Cyrille Isaac-Sibille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cyrille Isaac-Sibille
Illustration.
Fonctions
Député de la 12e circonscription du Rhône
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 21 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique MoDem
Prédécesseur Michel Terrot
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Lyon (Rhône)
Nationalité Française
Parti politique MoDem
Mère Bernadette Isaac-Sibille
Diplômé de Université Lyon-I

Cyrille Isaac-Sibille, né le à Lyon 6e, est un homme politique français. Il est l'actuel député de la 12e circonscription du Rhône.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cyrille Isaac-Sibille est médecin ORL. Il est le fils de Bernadette Isaac-Sibille, ancienne députée et maire du 5e arrondissement de Lyon[1].

Il entre au conseil municipal de Sainte-Foy-lès-Lyon en 1995[1]. Lors des élections municipales de 2008, il conduit la liste MoDem à Sainte-Foy-lès-Lyon. Au second tour, sa liste est battue par celle du maire UMP sortant Michel Chapas (34,23 % contre 38,29 % des suffrages)[2]. Il est à nouveau candidat lors des élections municipales de 2014. Sa liste arrive en troisième position avec 14,24 % des suffrages, derrière la liste UMP de Véronique Sarselli (31,4 %) et la liste divers droite de Gilles Assi (20,98 %). Entre les deux tours, il fusionne avec la liste du dissident Gilles Assi[3]. Au second tour, c'est Véronique Sarselli qui l'emporte avec 39,63 % des voix, devant la liste fusionnée à 32,19 %[2].

En novembre 2014, il perd la présidence du MoDem du Rhône face à François-Xavier Pénicaud qui est élu avec 51 % des voix, après un premier tour où les candidats étaient arrivés à égalité avec 50 % des suffrages chacun[4]. Lors des élections régionales de 2015, il critique le rapprochement entre le MoDem et Laurent Wauquiez dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et se prononce en faveur d'une liste centriste indépendante[5].

Cyrille Isaac-Sibille est candidat aux élections législatives de 2007 et 2012 dans la douzième circonscription du Rhône, sous l'étiquette MoDem[6]. Il est battu à deux reprises, rassemblant respectivement 13,13 %[7] et 5,10 % des voix[8]. Lors des élections législatives de 2017, il est élu investi par La République en marche ![6]. Il arrive largement en tête du premier tour avec 41,87 % des suffrages[9]. Il est élu second tour avec 56,25 % des voix face à Jérôme Moroge[10],[11], ancien assistant parlementaire du député sortant (Michel Terrot) et maire Les Républicains de Pierre-Bénite[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cyrille Isaac-Sibille, conseiller national du MoDem », sur leprogres.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  2. a et b « Résultats définitifs: V.Sarselli élu à Sainte-Foy-lès-Lyon », sur lyoncapitale.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  3. Aurélien Ideale, « Sainte-Foy : une quadrangulaire au second tour », sur lyoncapitale.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  4. « François-Xavier Pénicaud, nouveau président du MoDem du Rhône », sur lyonmag.com, (consulté le 27 juin 2017).
  5. « Le MoDem lyonnais peut-il imploser ? », sur lyonmag.com, (consulté le 27 juin 2017).
  6. a b et c Bertrand Enjalbal, « 12e circo du Rhône : Michel Terrot abandonne son fauteuil de député mais squatte les affiches », sur rue89lyon.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  7. « Résultats des élections législatives 2007 : RHONE (69) -- 12ème circonscription (résultats officiels) », sur interieur.gouv.fr (consulté le 27 juin 2017).
  8. « Résultats des élections législatives 2012 : ACCUEIL > RHONE (69) > 12ème circonscription », sur interieur.gouv.fr (consulté le 27 juin 2017).
  9. Elisa Frisullo et Caroline Girardon, « Résultats législatives: Dans le Rhône, la droite tombe de haut », sur 20minutes.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  10. Kathleen Garon, « Législatives 2017. Cyrille Isaac-Sibille élu député de la 12e circonscription du Rhône », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 27 juin 2017).
  11. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]