Alan Johnson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.
Alan Johnson
Alan Johnson, en 2007.
Alan Johnson, en 2007.
Fonctions
Chancelier de l'Echiquier de l'ombre

(3 mois et 12 jours)
Monarque Élisabeth II
Premier ministre David Cameron
Prédécesseur Alistair Darling
Successeur Ed Balls
Secrétaire d'État à l'Intérieur de l'ombre

(4 mois et 27 jours)
Premier ministre David Cameron
Prédécesseur Chris Grayling
Successeur Ed Balls
Secrétaire d'État à l'Intérieur

(1 an 10 mois et 6 jours)
Premier ministre Gordon Brown
Prédécesseur Jacqui Smith
Successeur Theresa May
Secrétaire d'État à la Santé

(1 an 11 mois et 8 jours)
Premier ministre Gordon Brown
Prédécesseur Patricia Hewitt
Successeur Andy Burnham
Secrétaire d'État à l'Éducation et aux Compétences

(1 an 1 mois et 23 jours)
Premier ministre Tony Blair
Prédécesseur Ruth Kelly
Successeur Ed Balls (CSF)
Secrétaire d'Etat chargé du Commerce et de l'Industrie

(11 mois et 29 jours)
Premier ministre Tony Blair
Prédécesseur Patricia Hewitt
Successeur Alistair Darling
Secrétaire d'État au Travail et aux Retraites

(7 mois et 28 jours)
Premier ministre Tony Blair
Prédécesseur Andrew Smith
Successeur David Blunkett
Député de Hull West & Hessle
En fonction depuis le
Élection
Réélection


Législature 52e, 53e, 54e, 55e et 56e
Prédécesseur Circonscription créée
Biographie
Nom de naissance Alan Arthur Johnson
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Paddington, Londres, GB
Nationalité Flag of the United Kingdom.svg Britannique
Parti politique Labour
Conjoint Judith Cox (divorcée)
Laura Patient (depuis 1991)
Enfants 4
Diplômé de Sloane Grammar School
Profession Facteur
Religion Christianisme

Alan Johnson
www.alanjohnson.org

Alan Arthur Johnson, né le à Paddington, est un homme politique britannique travailliste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scolarisé au Sloane Grammar School à Pimlico, il mène une carrière comme facteur avant d'être élu secrétaire-général de l'« Union of Communication Workers ». En cette période il soutenait la tendance marxiste.

Membre du « National Executive Committee » du Parti travailliste, depuis 1997 il est élu député au Parlement britannique à la circonscription de Hull West & Hessle[1].

Il est ensuite plus à droite du Parti travailliste et fait partie des gouvernements de Tony Blair et de Gordon Brown, où il occupe notamment la fonction de secrétaire à l’Intérieur du 5 juin 2009 jusqu'aux élections générales britanniques de 2010[2].

Le 8 octobre 2010, il est nommé « chancelier de l'Échiquier fantôme » - critique travailliste du ministre des finances - par le nouveau chef du Parti travailliste, Ed Miliband. À la surprise de la presse britannique, il démissionne le 20 janvier 2011 pour « raisons personnelles ».

Johnson agit fréquemment à titre de commentateur dans les médias et reste pourtant MP travailliste sous la direction du chef Jeremy Corbyn[3].

Il est aussi, depuis 2003, un des conseillers privés de Sa Majesté[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Parti travailliste du Royaume-Uni