Hochelaga (circonscription fédérale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hochelaga.
Hochelaga

Circonscription électorale fédérale du Canada

Carte de la circonscription
Création 1re - 1867
2e - 2003
Abolition 1re - 1988
Localisation
Province Drapeau : Québec Québec
Superficie 19,55 km2
Division de recensement Montréal
Représentation politique
Député Marjolaine Boutin-Sweet
Parti politique Néo-démocrate
Démographie
Population 106 496 hab. (2016)
Densité 5 447 hab./km2 (2016)

Hochelaga est une circonscription électorale fédérale canadienne située au Québec dans la ville de Montréal. Elle a existé sous ce nom exact entre 1860 (sous le régime du Canada-Uni) et 1979[1], et depuis 2004.

Depuis l'élection générale de mai 2011, Marjolaine Boutin-Sweet députée du Nouveau Parti démocratique représente cette circonscription électorale au Parlement du Canada. Elle a battu pour ce faire le député sortant du Bloc québécois Daniel Paillé. Le taux de participation lors de cette élection fut de 58,4%.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est constituée de portions des arrondissements de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont–La Petite-Patrie et Ville-Marie de la ville de Montréal. Les circonscriptions limitrophes sont Laurier—Sainte-Marie, Rosemont—La Petite-Patrie, Saint-Léonard—Saint-Michel, Honoré-Mercier, La Pointe-de-l'Île, Longueuil—Saint-Hubert et Longueuil–Charles-LeMoyne.

La circonscription mesure 19.5 kilomètres carrés et est bordée au sud par le Fleuve Saint-Laurent[2].

Description du territoire[modifier | modifier le code]

Élection Canada définit en 2013 la circonscription comme suit[3]:

Comprend la partie de la ville de Montréal constituée :
a) de la partie de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve située au sud-ouest d’une ligne décrite comme suit : commençant à l’intersection de la limite sud-est de la ville de Montréal avec le prolongement vers le sud-est de l’avenue Haig; de là vers le nord-ouest suivant ledit prolongement et ladite avenue jusqu’à la rue Hochelaga; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’au boulevard Langelier; de là vers le nord-ouest suivant ledit boulevard jusqu’à la rue Sherbrooke Est; de là vers le nord-est suivant ladite rue jusqu’à la ligne de transport d’électricité située entre les rues du Trianon et Des Groseilliers; de là vers le nord-ouest suivant ladite ligne de transport d’électricité jusqu’à la limite ouest dudit arrondissement; de là généralement vers le sud-ouest et le nord-ouest suivant ladite limite jusqu’à la rue Beaubien Est; de là vers le sud-ouest suivant ladite rue jusqu’au boulevard Langelier; de là vers le nord-ouest suivant ledit boulevard jusqu’à la limite ouest de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve;
b) de la partie de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie située au nord-est du boulevard Pie-IX et au sud-est de la rue Bélanger.

Historique[modifier | modifier le code]

La circonscription a été initialement créée en 1860 et couvrait le centre et l'est de l'île de Montréal, soit le comté d'Hochelaga[1]. Ses limites ont été redéfinies en 1892, 1914, 1924, 1933, 1947, 1952, 1966 et 1976. En 1979, elle prend le nom de Sainte-Marie.

En 2004, une nouvelle circonscription d'Hochelaga a été créée à partir de sections de Hochelaga—Maisonneuve et de Laurier—Sainte-Marie[4]. En 2013, les limites de la circonscription ont légèrement changé ; elle a perdu du territoire en faveur de Laurier—Sainte-Marie mais en a gagné sur La Pointe-de-l'Île et Honoré-Mercier.

Députés[modifier | modifier le code]

1867-1988

Législature Années Député Parti
Hochelaga
1e 18671872     Antoine-Aimé Dorion Libéral
2e 18721874     Louis Beaubien Conservateur
3e 18741878 Alphonse Desjardins
4e 18781882
5e 18821887
6e 18871891
7e 18911892
1892-1896 Séverin Lachapelle
8e 18961900     Joseph Alexandre Camille Madore Libéral
9e 19001903
1903-1904 Louis-Alfred-Adhémar Rivet
10e 19041908
11e 19081911
12e 19111915     Louis Coderre Conservateur
1915-1917 Esioff-Léon Patenaude
13e 19171921     Édouard-Charles St-Père Libéral
14e 19211925
15e 19251926
16e 19261930
17e 19301935
18e 19351940
19e 19401945 Raymond Eudes
20e 1945-1949
21e 19491953
22e 19531957
23e 19571958
24e 19581962
25e 19621963
26e 19631965
27e 19651968 Gérard Pelletier
28e 19681972
29e 19721974
30e 19741975
1975-1977     Jacques Lavoie Progressiste-conservateur
1977-1979     Libéral
Sainte-Marie
31e 19791980     Jean-Claude Malépart Libéral
32e 19801984
Montréal—Sainte-Marie
33e 19841988     Jean-Claude Malépart Libéral
Dissoute parmi Laurier—Sainte-Marie et Rosemont

2004-........

Législature Années Député Parti
Hochelaga
38e 20042006     Réal Ménard Libéral
39e 20062006
40e 20082009
2009-2011 Daniel Paillé
41e 20112015     Marjolaine Boutin-Sweet Néo-démocrate
42e 2015–Présent

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Alexandre Dang Conservateur +03 555, 6,85 %
     Simon Marchand Bloc québécois +14 389, 27,72 %
     Marwah Rizqy Libéral +15 534, 29,93 %
     (sortante) Marjolaine Boutin-Sweet NPD +16 034, 30,89 %
     Anne-Marie Saint-Cerny Vert +01 654, 3,19 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00179, 0,34 %
     Nicolas Lemay Rhinocéros +00411, 0,79 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00148, 0,29 %
Total 51 904 100 %
Après dépouillement judiciaire[5].


Élection fédérale de 2011
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Audrey Castonguay Conservateur +03 126, 6,75 %
     (sortant) Daniel Paillé Bloc québécois +14 451, 31,2 %
     Gilbert Thibodeau Libéral +05 064, 10,93 %
     Marjolaine Boutin-Sweet NPD +22 314, 48,17 %
     Yaneisy Delgado Dihigo Vert +00798, 1,72 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00180, 0,39 %
     Hugo Samson Veillette Parti Rhinocéros +00246, 0,53 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00143, 0,31 %
Total 46 322 100 %


Élection fédérale de 2008
Candidat Parti # de voix  % des voix
     Luc Labbé Conservateur +04 201, 9,2 %
     (sortant) Réal Ménard Bloc québécois +22 720, 49,73 %
     Diane Dicaire Libéral +09 442, 20,67 %
     Jean-Claude Rocheleau NPD +06 600, 14,45 %
     Philippe Larochelle Vert +01 946, 4,26 %
     Marianne Breton Fontaine Communiste +00184, 0,4 %
     Simon Landry neorhino.ca +00230, 0,5 %
     Blair T. Longley Marijuana +00183, 0,4 %
     Christine Dandenault Marxiste-léniniste +00177, 0,39 %
Total 45 683 100 %
Élection fédérale canadienne de 2006 Élection fédérale canadienne de 2004
Candidat Parti # de voix Candidat Parti # de voix
(sortant) Réal Ménard BQ 25 570 Réal Ménard BQ 27 476
Vicky Harvey PLC 7 932 Benoit Bouvier PLC 11 712
Audrey Castonguay PCC 5 617 David Gagnon NPD 2 510
David-Roger Gagnon NPD 4 101 Mario Bernier PCC 1 856
Rolf Bramann Vert 2 235 Rolf Bramann Vert 1 361
Blair Longley Marijuana 332 Antoine Théorêt-Poupart Marijuana 482
Christine Dandenault ML 220 Pierre Bibeau Comm 190
Christine Dandenault ML 112
Total 46 007 Total 45 699

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]