Love (film, 1969)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Love.
Love
Titre original Women in Love
Réalisation Ken Russell
Scénario Larry Kramer
d'après David Herbert Lawrence
Acteurs principaux
Sociétés de production Brandywine Productions
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame
Durée 131 min
Sortie 1969

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Love (Women in Love) est un film britannique réalisé par Ken Russell et sorti en 1969.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début du siècle, en Grande-Bretagne, deux sœurs au fort caractère vivent libres en exerçant chacune le métier qu’elles ont choisi. Ursula est institutrice et Gudrun est artiste. Rupert Birkin, un inspecteur d'académie, et Gerald Crich, fils aîné d'un riche industriel de la région, sont séduits par ces deux femmes. Mais ce petit groupe se retrouve bientôt en pleine confusion des sentiments.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Les informations mentionnées dans cette section proviennent principalement des bases de données cinématographiques Ciné-ressources (Cinémathèque française), CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée), BFI (British Film Institute), IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

AllMovie[2],[Note 2] : « Une adaptation cinématographique qui rend justice au roman, la version de 1969 de Ken Russell de Women in Love de D. H. Lawrence atteint le pouvoir viscéral requis pour une histoire sur les vicissitudes de l'amour et de la luxure. Avec le quatuor central parfaitement incarné par Alan Bates, Oliver Reed, Jennie Linden et Glenda Jackson alors inconnus, Russell et l'écrivain Larry Kramer plongent profondément dans les nuances émotionnelles et les retombées potentielles des différents efforts pour négocier les conventions sexuelles et conjugales du début du XXe siècle — un sujet tout aussi d'actualité en 1969. Les passions complexes reçoivent une nouvelle vie sensuelle grâce au cadeau de Russell qui sera bientôt renommé pour des visuels somptueux, avec la photographie dorée de Billy Williams et l'éclairage expressif aidant à transformer la célèbre nudité de Bates et Reed — match de catch dans une rencontre encore plus chargée érotiquement. Accueilli par des éloges critiques, en particulier pour l'interprétation vivante de Jackson en Gudrun névrosée, Love est devenue un succès, propulsant Russell et Jackson au renom international, aux nominations aux Oscars et à une victoire aux Oscars pour Jackson. »

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il dirige également l'orchestre (BFI).
  2. Traduction libre de l'anglais par l'éditeur.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]