Bataille de la Sikkak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de la Sikkak
Description de cette image, également commentée ci-après
Combat de la Sikkak, gravure de Cholet d'après Horace Vernet.
Informations générales
Date
Lieu Oued Sikkâk (sv), Algérie
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de FranceDz flag-Abdelkader.png État d'Abd el Kader
Commandants
Thomas-Robert BugeaudAbd el-Kader
Forces en présence
6 000 hommes9 000 hommes
Pertes
32 morts
70 blessés
1 500 morts, blessés et prisonniers

Conquête de l'Algérie par la France

Coordonnées 35° 04′ 49″ nord, 1° 21′ 44″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Algérie

(Voir situation sur carte : Algérie)
Bataille de la Sikkak

La bataille de la Sikkak (ou Sickak) oppose le en Algérie, sur les bords de la Sikkak, affluent de la Tafna (dans la région de Tlemcen), les troupes françaises conduites par le général Bugeaud aux combattants de l'émir Abd el-Kader.

Contexte[modifier | modifier le code]

La bataille de la Sikkak est un épisode de la conquête de l'Algérie par la France, qui a lieu alors que le gouverneur général est le général Clauzel.

Occupé à préparer une expédition contre Constantine, celui-ci confie à Bugeaud la mission de contrôler Abd el-Kader ; il s'agit de la première intervention de Bugeaud en Algérie.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Garnier (dir.), Dictionnaire Perrin des guerres et batailles de l'histoire de France, Paris, Perrin, 2004, 906 p. (ISBN 2-262-00829-9).