David Blunkett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
David Blunkett
David Blunkett -8April2010.jpg

David Blunkett

Fonctions
Member of the 55th Parliament of the United Kingdom (d)
Sheffield Brightside and Hillsborough
-
Member of the 54th Parliament of the United Kingdom (d)
Sheffield Brightside (en)
-
Member of the 53rd Parliament of the United Kingdom (d)
Sheffield Brightside (en)
-
Member of the 52nd Parliament of the United Kingdom (d)
Sheffield Brightside (en)
-
Secrétaire d'État à l'Éducation
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
SheffieldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Membre de
50e Parlement du Royaume-Uni (d), 53e Parlement du Royaume-Uni (d), 54e Parlement du Royaume-Uni (d), 52e Parlement du Royaume-Uni (d), 51e Parlement du Royaume-Uni (d), 55e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

David Blunkett (né le ), est un homme politique britannique. Il fut ministre du Travail et des Retraites, du au , date à laquelle il remit sa démission pour avoir violé le code très strict sur les emplois d'anciens ministres.

Le , il a été contraint de quitter le poste de ministre de l'Intérieur qu'il occupait depuis le après la révélation d'une liaison amoureuse avec une femme mariée, l'éditrice américaine du magazine Spectator, Kimberly Quinn, avec qui il a reconnu avoir eu un fils. Cette relation avait fait de lui la cible de critiques, notamment dans une pièce de théâtre et même une émission de télévision.

Il fut secrétaire d'État à l'Éducation et à l'Emploi du au .

En 2001, après les émeutes interethniques entre Blancs et musulmans à Bradford, Burnley et Oldham, il déclare qu'il y a un impératif linguistique et la nécessité d'un minimum d'intégration culturelle, mettant ainsi fin à la politique multiculturaliste britannique[1].

Il est aveugle de naissance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Lassalle, interviewé par Antoine Flandrin, « Du multiculturalisme à l'intégration », cahier « Idées » du Monde n°22537, samedi 17 juin 2017, page 6.

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :