Éric Tanguy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un musicien image illustrant français
image illustrant un compositeur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un musicien français et un compositeur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Éric Tanguy
Description de cette image, également commentée ci-après

Éric Tanguy lors de la création de sa pièce de chambre Lacrymosa, au festival ArtenetrA, 26 juillet 2013.

Naissance (49 ans)
Caen, Drapeau de la France France
Activité principale Compositeur
Style contemporain
Maîtres Horatiu Radulescu, Ivo Malec, Gérard Grisey
Récompenses

prix Hervé-Dugardin de la SACEM. (1997)

Victoires de la musique classique (2004)
Site internet http://www.eric-tanguy.com

Éric Tanguy est un compositeur français né le à Caen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la composition avec Horatiu Radulescu (de 1985 à 1988), puis au Conservatoire de Paris dans la classe d'Ivo Malec. Il y étudie aussi avec Gérard Grisey, et obtient un premier prix de composition en 1991[1].

Il a été l'invité spécial d'Henri Dutilleux au Tanglewood music centre. Il a déjà à son actif plus de quatre-vingts œuvres.

En octobre 2013 est créé au Grand Théâtre de Luxembourg[2] son premier opéra, Photo d'un enfant avec une trompette, sur un livret de Michel Blanc, commande du Théâtre des Bouffes du Nord[3], par l'Ensemble de Basse-Normandie dirigé par le chef d'orchestre Jean Deroyer[4].

Éric Tanguy a été le compagnon de la soprano française Patricia Petibon, avec laquelle il a eu un fils, Léonard[5], mais dont il est maintenant séparé.

Récompenses/distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1988, Stipendienpreis de Darmstadt.
  • 1989, prix villa Médicis hors les murs
  • 1991, bourse du Haut Conseil franco-allemand.
  • 1992, concours Villa Médicis.
  • 1992, Kranichstein Musikpreis de Darmstadt.
  • 1995, prix André-Caplet de l'Institut de France.
  • 1997, prix Hervé-Dugardin de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM).
  • 2004, compositeur de l'année aux Victoires de la musique classique 2004.
  • 2007, compositeur invité du festival Aspect des musiques d'aujourd'hui, à Caen.
  • 2008, compositeur de l'année aux Victoires de la musique classique 2008.
  • 2014, il remporte le concours lycéen des compositeurs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Quatuor à cordes (1993)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 (1994-1995)
  • 1996 - Leigh Sauerwein et Georg Hallensleben, livre audio, musique d'Éric Tanguy, lecture par André Wilms, Faustine & les ogres et les instruments de musique (Les claviers), (collection Mes premières découvertes de la musique, Gallimard Jeunesse Musique), (ISBN 2-07-059562-5)
  • Éclipse (1999)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre n°2 (2000)
  • Incanto (2002)
  • Vies-Multiformes, quintette à vent (1991) [6]
  • Sénèque, dernier jour (2004), concerto pour orchestre et récitant (écrit pour et créé par Michel Blanc)
  • In excelsis (2009)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Tanguy sur le site de l'Ircam
  2. Les Grands Entretiens Des Clés: Eric Tanguy Les Clés de L'OPS n°38, page 6.
  3. Interview d'Eric Tanguy le 30 avril 2012 sur le site Musicora
  4. Notice biographique de Jean Deroyer sur le site l'Eure Poétique et Musicale, Festival international de musique classique
  5. /Une-journee-avec-Patricia-Petibon
  6. Sax, Mule & Co, Jean-Pierre Thiollet, H & D, 2004, p. 180

Liens externes[modifier | modifier le code]