Ciro Immobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ciro Immobile
20150616 - Portugal - Italie - Genève - Ciro Immobile.jpg
Immobile avec l'équipe d'Italie en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Lazio Rome
Numéro 17
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (27 ans)
Lieu Torre Annunziata (Italie)
Taille 1,86 m (6 1)[1]
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
2006-2008 Drapeau : Italie Sorrente Calcio
2008-2010 Drapeau : Italie Juventus FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2011 Drapeau : Italie Juventus FC 005 00(0)
2010-2011 Drapeau : Italie AC Sienne 006 00(2)
2011 Drapeau : Italie US Grosseto 016 00(1)
2011-2012 Drapeau : Italie Delfino Pescara 037 0(28)
2012-2013 Drapeau : Italie Genoa CFC 034 00(5)
2013-2014 Drapeau : Italie Torino FC 034 0(23)
2014-2015 Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund 034 0(10)
2015 Drapeau : Espagne Séville FC 015 00(4)
2015-2016 Drapeau : Espagne Séville FC 000 00(0)
2016 Drapeau : Italie Torino FC 014 00(5)
2016- Drapeau : Italie Lazio Rome 048 0(35)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Italie Italie -20 ans 006 00(0)
2009-2013 Drapeau : Italie Italie espoirs 014 0(10)
2014- Drapeau : Italie Italie 026 00(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 septembre 2017

Ciro Immobile, né le à Torre Annunziata en Italie, est un footballeur international italien, qui évolue au poste d'attaquant à la Lazio Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est marié à Jessica Melena, depuis le 23 mai 2014, avec qui il a 2 filles, Michela, née le 29 avril 2013 et Giorgia, née le 28 juin 2015.

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Débuts à la Juventus et prêts[modifier | modifier le code]

Ciro le Napolitain (il est d'ailleurs supporter du Napoli depuis l'enfance[2]) entre en 2006 au centre de formation du Sorrente Calcio, club de sa province natale, avant de rejoindre ensuite le grand club du nord de la Juventus, après insistance de Ciro Ferrara.

Il fait ses grands débuts professionnels à 19 ans en Serie A, le lors d'un Juventus-Bologne (victoire 4-1), en remplaçant Alessandro Del Piero à la 91e minute[3], tandis que son coéquipier de promotion, le Somalien Ayub Daud remplace Sebastian Giovinco. Il ne joue qu'un seul match lors de cette saison 2008-09 (où la Juve termine vice-championne d'Italie).
La saison suivante, il ne joue à nouveau que très peu de matchs, mais dispute tout de même une rencontre de Ligue des champions le contre les Girondins de Bordeaux (0-2) en remplaçant le même Del Piero à la 68e minute de jeu.

Avec 5 matchs disputés en deux saisons, la Juve, qui souhaite donner plus de temps de jeu à Immobile pour lui faire acquérir de l'expérience, se décide à le prêter lui et Luca Marrone en juillet 2010 au club de l'AC Sienne. Après un nouveau prêt à l'US Grosseto l'année suivante, il rejoint en 2011 le club qui le révèle aux yeux du grand public, le Delfino Pescara, où il s'affirme enfin comme un attaquant efficace devant le but. En Serie B avec Pescara, Immobile, dans une équipe de jeunes talents (où il évolue avec Marco Verratti ou encore Lorenzo Insigne), remporte le premier titre de sa carrière en terminant champion de Serie B 2011-12. Il termine même à la fin de la saison capocannoniere (meilleur buteur du championnat) avec 28 buts inscrits.

Après une bonne année 2012, Ciro Immobile, qui appartient toujours à la Juve, cède la moitié de ses droits en copropriété au Genoa, qui évolue en Serie A, mais où le jeune Napolitain marque peu (seulement 5 buts en 33 matchs de championnat).

Torino[modifier | modifier le code]

Le , il est acheté par le club piémontais du Torino FC[4], qui rachète finalement la moitié des droits du joueur au Genoa (l'autre moitié appartenant encore à la Juventus).

Il fait ses débuts pour les Granata le en signant un but contre son ancienne équipe de Pescara en Coupe d'Italie (malgré une défaite 2-1 synonyme d'élimination). Le 22 décembre, il inscrit le premier doublé de sa carrière en Serie A, lors d'un succès 4-1 contre le Chievo Vérone[5]. Au coude à coude pratiquement toute la saison à la tête du classement des meilleurs buteurs du championnat avec Carlos Tévez de la juve, il s'impose dans cet effectif du Torino, qui peut compter sur son duo offensif Immobile-Cerci. Le , il inscrit le premier triplé de sa carrière lors d'un succès 3-1 sur le Livourne Calcio[6].

À la fin de la saison de Serie A 2013-14 (qui lui a ouvert les portes de la sélection), Immobile (malgré une 7e place finale au classement), termine capocannoniere avec 22 buts inscrits[7] (et devient le 13e joueur de l'histoire à avoir réussi à terminer meilleur buteur de Serie A et de Serie B).

Borussia Dortmund[modifier | modifier le code]

Ciro Immobile sous les couleurs du Borussia Dortmund.

Immobile souhaite après cette saison 2013-14 pleine quitter l'Italie et tenter une nouvelle aventure dans un club compétitif. Le , il signe en faveur du club allemand du Borussia Dortmund (de l'entraîneur Jürgen Klopp qui voulait absolument Immobile pour remplacer son buteur Robert Lewandowski) pour les cinq prochaines saisons, soit jusqu’au [8].

Il ne parvient pas à s'imposer en attaque et vit une saison difficile. Quant à ce moment compliqué, Immobile évoque au journal espagnol El País « une année perdue »[9].

Prêt à Séville et au Torino[modifier | modifier le code]

En manque de temps de jeu et de réussite avec Dortmund, l'italien est prêté au FC Séville le 12 juillet 2015[10].

Fin juillet, durant un match amical de pré saison, Immobile se blesse à la tête à la suite d'un choc sur un coup-franc après cinq minutes de jeu et sort du terrain sur civière[11]. Le 11 août, il joue son premier match officiel lors de la Supercoupe de l'UEFA. Rentré en seconde période, il offre une passe décisive. Néanmoins, Séville s'incline face au FC Barcelone (4-5)[12].

Début 2016, Immobile est prêté au Torino.

Lazio Rome[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2016, Immobile s'engage en faveur de la Lazio Rome pour 8,5 millions d'euros[13].

Immobile se montre efficace dès ses débuts le 21 août contre l'Atalanta en ouvrant le score. Le mois d'octobre est fructueux pour l'italien qui marque à cinq reprise en championnat. Il retrouve les sensations de buteur qui étaient les siennes durant la saison 2013-2014 et devient l'atout offensif numéro un de la Lazio. Son association avec Keita Baldé et Felipe Anderson se révèle excellente et porte le club romain à la cinquième place de la Serie A[14]. En Coupe d'Italie, le club de la capitale se hisse en finale mais échoue face à la Juventus. Immobile termine sa saison avec 23 buts en Serie A, preuve d'une efficacité retrouvée.

Immobile entame sa seconde saison romaine en réalisant un doublé en Supercoupe d'Italie contre son club formateur de la Juventus. Il contribue ainsi à un succès 3-2 offrant le trophée à la Lazio[15]. Il marque un triplé contre l'AC Milan en septembre 2017, aidant la Lazio à remporter la rencontre 4-1[16].

Parcours en sélection[modifier | modifier le code]

Ciro Immobile intègre la sélection des espoirs italiens à l'occasion du match amical face à l'équipe d'Autriche le , en entrant à la place d'Alberto Paloschi à la 74e minute[17].

Le , il fait partie des 23 joueurs sélectionnés par Cesare Prandelli pour disputer la Coupe du monde 2014 au Brésil[18].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Ciro Immobile au 17 septembre 2017[19]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : Italie Italie Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 2 0 0 1 0 0 - - - C1 1 0 0 - - - - - - 4 0 0
Sous-total 3 0 0 1 0 0 - - - - 1 0 0 - - - - - - 5 0 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie AC Sienne (prêt) Serie B 4 1 0 2 1 0 - - - - - - - - - - - - - 6 2 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie US Grosseto (prêt) Serie B 16 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 16 1 0
2011-2012 Drapeau de l'Italie Delfino Pescara (prêt) Serie B 37 28 5 - - - - - - - - - - - - - - - - 37 28 5
2012-2013 Drapeau de l'Italie Genoa CFC Serie A 33 5 3 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 34 5 3
2013-2014 Drapeau de l'Italie Torino FC Serie A 33 22 3 1 1 0 - - - - - - - - - - 4 0 0 38 23 3
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Borussia Dortmund Bundesliga 24 3 1 3 3 1 1 0 0 C1 6 4 0 - - - 8 1 1 42 11 3
Sous-total 24 3 1 3 3 1 1 0 0 - 6 4 0 - - - 8 1 1 42 11 3
2015-2016 Drapeau de l'Espagne Séville FC (prêt) Liga 8 2 0 3 2 0 - - - C1 3 0 0 1 0 1 - - - 15 4 1
2015-2016 Drapeau de l'Italie Torino FC (prêt) Serie A 14 5 3 - - - - - - - - - - - - - 3 0 0 17 5 3
Sous-total 22 7 3 3 2 0 - - - - 3 0 0 1 0 1 3 0 0 32 9 4
2016-2017 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 36 23 3 5 3 0 - - - - - - - - - - 9 5 0 50 31 3
2017-2018 Drapeau de l'Italie Lazio Rome Serie A 4 6 1 0 0 0 1 2 0 C3 1 1 0 - - - 2 1 0 8 10 1
Sous-total 40 29 4 5 3 0 1 2 0 - 1 1 0 - - - 11 6 0 58 41 4
Total sur la carrière 212 96 18 16 10 1 2 2 0 - 11 5 0 1 0 1 26 7 1 268 120 21

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Ciro Immobile
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade San Nicola, Bari, Italie Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 1-0 2-0 Match amical
2. Stade Sammy-Ofer, Haïfa, Israël Drapeau : Israël Israël 1-3 1-3 Éliminatoires Coupe du monde 2018
3. Philip II Arena Skopje, Macédoine Drapeau : Macédoine Macédoine 2-2 2-3
4. 2-3
5. Rheinpark Stadion, Vaduz, Liechtenstein Drapeau : Liechtenstein Liechtenstein 0-2 0-4
6. Stade Renzo-Barbera, Palerme, Italie Drapeau : Albanie Albanie 2-0 2-0
7. Stadio di Reggio Emilia Città del Tricolore, Reggio d'Émilie, Italie Drapeau : Israël Israël 1-0 1-0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Italie Juventus
 
Drapeau : Italie Pescara
 
Drapeau : Italie Torino
 
Drapeau : Italie Lazio Rome

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.bvb.de/eng/Teams/First-Team/Ciro-Immobile
  2. (it) Ag. Immobile: "E' un tifoso del Napoli e sogna di indossare la maglia della sua città" — tuttonapoli.net
  3. (it) Ciro Immobile sur Myjuve.it
  4. (it) « Ciro Immobile ceduto al Torino »,
  5. (it) « Torino-Chievo 4-1: con Immobile e Cerci i granata sognano l'Europa »,
  6. (it) « Torino 3-1 Livorno », legaseriea.it,
  7. Ciro Immobile nuovo capocannoniere della Serie A — calcio.fanpage.it
  8. (en) [1], Officiel : Immobile signe à Dortmund, 2 juin 2014.
  9. « Déçu par son passage à Dortmund, Immobile tacle Klopp », sur goal.com,
  10. « Ciro Immobile (Borussia Dortmund) prêté au Séville FC », sur lequipe.fr,
  11. « Ciro Immobile (Séville FC) évacué sur civière après cinq minutes de jeu », sur lequipe.fr,
  12. « Supercoupe de l'UEFA - Le Barça décroche un quadruplé de toute beauté ! (5-4, a.p.) », sur madeinfoot.com,
  13. « Transfert : Ciro Immobile (Séville) à la Lazio (officiel) », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  14. Adrien Candau, « Keita Baldé, rebelle apaisé », sur sofoot.com, So Foot,
  15. Randy Assala, « Supercoupe d'Italie : La Lazio remporte le trophée en disposant de la Juventus (3-2) », sur eurosport.fr, Eurosport,
  16. « Italie : la Lazio Rome corrige l'AC Milan, triplé pour Ciro Immobile », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  17. (en) « Match report », transfermarkt.co.uk, 25 mars 2009.
  18. (it) Convocati Italia Mondiali 2014: la lista dei 23 azzurri — sportlive.it, 1er juin 2014
  19. « Statistiques de Ciro Immobile », sur footballdatabase.eu

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :