Jean-Luc Fugit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Luc Fugit
Illustration.
Jean-Luc Fugit en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(3 ans, 8 mois et 7 jours)
Élection
Circonscription 11e du Rhône
Législature XVe (Cinquième République)
Prédécesseur Georges Fenech
Biographie
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Rodez (France)
Nationalité Français
Parti politique LREM
Diplômé de ENSIACET
Profession Enseignant-chercheur
Chimiste
Site web https://www.jeanlucfugit.fr

Jean-Luc Fugit est un chimiste, universitaire et homme politique français, né le à Rodez.

Docteur en pollution de l'air, il est élu député de la 11e circonscription du Rhône en 2017 sous l'étiquette La République en marche !.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Enseignant-chercheur en chimie, il est docteur en pollution de l’air et vice-président d’un établissement au sein du pôle universitaire Lyon/Saint-Etienne, en charge des politiques d’orientation, d’insertion professionnelle et d’entrepreneuriat[1].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

De 2008 à 2014 il est élu d'opposition à La Grand-Croix, une commune de la Loire[2].

En 2014, lors des élections municipales à Saint-Étienne, il est candidat (en 15e place) sur la liste socialiste du sénateur-maire sortant Maurice Vincent[3].

En 2015, pour les élections régionales, il est candidat sur la liste socialiste de Jean-Jacques Queyranne pour le département de la Loire[4].

Après avoir eu des responsabilités fédérales au Parti socialiste de la Loire, il décide de rejoindre celle du Rhône qui soutient en majorité le maire de Lyon, Gérard Collomb[5].

Lors des élections législatives de 2017, il obtient l'investiture En marche pour la 11e circonscription du Rhône et il est élu le , devenant ainsi député en battant Georges Fenech lors du deuxième tour[6],[7].

Il est rapporteur du volet « mobilités propres » de la loi d'orientation des mobilités en 2019, et président du Conseil national de l'air[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Projet de loi Convention citoyenne : les députés à suivre », sur Contexte, (consulté le 27 février 2021).
  2. « Législatives: Georges Fenech en difficulté face au FN dans le Rhône », sur www.20minutes.fr (consulté le 19 juillet 2017)
  3. « Municipales : voici la liste de Maurice Vincent à Saint-Etienne », sur Le Grisou, (consulté le 10 juillet 2017)
  4. « Régionales 2015 : Jean-Jack Queyranne présente sa liste dans la Loire », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 10 juillet 2017)
  5. « Parti Socialiste de La Loire » Archive du blog » La Parité, c’est nous », sur ps42.fr (consulté le 19 juillet 2017)
  6. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  7. « Jean-Luc Fugit (LREM), tombeur de Georges Fenech » (consulté le 19 juillet 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]