Place Kotziá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La place Kotziá avec la mairie d'Athènes en arrière-plan.

La place Kotziá (grec moderne : Πλατεία Κοτζιά, « place Kotzias »), officiellement « place de la Résistance Nationale » (Πλατεία Εθνικής Αντίστασης) est une place du centre historique d'Athènes entre la rue Athinás et la rue Aiólou, à mi-chemin entre la place Omónia et Monastiráki.

Sur cette place se trouvent la mairie d'Athènes et la Banque nationale de Grèce. Les épreuves de cyclisme des Jeux olympiques d'Athènes de 2004 prenaient leur départ de cette place. S'y déroulaient également plusieurs événements artistiques liés aux Jeux.

Lors de travaux d'aménagement, on a retrouvé au niveau de la Banque Nationale de nombreuses traces archéologiques dont les restes de la porte et du chemin d'Acharnes, ainsi que plusieurs tombes.

Localisation[modifier | modifier le code]

La place Kotziá est une place à l'italienne, formée par quatre rues : la rue Athinás à l'ouest, la rue Aiólou à l'est, la rue Efpólidos au nord et la rue Kratínou ou sud. La rue Athinás permet de rejoindre en quelques minutes la place Omónia, au nord.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Ethnikí Trápeza (ou Banque nationale de Grèce).

La place est construite en 1874. Elle prend alors le nom de « place Louis » en hommage à Louis Ier de Bavière, père du premier roi de Grèce Othon et philhellène notable. Un théâtre fut alors construit à l'emplacement actuel de l'hôtel de ville d'Athènes, démoli en 1939 malgré les protestations. Dans les années 1960, la place est renommée « place Kotziá » en hommage au maire de la ville Konstantínos Kotziás (en) (maire entre 1934 et 1936 puis en 1951), fameux escrimeur, député et ministre. En 1977, la place prend son nom actuel : « place de la Résistance Nationale ». Toutefois, les Athéniens ont coutume de la désigner dans la vie courante « place Kotziá » par simplicité.

La place abrite deux bâtiments officiels : l'hôtel de ville d'Athènes et la Banque Nationale. Le Megaro Mela et le marché municipal d'Athènes, construit en 1878 et inauguré en 1886, y sont sis également.

Fouilles antiques[modifier | modifier le code]

Au milieu de la place, les archéologues ont découvert des traces de la période antique : une ancienne route, des tombes et les fondations d'un bâtiment[1]. La place Kotziá est située sur l'ancienne muraille de l'Athènes classique, au niveau de la porte d'Acharnes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John S. Bowman, Sherry Marker, Sarna Heidi, Peter Kerasiotis, Frommer's Greece (Vol. 742), Frommer (ISBN 978-0-470-52663-7, lire en ligne), p. 140.

Sources[modifier | modifier le code]