Thomas Gassilloud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thomas Gassilloud
Fonctions
Député de la 10e circonscription du Rhône
En fonction depuis le
(1 an, 10 mois et 29 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Christophe Guilloteau
Maire de Saint-Symphorien-sur-Coise

(3 ans, 3 mois et 16 jours)
Élection 23 mars 2014
Prédécesseur Roger Peillon
Successeur Jérôme Banino
Biographie
Nom de naissance Gassilloud
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône)
Nationalité Française
Parti politique LREM
Diplômé de Université Lumière-Lyon-II
EM Lyon Business School
Profession Industriel-Chef d'entreprise

Thomas Gassilloud est un chef d'entreprise et homme politique français, né le à à Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône).

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et jeunesse[modifier | modifier le code]

Thomas Gassilloud est issu d'une famille nombreuse, installée dans les Monts du Lyonnais. Il poursuit des études supérieures en économie, en s'engageant en parallèle comme sergent réserviste au 7ème bataillon de chasseurs alpins, unité avec laquelle il a effectué en 2007 un séjour en Côte d’Ivoire lors de l'opération Licorne[1]. A son retour, il créé sa première entreprise dans le domaine des télécoms[2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le 9 mars 2008, il est élu conseiller municipal de Pomeys[3]. Le 23 mars 2014, il est élu maire de Saint-Symphorien-sur-Coise[4]. Le 18 juin 2017, il est élu député de la dixième circonscription du Rhône[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas Gassiloud ressort ses dossiers de l'armée », Le Pays Roannais,‎ 3 oût 2017 (lire en ligne)
  2. « Elu député, Thomas Gassilloud abandonne la direction de Wibox », sur www.channelnews.fr
  3. « Résultats élections municipales de 2008 à Pomeys », sur L'Express.
  4. « Résultats élections municipales de 2014 à Saint-Symphorien-sur-Coise », sur L'Express.
  5. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]