Adel Hakim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hakim.
Adel Hakim
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Adel Hakim est un acteur, metteur en scène, dramaturge et directeur de théâtre français né le au Caire et mort à Ivry-sur-Seine le .

Il a vécu en Égypte puis au Liban[1]. Il vivait en France depuis 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Adel Hakim naît d’un père égypto-libanais et d’une mère italienne.

Il poursuit d’abord des études de mathématiques, d’économie et de philosophie à HEC, Jussieu et à l’École des hautes études en sciences sociales[2]. En 1984, il obtient un doctorat de philosophie à la Sorbonne[3].

Dès 1972, il pratique le théâtre universitaire et suit des ateliers avec Ariane Mnouchkine et John Strasberg de l'Actors Studio[1].

En 1984, il fonde avec Élisabeth Chailloux le Théâtre de la Balance. En 1992, ils sont nommés à la direction du Théâtre des Quartiers d'Ivry (à l'époque hébergé par le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez) et de l'atelier théâtral d'Ivry[1]. L’objectif est de donner corps à de grands textes, du passé ou contemporains. Le mouvement des corps dans l’espace, les éléments de scénographie, de son, de lumière, tout se met au service de la parole de l’auteur et des idées qui entrent en action. Le plaisir du spectateur s’en trouve activé en même temps que son imagination, sa réflexion et son esprit critique.

Adel Hakim enseigne l’art dramatique, entre autres, à l'école du Théâtre national de Strasbourg, à l'école du Théâtre national de Bretagne, à l'ENSATT, à l'école de la rue Blanche-Paris, au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, à l'école de la Comédie de Saint-Étienne, à Théâtre en Actes, à l'Institut supérieur d'art dramatique de Tunis, à l'université catholique au Chili, à l'université du Chili et dans de nombreuses autres universités chiliennes, à l'Alliance française de Buenos Aires, à la Casa del Teatro et à l'UNAM à Mexico…

Il organise, sous le titre Théâtre des Quartiers du Monde, des manifestations autour des écritures contemporaines étrangères : en 2005 Brûlots d'Afrique, en 2006 ¿Que tal? et L'Amérique latine, en 2008 Écritures contemporaines du Moyen-Orient, en 2009 Contre-feux, en 2010 le cycle autour de l’auteur russe Svetlana Alexievitch, en 2013 le cycle autour de l'auteur uruguayen Gabriel Calderón. En 1995, avec Jean-Claude Fall, alors directeur du Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, il réunit une troupe d’acteurs pour présenter sur une saison l’intégrale des pièces de Sénèque traduites par Florence Dupont.

Auteur, il a écrit Exécuteur 14, Le Chant de la nuit, Corps, Cloradosco, La Toison d'or, Oum, Pasolini : politique-visions, Des roses et du jasmin.

Il traduit et adapte les pièces qu'il met en scène de Shakespeare, Eschyle, Pirandello, Goldoni, Benjamin Galemiri.

Il meurt à Ivry-sur-Seine, à 63 ans, des suites de la maladie de Charcot, avant d'avoir pu se rendre en Suisse où il envisageait de bénéficier d'une aide au suicide[2].

Citation[modifier | modifier le code]

« Mes spectacles sont toujours liés au réel de notre monde : diversité culturelle, réalités de la banlieue, dénonciation des pouvoirs qui produisent corruption, injustices sociales et guerres. Ouvrir une autre fenêtre que celles que les médias nous imposent. Et que les publics de banlieue puissent se sentir concernés par notre travail. Jamais je n’aurais voulu diriger un théâtre dans les quartiers bourgeois de Paris. »

— Adel Hakim dans une interview donnée au journal La Terrasse en octobre 2016[4]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Dramaturge[modifier | modifier le code]

  • Exécuteur 14, Saint-Herblain, Lectures-Média, coll. « Bibliothèque théâtrale », 1991 (ISBN 2-907989-06-5) ; rééd. Paris, L'Avant-scène théâtre, « Collection des quatre-vents », 2005 (ISBN 2-7498-0944-4)
  • Cloradosco, 1993
  • Le Chant de la nuit, 1994
  • Corps, 1995
  • La Toison d'or, 2000
  • Oum, 2001
  • Après Pasolini : politique vision, 2005
  • Insurrection, 2013
  • Arde Troya, 2012
  • Des roses et du jasmin[5], L'Avant-scène théâtre, 2015
  • Machine en transe, 2016

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

À l'étranger[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Fedra de Sénèque, Teatro UC, Santiago, Chili
  • 1998 : Ifigenia d'Euripide, Teatro UC, Santiago, Chili
  • 1998 : Suzanne de Roland Fichet, Teatro UC, Santiago, Chili
  • 1998 : Agnès de Catherine Anne. Teatro Universidad Catolica, Santiago, Chili
  • 1999 : La Controverse de Valladolid de Jean-Claude Carrière. Teatro Camino, Santiago, Chili
  • 2000 : Los Gemelos Venecianos de Goldoni, Las Reinas de Normand Chaurette. Universidad Catolica, Santiago, Chili, Théâtre des Quartiers d'Ivry
  • 2002 : Los Principios de la fe de Benjamin Galemiri. Teatro Nacional Chileno, Santiago, Chili
  • 2002 : Oum d'Adel Hakim, mise en scène de Lotfi Achour. Festival international de Byblos, Liban
  • 2003 : Iq y Ox de Jean-Claude Grumberg. Teatro de la Universidad Catolica, Chili
  • 2003 : Esta noche se improvisa de Luigi Pirandello. Teatro de la Universidad Catolica, Chili
  • 2004 : Dejala sangrar de Benjamin Galemiri. Teatro Nacional Chileno, Théâtre des Quartiers d'Ivry
  • 2004 : Calderon de Pier Paolo Pasolini. Sala Agustin Siré, Santiago, Universidad de Chile et Teatro Nacional Chileno.
  • 2005 : Las Traquinias de Sophocle. Teatro Solis, Comedia Nacional, Montevideo, Uruguay
  • 2005 : Tierno y cruel de Martin Crimp. Sala Verdi, Comedia Nacional, Montevideo, Uruguay
  • 2010 : La Rosa Blanca de B. Traven. Teatro Solis, Montevideo / Teatro Camino, Santiago
  • 2010 : Le Malade imaginaire de Molière au centre culturel yéménite de Sanaa, avec le centre culturel français de Sanaa. Yémen En arabe avec des acteurs yéménites.
  • 2010 : El sueño de una noche de verano de Shakespeare, Teatro UC, Santiago, Chili
  • 2010 : El Parque de Botho Strauss, Teatro UC, Santiago, Chili
  • 2010 : Yakich y Pupche de Hanokh Levin. Teatro de la Universidad Catolica, Santiago, Chili
  • 2011 : Inutilesubversivos d'Adel Hakim et Pablo Dubott. Teatro de la Universidad Catolica, Santiago, Chili
  • 2011 : Antigone de Sophocle, en arabe, avec les acteurs du Théâtre national palestinien, Jérusalem-Est et en tournée à Ramallah, Naplouse, Haïfa, Bethléem
  • 2012 : Entrecronicas de Cristian Ruiz. Teatro Nacional Chileno, Santiago
  • 2012 : Arde Troya ! création collective basée sur la guerre de Troie. Universidad de Chile, Teatro Finis Terrae. Santiago, Chili
  • 2013 : Uz, el pueblo de Gabriel Calderon. Teatro Nacional Chileno
  • 2013-14 : Mi Muñequita de Gabriel Calderon. Teatro Sidarte, Santiago (Chili), Théâtre des Quartiers d'Ivry, festival Les Translatines (Bayonne)
  • 2015 : Des roses et du jasmin d'Adel Hakim. Théâtre national palestinien (Jérusalem). Théâtre Al Qasaba (Ramallah)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Décès du dramaturge Adel Hakim », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Voir sur lemonde.fr.
  3. Thèse sur « Proust et Stirner : le calvaire du concept ».
  4. Voir sur le site de la ville d'Ivry.
  5. a et b « Des fleurs contre des murs de haine » sur lemonde.fr.
  6. La pièce est traduite et jouée dans plus de vingt pays.
  7. Voir présentation de la programmation 2017-2018 sur le site du TQI.
  8. La pièce est traduite et jouée dans plusieurs pays.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]