Bibliothèque d'Hadrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bibliothèque d'Hadrien
Monastiraki Athens antiquities.jpg
Présentation
Matériau
Construction
Géographie
Pays
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Grèce
voir sur la carte de Grèce
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Athènes
voir sur la carte d’Athènes
Red pog.svg

La bibliothèque d'Hadrien était une grande bibliothèque située sur l'agora romaine de l'Athènes antique. Elle doit son nom à son principal donateur : l'empereur romain philhellène Hadrien.

Elle fut élevée vers 132 et est identifiée comme une bibliothèque, un centre culturel, un forum, un dépôt d'archives ou une palestre et un temple du culte impérial. Elle est dévastée par un raid hérule au siècle suivant. Elle était constituée d'une cour à péristyle d'approximativement 100 m sur 70 m. Elle aurait contenu plus de 20 000 rouleaux.

Après la destruction de la ville par les Wisigoths d'Alaric, elle devient le nouveau centre civique de la cité, autour d'une église du début du Ve siècle[1].

Elle est proche de la place Monastiráki.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Ousterhout, « "Bestride the Very Peak of Heaven": The Parthenon After Antiquity », dans Jenifer Neils (dir.), The Parthenon: from Antiquity to the Present, Cambridge, Cambridge University Press,‎ , 454 p. (ISBN 978-0-521-82093-6), p. 297