une conférence de presse avec Laurence Cohen (Parti communiste français) et Michèle Rivasi (Europe Écologie Les Verts) pour réclamer un moratoire avant d'étendre les obligations vaccinales pour les jeunes enfants, comme prévu par le gouvernement[11]. Cette initiative est mise en cause par Richard Ferrand, président du groupe La République en marche[12].

Détail des mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Blandine Brocard sur le Projet Arcadie.
  2. a b et c « Blandine Brocard (LREM), juriste « naturellement » marcheuse », Le Progrès,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017).
  3. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  4. « Résultats législatives 2017 - Caluire-et-Cuire », sur Le Monde, .
  5. Assemblée Nationale, « Composition du groupe d'études : vie associative et bénévolat au 21 mai 2018 - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 21 mai 2018).
  6. Assemblée Nationale, « Composition de la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle : qualité nutritionnelle, rôle dans l’émergence de pathologies chroniques, impact social et environnemental de sa provenance au 21 mai 2018 - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 21 mai 2018).
  7. « Les marcheurs de la 5e circo du Rhône orphelins de leur députée », sur Lyon Mag (consulté le 22 septembre 2017).
  8. Loïc Le Clerc, « Depuis son élection, la députée LREM Blandine Brocard a totalement disparu (politiquement) », Europe 1, (consulté le 20 septembre 2017).
  9. « Blandine Brocard - Son activité de députée à l'Assemblée nationale », sur NosDéputés.fr (consulté le 22 septembre 2017).
  10. « Blandine Brocard, cette député LREM fantôme », sur Le Point, (consulté en 2017).
  11. « Vaccins obligatoires : des députés de la majorité demandent un « moratoire » », sur Europe 1, (consulté le 4 octobre 2017).
  12. Amandine Réaux, « Richard Ferrand enjoint les députés LREM à ne pas s'adonner à de la « flibusterie » pour « essayer d'exister » », sur Le Lab, (consulté le 4 octobre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]